Bien-être La Réunion : un département français en proie à une épidémie de dengue

15:20  11 juillet  2018
15:20  11 juillet  2018 Source:   medisite.fr

Randonnée à la Réunion le combo parfait pour découvrir l'île

  Randonnée à la Réunion le combo parfait pour découvrir l'île Randonnée à la Réunion le combo parfait pour découvrir l'île.Une destination si exceptionnelle que ses pics volcaniques, ses cratères et ses remparts ont été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. D'ailleurs, le sentier de randonnée incontournable de la Réunion mène jusqu'au majestueux Piton de la Fournaise, dont le sommet culmine à 2.632 mètres d'altitude. Pour atteindre ce mastodonte de la nature, il faut parcourir tout le sentier qui part des plages et, en deux heures, ce chemin vous mène aux cratères, en passant par la forêt tropicale et les paysages lunaires de la Plaine des Sables.

Mille huit cent seize cas de dengue avérés entre le 1er janvier et le 23 avril à La Réunion : c’est le constat alarmant dressé mercredi 2 mai par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui dénonce une épidémie « sans précédent ».

L'île de la Réunion est confrontée à une épidémie de dengue inédite par son intensité. Certaines précautions sont à prendre, essentiellement par les personnes, de retour de la Réunion , qui vivent dans l'un des 62 départements où le moustique tigre est présent.

Pour éviter l’épidémie de masse de dengue, le préfet de la Réunion a décidé le mardi 10 juillet de déclencher le niveau 4 du plan ORSEC (Organisation de la Réponse de la Sécurité Civile) qui prévoit une meilleure prévention et des mesures de lutte contre le moustique tigre qui véhicule cette maladie.

Si les moustiques tigres sévissent en métropole, le virus de la dengue qu’ils véhiculent est en passe d’atteindre le stade épidémique dans le département d’outre-mer de La Réunion. Afin de l'éviter, le préfet de l’île a décidé le mardi 10 juillet de déclencher le niveau 4 du plan ORSEC (Organisation de la Réponse de Sécurité Civile), qui entraîne un renforcement de la mobilisation et de la prévention auprès des médecins, des laboratoires ainsi que du public qui se verra distribuer des répulsifs.

Maladie X : la prochaine épidémie mondiale ?

  Maladie X : la prochaine épidémie mondiale ? La maladie X n'a pas de nom et n'existe pas encore. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, cette maladie pourrait être à l'origine d'une épidémie mondiale contre laquelle il faut se tenir prêt à lutter. Qu'est-ce que la maladie X ?La maladie X est une maladie qui n'a pas encore été décrite mais contre laquelle les autorités sanitaires se préparent à lutter, craignant qu'elle soit à l'origine d'une épidémie mondiale. Elle a donc été ajoutée à une liste sur laquelle sont déjà présentes les maladies liées au virus Ebola, au virus Zika, au VIH ou encore au virus H1N1, la fièvre jaune ou la tuberculose.

L' épidémie de dengue se poursuit à La Réunion . La Réunion fait face à une épidémie de dengue depuis quelques semaines. La maladie gagne du terrain selon les déclarations faites mardi par la préfecture de l'île.

Épidémie de dengue actuellement en cours à La Réunion . Le Recueil des Actes Administratifs (RAA) recense les décisions des services de l’État et de certaines autorités administratives dans le département de La Réunion , dont la publicité est obligatoire.

Virus de la dengue : une recrudescence inquiétante

L’arrivée en juin de l’hiver austral à La Réunion, saison défavorable aux moustiques, ne semble pas avoir arrêté ces derniers : du début de l’année jusqu’au 10 juillet, 5 970 cas de dengue ont été recensés. Parmi eux, 124 ont été hospitalisés. Des chiffres déjà élevés mais qui semblent seulement correspondre à la partie émergée de l'iceberg : "Les médecins reçoivent en consultations beaucoup de patients présentant les symptômes de la dengue", explique à l'AFP Luce Menudier, épidémiologiste de la cellule d’intervention en région (CIRE) Santé publique France. "Nous sommes à plus de 18 000 consultations pour dengue" précise-t-elle.

