Bien-être La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales

01:10  08 septembre  2017
01:10  08 septembre  2017 Source:   Medisite

Le top 8 des erreurs qui abîment notre peau

  Le top 8 des erreurs qui abîment notre peau Avoir une belle peau requiert quelques bonnes astuces, un tout petit peu de temps et surtout de bons gestes. Mais par manque d’organisation voire de courage, il nous est toutes arrivé de flancher. Voici les 8 erreurs, qu’il faut vraiment, mais vraiment bannir. Dormir avec son maquillageCette erreur est, avouons-le, l’une des pires, et vous le savez. Ne pas se démaquiller chaque soir contribue à avoir un teint terne et accélère le vieillissement prématuré de la peau. En effet, les particules de maquillage - aussi léger soit-il - obstruent les pores et empêchent la bonne micro circulation.

Certaines familles de médicaments sont susceptibles d’endommager les cordes vocales , entraînant une modification de la voix et des douleurs. La revue médicale Prescrire dresse la liste de ces substances.

Cette page n'est pas visible actuellement. Consulter la liste des formations non créditées.

Certaines familles de médicaments sont susceptibles d’endommager les cordes vocales, entraînant une modification de la voix et des douleurs. La revue médicale Prescrire dresse la liste de ces substances.

La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales© AdobeStock La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales

Timbre de voix modifié, douleurs, enrouement, voix rauque ou éraillée… Ces symptômes sont caractéristiques d’une atteinte des cordes vocales. Mais pourquoi ces replis de muqueuses situés dans la gorge s’abîment-ils ? Si une surutilisation des cordes vocales ou une exposition à différents toxiques (tabac, alcool, fumée ou poussière…) est parfois en cause, "certains médicaments induisent des atteintes des cordes vocales", rappelle la revue médicale indépendante Prescrire dans un article publié le 1er septembre 2017.

Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC

  Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC La revue Prescrire alertent sur 3 médicaments qui augmentent le risque de formation d'un caillot dans le sang et multiplient le risque d'AVC par 2.Si vous êtes victimes de dégenérescence maculaire liée à l'âge attention ! La revue Prescrire conseille d'être vigilant après l'administration de médicaments avec effet anti-VEGF car ils augmenteraient le risque de thrombose. Ce type de médicament type ranibizumab (Lucentis®), le bévacizumab (Avastin®) et l'aflibercept (Eylea®), est injecté directement dans l'oeil et a pour but de bloquer le facteur VEGF et ihniber la prolifération des vaisseaux sanguins.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Corticoïdes, antihypertenseurs ou anti-inflammatoires

Mais quels sont les médicaments qui présentent un risque pour les cordes vocales ? La revue Prescrire liste les familles suivantes :

- des corticoïdes inhalés,

- des atropiniques (antiparkinsoniens, antihistaminiques H1, etc.),

- des sympathomimétiques (pseudoéphédrine),

- des androgènes,

- des antihypertenseurs,

- des anti-inflammatoires non stéroïdiens,

- des antithrombotiques,

- des anticoagulants,

- des neuroleptiques,

- des antitumoraux anti-VEGF.

Une guérison "quelques heures à plusieurs mois" après l’arrêt du médicament

"Les atteintes des cordes vocales d'origine médicamenteuse apparaissent dans un délai variant de quelques heures à quelques mois", précise la revue. Et les mécanismes d’altération sont variés : "dépôts de substances sur la muqueuse, sécheresses des muqueuses et diminutions de la lubrification des cordes vocales, modifications de la composition salivaire, formation d'œdème, d'érythème, de nécrose ou d'hématomes au niveau de la muqueuse, paralysie des cordes vocales". Faut-il s’inquiéter si un trouble de la voix apparaît ? "L'arrêt du médicament est le plus souvent suivi de la guérison, dans un délai de quelques heures à plusieurs mois" rassure la revue. Mais dans certains cas, comme pour les médicaments androgènes, il existe un risque d’atteinte irréversible des cordes vocales.

Thyroïde : 5 médicaments différents bientôt disponibles en pharmacie .
La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé jeudi la mise sur le marché de « cinq médicaments différents » à destination des patients malades de la thyroïde. Ils seront disponibles en pharmacie à partir de « mi-novembre ». Face à la colère des patients dénonçant des effets secondaires indésirables après le changement de formule du Levothyrox, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé ce jeudi sur Cnews que les malades de la thyroïde disposeraient de « cinq médicaments différents » à partir de « mi-novembre ». « Nous aurons le choix entre cinq molécules différentes, cinq médicaments différents de marques différentes à partir de mi-novembre », a indiqué la ministre sans pour autant détailler davantage. En effet, jusqu’à maintenant, le Levothyrox était en situation de quasi-monopole en France. Suite aux nombreux signalements d’effets secondaires et la pétition réunissant plusieurs centaines de milliers de signatures contre la nouvelle formule du Levothyrox, Agnès Buzyn avait annoncé le 15 septembre dernier le retour de l'ancienne formule de ce médicament (baptisée Euthyrox) avant l'arrivée de nouvaux médicaments alternatifs. « Il reste aujourd'hui 60 000 boîtes » de cette ancienne formule du Levothyrox, a remarqué Agnès Buzyn. Un quantité très restreinte lorsqu’on sait que trois millions de personnes en France prennent ce médicament pour soigner l'hypothyroïdie ou après une opération suite à un cancer de la thyroïde.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!