Tech & Science La Maladie X, le prochain fléau mondial?

20:06  12 mars  2018
20:06  12 mars  2018 Source:   Slate

Julie Gayet très admirative de Laetitia Milot “Je trouve tellement courageux son combat sur l’endométriose”

  Julie Gayet très admirative de Laetitia Milot “Je trouve tellement courageux son combat sur l’endométriose” Impressionnée par le combat de Laetitia Milot pour avoir un enfant en dépit de sa maladie, Julie Gayet a tenu à lui adresser tout son soutien. Le combat de Laetitia Milot a parlé à bien des femmes. Égérie de la lutte contre l’endométriose, l’actrice a toujours tout fait pour s’élever contre ce fléau qui touche pas moins d’une femme sur sept. Grâce à la mobilisation de la star de Plus Belle la Vie et de plusieurs de ses consœurs, cette maladie gynécologique est désormais sortie de l’ombre.

la mort du diabète des cardiopathies ( des maladies cardiaques) la dépression des douleurs dans le dos. C'est d'ailleurs ce qui vous attend dans le prochain exercice. Ce qui fait un peu plus de 1 milliard 400 millions d’adultes concernés par ce fléau .

la mort le diabète des cardiopathies ( des maladies cardiaques) la dépression des douleurs dans le dos. C'est d'ailleurs ce qui vous attend dans le prochain exercice. Ce qui fait un peu plus de 1 milliard 400 millions d’adultes concernés par ce fléau .

Dengue virus | Sanofi Pasteur via Flickr CC License by © La Maladie X, le prochain fléau mondial? Dengue virus | Sanofi Pasteur via Flickr CC License by

«L’histoire démontre que la prochaine grande pandémie sera quelque chose qu’on n’a jamais vu avant», alerte John-Arme Rottingen, directeur général du Conseil norvégien de la recherche et conseiller scientifique à l’OMS dans une interview au Telegraph.

Chaque année, l’OMS tient une réunion de scientifiques chevronnés afin d’établir une liste des maladies qui pourraient potentiellement causer un danger international. Lors de ce rassemblement, la Maladie X a été ajoutée à cette liste.

Il s'agit d'un pathogène encore inconnu qui pourrait, potentiellement, provoquer la prochaine grande pandémie mondiale. L’OMS a placé cette maladie dans son plan d’action prioritaire de recherche et développement. D’autres maladies –tristement connues– comme le virus Ebola ou Zika figurent dans ce plan d’action.

Mourinho commentera le Mondial-2018 pour la chaîne russe RT

  Mourinho commentera le Mondial-2018 pour la chaîne russe RT L'entraîneur de Manchester United José Mourinho commentera le Mondial-2018 pour la chaîne publique d'information russe RT (ex-Russia Today), a annoncé la chaîne lundi dans un communiqué. "Le célèbre entraîneur portugais José Mourinho, qui s'est vu attribuer le surnom de +Special One+ et a dirigé les plus grands clubs du monde, rejoindra l'équipe de RT", a annoncé la chaîne sur son site internet. "Il partagera ses opinions d'experts, ses connaissances "Le célèbre entraîneur portugais José Mourinho, qui s'est vu attribuer le surnom de +Special One+ et a dirigé les plus grands clubs du monde, rejoindra l'équipe de RT", a annoncé la chaîne sur son site internet.

Il faut dire que le fléau mondial a un profil intéressant: 32 ans, ultra-connecté, 35 millions de victimes à son actif, se propage à 6000 nouvelles personnes en France chaque année, en a déjà touché 150 000 -dont 30 000 ignorent être porteuse de la maladie

la mort du diabète des cardiopathies ( des maladies cardiaques) la dépression des douleurs dans le dos. C'est d'ailleurs ce qui vous attend dans le prochain exercice. Ce qui fait un peu plus de 1 milliard 400 millions d’adultes concernés par ce fléau .

Les chercheurs à l’OMS ne savent pas encore comment ni quand pourrait se déclarer cette mystérieuse Maladie X, ni quels en seront les effets. Alors pourquoi se soucier d’une maladie qui n’existe pas encore? Pour être mieux préparé à toute éventualité. Le but des recherches prévues par l’OMS est de créer un nouveau système qui détectera et contrôlera toutes maladies ou pathogènes inconnus.

Ainsi, Forbes explique que la Maladie X englobe le fait de savoir qu’un prochain danger épidémique pourrait avoir lieu dans le futur. Les anciens plans d’action de l’OMS visaient à traiter et contrôler des maladies spécifiques. Problème: les solutions trouvées restaient et restent limitées à cette même maladie et ne peuvent pas être appliquées à d’autres pathogènes, surtout pas à des pathogènes inconnus.

Enora Malagré, très émue, évoque son infertilité et sa maladie

  Enora Malagré, très émue, évoque son infertilité et sa maladie Enora Malagré est l'invitée des Dossiers de Téva, diffusé samedi 10 mars à 20h50 sur Téva. Elle y évoque avec émotion sa maladie, l'endométriose, et son impossibilité d'avoir des enfants.

Sélectionnez les titres de magazines vus (3 réponses) : 300 millions d'obèses dans le monde Aliments et santé Obésité, un mal en développement Un fléau devenu mondial Tous gros, attention santé. Vous voyez : (4 réponses).

C'est déjà fini, mais vous pouvez continuer à en apprendre plus sur le thème de l'obésité. Voici deux propositions : - Voir l'émission Géopolitis en entier. - Lire dans la rubrique Info du site TV5MONDE l'article « L'obésité : nouveau fléau des pays émergents ».

À LIRE AUSSI Pourquoi daber vous sauvera du rhume

Mieux vaut prévenir que guérir

«Nous voulons être sûrs d'être prêt à toute éventualité. Nous voulons créer des systèmes “prêts à l'emploi” qui s'adapteraient à n'importe quels types de maladies et qui nous permettraient de créer des contre-mesures le plus rapidement possible», a confié John-Arme Rottingen.

En 2014, personne ne pouvait prédire que le virus Ebola allait emporter 11.000 personnes en Afrique de l’Ouest. Cette épidémie a échappé à tout contrôle à cause d’un système de santé défaillant. Si le virus avait été détecté et maîtrisé dès les premières déclarations, sa propagation aurait été ralentie et les conséquences auraient sans doute été moins désastreuses. Le proverbe «mieux vaut prévenir que guérir» n'a jamais semblé aussi approprié.

Argentine: Higuain a failli abandonner le foot en 2016 .
L'attaquant argentin de la Juventus de Turin Gonzalo Higuain a pensé se retirer du football en 2016 alors que sa mère était gravement malade, a-t-il confié à la chaîne de télévision argentine TyC Sports. "J'étais au plus mal, mais ma mère a fini par guérir et grâce à Dieu, elle va bien aujourd'hui. Quand j'ai appris la gravité de sa maladie, après la finale de la Copa América aux Etats-Unis, j'étais sur le point d'arrêter de jouer, mais elle m'a demandé de continuer", a déclaré l'international argentin pour qui "la vie, ce n'est pas 100% football".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!