Le phénomène inquiète également car il se répand comme une traînée de poudre : "On observe aussi une dispersion de plus en plus importante du nombre de cas sur l’île, notamment dans le nord et le sud", indique à l'AFP Marie-Amélie Vauthier-Bardinet, directrice de cabinet du préfet de La Réunion. De plus, si le virus n’est pas éradiqué pendant l’hiver, il risquerait de provoquer une "explosion épidémique au cours de l’été prochain. L’idée est de profiter de la saison froide pour éradiquer le virus", ajoute-t-elle. A terme, une épidémie majeure pourrait se déclencher, comme celle du chikungunya qui avait touché 266 000 habitants, soit un tiers de la population, en 2005-2006. Pendant cette épidémie, 252 personnes étaient mortes de la maladie selon le point de situation au 6 décembre 2006 de Santé Publique France.

L’odeur des hommes incite-t-elle les femmes à boire ?

  L’odeur des hommes incite-t-elle les femmes à boire ? Promis, on ne l’invente pas : le sujet est très sérieux, au cœur d’une étude de psychologie américaine dont la conclusion est la suivante : durant l’expérience, une odeur masculine aurait poussé d’innocentes participantes à boire plus… toutes proportions gardées, on vous explique. Les hommes boivent plus si les femmes ovulent Tout commence à l’Université de Floride du Sud, au cœur du département de psychologie. Des chercheurs curieux y ont mené une étrange expérience sur les hommes et la boisson, dont les conclusions furent sans appel : en présence d’odeurs émises par des femmes en phase d’ovulation de leur cycle, les hommes levaient bien plus volontiers le coude. La réciproque était-elle valable ? Pour y répondre, les chercheurs ont cette fois rassemblé 103 femmes de 21 à 31 ans, de la bière sans alcool et pas un seul homme. Des femmes, de la bière et pas d’hommes Puisque le principe n’est pas l’interaction avec l’autre sexe, mais avec son odeur, les chercheurs ont « simplement » imprégné des bandelettes de papier d’androstérone, une hormone sexuelle à l’odeur musquée, produite par le métabolisme de la testostérone. En bref, une hormone qui sent le mâle, qu’il le veuille ou non. Les 103 participantes innocentes, persuadées d’être au cœur d’une étude sur l’alcool et l’eau de Cologne, se sont donc vu présenter tour à tour une bandelette musquée, ou une autre imbibée d’eau. Le tout, avant de se voir offrir un beau verre de 35 cl de bière… non alcoolisée, tout de même.

La Réunion fera-t-elle bientôt face à une épidémie de dengue ? Cela faisait plus d’un an que cette maladie infectieuse provoquée par un virus circulait de façon ininterrompue sur cette île française de l’océan Indien.

L' épidémie de dengue s'intensifie à La Réunion . 20h39, le 17 avril 2018, modifié à 22h09, le 17 avril 2018. Une telle propagation de la dengue ne s'était pas vue depuis la fin des années 1970. Un tiers du département avait alors été touché.

La Réunion : un département français en proie à une épidémie de dengue © Medisite La Réunion : un département français en proie à une épidémie de dengue

Le développement d’une "endémicité" de la dengue constitue le second risque. "Le virus continuerait à circuler et reviendrait chaque année", souligne auprès de l'AFP le docteur François Chieze, directeur de la cellule de veille et sécurité sanitaire à l’agence régionale de santé.

Qu’est-ce que la dengue ?

Ces dernières années, la dengue connaît une importante recrudescence. Bien qu’il touche principalement les régions tropicales et subtropicales du globe, le virus dépasse désormais ces frontières. Cette maladie est transmise par la piqûre du moustique Aedes aegypti et entraîne des symptômes tels qu’une fièvre élevée, des maux de tête et des courbatures. Des complications de nature hémorragique peuvent subvenir et engager le pronostic vital du malade.

L’altitude et les étendues d’eau : les deux critères qui influent sur la présence du moustique tigre .
Une étude espagnole révèle les variables permettant d'évaluer la présence du moustique tigre sur l'île de Majorque en Espagne.Des scientifiques de l'Université des Îles Baléares en Espagne ont réalisé une étude sur les moustiques tigre présents sur l'île de Majorque, au large des côtes espagnoles. Leur recherche a permis d'évaluer la relation entre la présence du moustique et les variables d'habitat afin de récolter des informations pour la planification de campagnes de prévention et de lutte efficaces contre cette espèce.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!