Voyage La barrière de la langue serait la principale source d'anxiété des voyageurs

01:10  07 mai  2018
01:10  07 mai  2018 Source:   afprelaxnews.com

Evacuez le stress avec la méthode 5-4-3-2-1

  Evacuez le stress avec la méthode 5-4-3-2-1 Vous êtes une personne angoissée, qui se laisse rapidement dépasser par le stress ? Présentation de la méthode 5-4-3-2-1

Se perdre dans un pays étranger dont ils ne parlent pas la langue : la principale peur des voyageurs peu aventureux. Source : Relaxnews. Un quart des voyageurs interrogés expriment de l ' anxiété à l'idée de se trouver dans un cadre peu familier.

Pour l'ensemble de l 'Amérique latine, le trafic international avec l'Amérique du Nord représente 81% du total des passagers. Voyage. La barrière de la langue serait la principale source d ' anxiété des voyageurs .

Se perdre dans un pays étranger dont ils ne parlent pas la langue : la principale peur des voyageurs peu aventureux. © Fournis par AFPRelaxNews Se perdre dans un pays étranger dont ils ne parlent pas la langue : la principale peur des voyageurs peu aventureux.

La barrière de la langue et la peur de tomber sur des hébergements douteux sont cités comme les principaux freins au voyage dans le cadre d'un sondage mondial visant à évaluer le côté aventurier des voyageurs d'aujourd'hui. 

Un sondage mené par Booking.com auprès de 20.500 voyageurs internationaux révèle les peurs et les anxiétés de ces derniers, celles qui les empêchent d'explorer l'inconnu et les cantonnent aux mêmes complexes touristiques all-inclusive bien familiers.

Comment le Japon veut attirer plus de touristes

  Comment le Japon veut attirer plus de touristes EXCLUSIF - Alors que l'année 2018 marque le 160e anniversaire des relations diplomatiques avec la France et le 150e du début de l'ère Meiji, l'Office national du tourisme japonais lance une campagne de promotion inédite, pour «changer l'image du pays». Le Figaro a rencontré son président, Ryoichi Matsuyama. © Organisation natioanle du tourisme japonais Coucher de soleil sur une plage à l'écart du village d'Onna, dans la région d'Okinawa au Japon. Le Japon s'impose sur la carte du tourisme mondial avec 28,7 millions de visiteurs en 2017.

Apprendre une autre langue sera aussi un plus pour le voyageur , qui aura moins de difficultés à communiquer avec ses semblables en arrivant dans un nouveau pays. L’espagnol est également une valeur sûre : réputée comme une des langues les plus faciles à apprendre, elle est la langue

Elle regarde ensuite immédiatement l’image principale de chaque hôtel et sa note. En combinant différentes sources d ’informations (sites Web des hôtels, forums, réseaux Né en Espagne, c’est un voyageur expérimenté qui s’intéresse aux différentes cultures et maîtrise diverses langues étrangères.

Parmi les personnes interrogées, 63% admettent ne pas se sentir l'âme d'un aventurier, tandis que 44% expriment le désir de repousser leurs limites et d'essayer quelque chose de nouveau. Booking.com appelle ces derniers les "voyageurs sans limite".

Selon 28% des sondés, c'est la question de la langue qui les empêchent de devenir le globe-trotter rêvé. Chez 20%, c'est plus précisément la peur de se perdre dans un pays étranger dont ils ne parlent pas la langue. Ne pas trouver le bon hébergement est une crainte qui taraude 34% des sondés.

Un quart des voyageurs interrogés expriment de l'anxiété à l'idée de se trouver dans un cadre peu familier. 

Enfin, les expériences de bénévolat et de volontariat font rêver ces voyageurs effarouchés, tout comme les aventures gourmets et les séjours sabbatiques. 

La méditation peut être bonne pour le coeur .
Les chercheurs de l’Université technologique du Michigan ont recruté 14 participants pour examiner les effets de la méditation de pleine conscience et ses capacités à réduire l’anxiété. Après une séance de 60 minutes, les 14 individus affichaient des rythmes cardiaques au repos plus faibles et une réduction dans la charge pulsatile aortique - le changement dans la pressions sanguine entre la diastole et la systole par battement de coeur multiplié par le rythme cardiaque. Outre ces bénéfices cardiovasculaires, le groupe a aussi rapporté que leurs niveaux d’anxiété étaient plus faibles que les niveaux avant méditation - jusqu’à une semaine avant la pratique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!