Tech & Science Les orques peuvent parler le langage humain (sans forcément le comprendre)

21:08  31 janvier  2018
21:08  31 janvier  2018 Source:   Slate

James Franco violemment taclé par Scarlett Johansson

  James Franco violemment taclé par Scarlett Johansson Scarlett Johansson a vivement critiqué l'hypocrisie de James Franco samedi durant la «Marche des femmes» à Los Angeles. L'acteur, qui a soutenu les femmes dans leur combat contre les violences qu'elles subissent, est accusé de harcèlement et d'agression sexuelle.C'est la deuxième fois que Scarlett Johansson prend la parole à la «Marche des femmes». L'an dernier, elle avait fait un discours pour sauver le planning familial menacé par l'administration de Donald Trump. Cette année, elle a défilé avec des milliers d'autres manifestantes dans les rues de Los Angeles sous la bannière du mouvement «Time's Up» contre les violences subies par les femmes.

Nous effectuons présentement de la maintenance 500 Nous savons, ce n’est jamais le bon moment. Nous ferons le plus vite possible, promis. Désolé pour les inconvénients. À plus tard.

Site en maintenance Pamela fait parler d'elle notamment grâce à son physique avantageux mais

Cinq orques dans le parc aquatique de Marineland, à Antibes, le 17 avril 2008 | Valery Hache / AFP © Les orques peuvent parler le langage humain (sans forcément le comprendre) Cinq orques dans le parc aquatique de Marineland, à Antibes, le 17 avril 2008 | Valery Hache / AFP

«Hello», «one, two», «bye bye»: ce n'est ni un perroquet, ni un humain qui s'exprime, mais une orque du nom de Wikie. Parfois, elle appelle une certaine «Amy»; d'autres fois, elle imite des bruits de flatulences.

Mieux comprendre les capacités d'imitation des orques

Dans une récente étude publiée par la Royal Society, des chercheurs ont montré que les orques étaient capables d'imiter des sons, dont le langage humain. Cela pourrait aider à mieux comprendre comment différents types d'orques ont pu développer des dialectes distincts.

Mais qu’est-ce que Facebook fabrique au juste dans son labo sur l’intelligence artificielle ?

  Mais qu’est-ce que Facebook fabrique au juste dans son labo sur l’intelligence artificielle ? Mais qu’est-ce que Facebook fabrique au juste dans son labo sur l’intelligence artificielle ?Sheryl Sandberg, numéro 2 du réseau social, est même venue pour l’occasion. Elle a annoncé, mardi 22 septembre, l’investissement de 10 millions d’euros supplémentaires dans le laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Facebook à Paris et le doublement des effectifs de celui-ci, qui passent donc de 30 à 60 scientifiques.

En parler sur le Forum.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

«Ces créatures sont déjà connues pour leur capacité à copier les mouvements d'autres orques, avec quelques rapports suggérant qu'ils peuvent également imiter les bruits produits par les grands dauphins et les otaries», rapporte le Guardian.

Joseph Call, professeur en origines de l'évolution de l'esprit à l'université St Andrews et co-auteur de l'étude, explique que confronter les orques à «quelque chose qui ne fait pas partie de leur répertoire», comme le langage humain, pourrait être déterminant pour l'évaluation de ces capacités d'imitation.

Si les cancans des perroquets sont devenus une référence populaire en matière d'imitation animale, d'autres espèces –telles que les dauphins, les éléphants, les orang-outans ou les bélugas– sont également capables de reproduire nos paroles humaines.

Pourquoi Facebook veut soudainement nous aider à mieux contrôler nos données personnelles

  Pourquoi Facebook veut soudainement nous aider à mieux contrôler nos données personnelles Pourquoi Facebook veut soudainement nous aider à mieux contrôler nos données personnellesOn s’y attendait, Facebook l’a fait. Le réseau social aux plus de deux milliards d’utilisateurs a publié ce lundi 29 janvier un nouveau post de blog annonçant qu’il allait permettre "encore plus de contrôle sur vos données personnelles".

La reflexion du langage .

Désolé, vous ne pouvez pas lancer de recherche sur plus de 6 mots. Retour à la page précédente.

En revanche, les chercheurs ne disposent d'aucune preuve qui permettrait d'affirmer que les animaux comprennent le sens de ces mots qu'ils reproduisent, comme autant de bruits différents.

«Hello», le mot le plus efficacement reproduit 

Wikie, âgée de quatorze ans, vit actuellement dans l'aquarium de Marineland, à Antibes. Elle avait déjà été entraînée auparavant à reproduire certains comportements à partir d'expériences de conditionnement opérant —un concept mis en pratique par le psychologue B.F. Skinner au début des années 1930.

Après avoir été mise en présence des sons produits par son enfant de trois ans, Moana, elle a été exposée à ceux de cinq autres orques étrangers, puis à des hommes reproduisant des bruits d'orques, et enfin des hommes prononçant des mots tels que «hello» ou «one, two».

Deux sons humains et tous les sons d'orques reproduits par des hommes l'ont également été par Wikie dès le premier essai. Cependant, seul le mot «hello» a été émis correctement à plus de 50% lors d'essais ultérieurs.

«De futures études expérimentales sur l'imitation de sons produits sous l'eau par des congénères sont nécessaires pour établir fermement le rôle de l'apprentissage social dans les dialectes vocaux des orques dans la nature. [...] Bien que nous voyons un grand potentiel dans cette approche analytique pour les études comparatives de l'apprentissage vocal, son application pourrait varier en fonction des objectifs de l'étude, des sons étudiés et du système de production vocal de l'espèce», conclut l'étude, qui envisage de lancer de nouvelles expériences.

Vous avez bien plus en commun avec vos amis que vous ne pensez, selon une étude .
Une étude menée par des chercheurs américains suggère que les amis présenteraient des similarités au niveau de leur cerveau et plus précisément, au niveau de l'activité neuronale de certaines régions impliquées notamment dans la réponse émotionnelle.  Qui se ressemble s'assemble. L'adage est connu de tous mais en matière d'amitié, il est bien plus vrai qu'on ne le pensait jusqu'ici. S'il est facile de constater que des amis partagent des goûts communs, la similarité serait en effet plus profondément ancrée. C'est du moins ce que confirme une nouvelle étude menée par des scientifiques du Dartmouth College aux Etats-Unis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!