Bien-être Insuffisance cardiaque : les 4 signes méconnus qui doivent alerter

01:10  08 septembre  2017
01:10  08 septembre  2017 Source:   Femme Actuelle

6 signes qui montrent que vous avez trop de sucre dans le sang

  6 signes qui montrent que vous avez trop de sucre dans le sang Soif intense, grande fatigue, changement de poids… Quels sont les symptômes d’une hyperglycémie, définie par un excès de sucre dans le sang ? Et comment réagir pour limiter au mieux le risque de diabète ? On fait le point, avec les explications du docteur Pierre Nys, endocrinologue et nutritionniste. © AdobeStock 6 signes qui montrent que vous avez trop de sucre dans le sang Trop de sucre dans le sang : ça veut dire quoi ?Le taux de sucre dans le sang s’appelle la glycémie. "Il peut être inquiétant lorsqu’il dépasse 1,10 gramme de sucre par litre de sang", révèle le docteur Pierre Nys, endocrinologue.

L’ insuffisance cardiaque concerne un million de personnes en France mais les symptômes de cette pathologie restent largement méconnus . Quatre lettres pour quatre symptômes qui, lorsqu’ils sont associés et récents, doivent alerter sur le risque d’ insuffisance cardiaque : - E pour Essouflement à

Votre navigateur ne permet pas d'afficher la page. Pour continuer à consulter l'Equipe, vous pouvez : vérifier que JavaScript est bien activé. mettre à jour votre navigateur. ouvrir l'adresse https://m.lequipe.fr avec un autre navigateur.

Insuffisance cardiaque : les 4 signes trop méconnus qui doivent alerter© Prisma Media Insuffisance cardiaque : les 4 signes trop méconnus qui doivent alerter

Mal connue du grand public, l'insuffisance cardiaque touche près d'un million de personnes en France. Le Groupe insuffisance cardiaque et cardiomyopathies de la Société française de cardiologie rappellent les signes qui doivent alerter sur cette pathologie.

Chaque année, l’insuffisance cardiaque entraîne 200 000 hospitalisations et 73 000 décès en France. Cette pathologie cardiaque assez mal connue par le public, toucherait pourtant plus d’un million de personnes en France selon la Société française de cardiologie. Pour appréhender cette maladie chronique, le Groupe insuffisance cardiaque et cardiomyopathies (Gicc) a donc dévoilé quatre symptômes qui doivent alerter sur les insuffisances cardiaques qui sont marquées par l’incapacité du cœur à assurer le débit sanguin nécessaire aux besoins de l’organisme comme l’expliquent les spécialistes.

Sel : au-delà de cette dose vous doublez votre risque d'insuffisance cardiaque

  Sel : au-delà de cette dose vous doublez votre risque d'insuffisance cardiaque Selon une nouvelle étude, présentée lors du congrès annuel de la Société Européenne de Cardiologie (ESC), un excès de sel dans votre alimentation pourrait augmenter les risques d’incident cardiaque. Le sel est essentiel à l'organisme, mais il ne faut pas en abuser ! Une nouvelle étude, présentée lors du congrès annuel de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) a montré qu'un excès de sel dans l'alimentation peut être lié au développement de certaines maladies cardiaques. Deux fois plus de risque pour 13,7g de selLes résultats suggèrent que consommer trop de sel double les risques d'insuffisance cardiaque.

ERREUR. Envie d'une BELLE RENCONTRE sous le signe du dialogue du partage.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Résumés par l’acronyme « Epof », ces signes, s’ils sont associés et surviennent rapidement, correspondent à une insuffisance cardiaque : si l’on ressent un essoufflement à l’effort et/ou survenant en position allongée, d’une prise de poids importante et rapide, avec des oedèmes des membres inférieurs avec jambes et pieds gonflés, et d’une fatigue importante limitant l’activité quotidienne.

Une prise en charge retardée à cause du manque d'information

D’après une étude réalisée entre avril et mai dernier par le Gicc auprès d’un échantillon représentatif de 5000 adultes, deux tiers des personnes qui présentaient ces quatre signes d’insuffisance cardiaque n’ont pas consulté de cardiologue durant les douze derniers mois. Ce qui prouve que ces symptômes ne sont pas reconnus comme des signes avant-coureurs de cette pathologie cardiaque.

Anti-âge, anti-grignotage, anti-stress... La respiration contrôlée a tout bon !

  Anti-âge, anti-grignotage, anti-stress... La respiration contrôlée a tout bon ! Ce rituel quotidien, facile à mettre en pratique, permet de dire bye-bye à ses tensions. Ses effets bénéfiques se font rapidement sentir… de 7 à 77 ans. C’est quoi la cohérence cardiaque ?Il s’agit d’une technique respiratoire qui permet de calmer et de contrôler les battements du cœur à l’aide de la respiration. En tranquillisant le cœur, qui est le premier organe à réagir aux émotions, on apaise le mental.La cohérence cardiaque fait maigrirLes sensations de faim, de satiété et de satisfaction sont dépendantes des émotions.

Plate forme d'affiliation pour produits virtuels

Les signes cardinaux pour détecter l’ insuffisance cardiaque . L’essoufflement est le premier signe qui doit attirer l’attention. «L’ insuffisance cardiaque étant une incapacité du cœur à envoyer suffisamment de sang aux différents organes

Un manque de connaissance des symptômes qui entraîne un retard de diagnostic et de prise en charge des malades comme l’explique Thibaud Damy, professeur de cardiologie à l'hôpital Henri Mondor à Créteil et président du Gicc. Les spécialistes souhaitent développer l'information sur cette maladie et lui dédient un site (www.giccardio.fr) qui ouvrira le 15 septembre à destination du public, des patients et des professionnels, tandis que le site de l'Association SIC (pour Soutien à l'Insuffisance Cardiaque) créée par Philippe Muller et Valérie Jourdain Müller, tous deux atteints, vient d'ouvrir (www.sic-asso.org).


Épidémie de bronchiolite: les signes qui doivent alerter .
Comme tous les hivers, la bronchiolite fait son retour dans l’Hexagone : les cas de bébés touchés par cette maladie respiratoire sont en « nette augmentation » sur le plan national. On vous aide à détecter les signes qui doivent vous mener à consulter un pédiatre. La bronchiolite est une forme de « bronchite du nourrisson » caractérisée par l'inflammation des bronchioles (ramifications des bronches). Très contagieuse, la bronchiolite donne lieu à de véritables épidémies chaque hiver. D’après une étude de Santé publique France relayée ce lundi par Le Parisien, le virus – qui touche essentiellement les enfants de moins de 2 ans, avec une « préférence » pour les bébés de moins

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!