Tech & Science Aibo, le petit chien robot de Sony, revient plus adorable que jamais !

22:53  12 janvier  2018
22:53  12 janvier  2018 Source:   Übergizmo

Le robot de LG refuse de parler sur scène

  Le robot de LG refuse de parler sur scène Le groupe sud-coréen voulait épater avec son petit robot à commande vocale mais CLOi n'était pas du tout de cet avis. Alors qu'un responsable de LG tentait de faire la démonstration, lors d'une conférence de presse, de tous les talents du robot à commande vocale CLOi sur une scène du salon de l'électronique grand public, le CES, l'appareil a obstinément refusé d'obéir aux ordres.Tout avait bien commencé pourtant entre David Vanderwaal, responsable marketing pour les États-Unis, et le petit robot blanc à la voix douce et aux yeux bleus, ressemblant au Wall-E du dessin animé.

ERREUR. Blackberry q10 jamais servi tout neuf.

Nous avons change notre domaine sur www.animalsurnet.com.

  Aibo, le petit chien robot de Sony, revient plus adorable que jamais ! © Morgan Fromentin, übergizmo (FR)

Le monde s’était pris d’admiration pour Aibo, le petit chien robot de Sony. Puis Sony l’avait tué. Et, tel un phœnix, Aibo a su renaître de ses cendres, amélioré, avec des yeux LED et un dos tout doux. Cette petite bête sera commercialisée au Japon dès demain et, cruelle désillusion, pas chez nous !

Celles et ceux qui ont eu la chance d’approcher l’animal robotisé sur le stand Sony au CES 2018 pourront en attester, il est bien difficile de le quitter. Même si, comme son prédécesseur, il est un peu lent, qu’il se déplace comme un robot, et donc que ce n’est pas un vrai chien, il fait vraiment sensation !

Quand il vous regarde droit dans les yeux, remuant sa petite queue mécanique, on ne peut que fondre. Même si cette petite bestiole robot coûte cher – les précommandes au Japon affichaient tout de même 198 000¥ (1 480€) -, nul doute que l’engouement est bien présent.

Il faudra cependant vous faire une raison, Aibo est pour l’heure réservé au Japon. L’espoir est pourtant permis !

PSG : Le coup de gueule de Meunier .
Thomas Meunier estime que le PSG n'a pas affiché le degré d'exigence nécessaire, malgré la qualification pour une nouvelle finale de Coupe de la Ligue, à Amiens mercredi (0-2). © ICON SPORT Thomas Meunier Face à des Picards réduits à 10 dès la fin de la première période, suite à l'expulsion de leur gardien Régis Gurtner (34e), les joueurs du PSG, privés d'Edinson Cavani et Javier Pastore, se sont contentés d'un service minimum pour assurer leur qualification (0-2) ce mercredi, au Stade de La Licorne, face à Amiens.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!