Tech & Science Le smartphone, un appareil de moins en moins "smart" pour l'environnement (rapport)

23:22  12 septembre  2017
23:22  12 septembre  2017 Source:   AFP

Les smartphones résistant à l’eau ne résistent pas forcément à tous les types d’eau

  Les smartphones résistant à l’eau ne résistent pas forcément à tous les types d’eau Les plus récents smartphones sont dotés des caractéristiques les plus innovantes possibles. Parmi celles-ci, nombre d’appareils se vantent de pouvoir résister à l’eau. Un smartphone, même un modèle dernier cri soi-disant résistant à l’eau, ne peut pas forcement être immergé dans n’importe quel type d’eau. C’est ce que confirment les porte-paroles belges d’Huawei et de Samsung, présents au salon de l’électronique IFA, à Berlin. La spécification IP68, dont sont équipés de plus en plus de smartphones, assure une résistance au sable, à la saleté et à une immersion dans l’eau durant trente minutes. Cela n’est toutefois valable que pour l’eau claire. Lire aussi : Comment localiser un smartphone perdu ou volé? Attention à l’eau de mer dans les smartphone «En cas de contact avec de l’eau de mer ou avec une eau savonnée ou contenant des produits détergents par exemple, on ne peut assurer au consommateur que son téléphone fonctionnera encore», explique Jurgen Thysmans, porte-parole d’Huawei Belgique. Cela peut en effet donner lieu à des réactions chimiques. En cas de problème avec un smartphone immergé dans une eau non claire, les usagers ne pourront dons pas automatiquement faire jouer la garantie, insistent les représentants des deux marques. Cet article Les smartphones résistant à l’eau ne résistent pas forcément à tous les types d’eau est apparu en premier sur Metro.

Renouvelés trop souvent, insuffisamment recyclés, les smartphones génèrent des impacts environnementaux croissants, en particulier au stade de la fabrication, souligne une étude produite par l'Agence française de l ' environnement (Ademe) et l'ONG France Nature Environnement (FNE).

la veille du lancement mardi du nouvel iPhone. L'impact de chaque téléphone s'accentue aussi quand la taille de l'écran croît ou que la définition de l' appareil photo s'améliore, souligne l'étude. En moyenne, une cinquantaine de métaux entrent dans la composition d'un smartphone

Les smartphones génèrent des impacts environnementaux croissants, en particulier au stade de la fabrication© Fournis par AFP Les smartphones génèrent des impacts environnementaux croissants, en particulier au stade de la fabrication

Renouvelés trop souvent, insuffisamment recyclés, les smartphones génèrent des impacts environnementaux croissants, en particulier au stade de la fabrication, souligne une étude produite par l'Agence française de l'environnement (Ademe) et l'ONG France Nature Environnement (FNE).

Depuis 2007, et la sortie du premier iPhone, sept milliards de smartphones ont été vendus dans le monde, des ventes en pleine croissance: 139 millions d'appareils écoulés en 2008, plus d'un milliard en 2013, près de 1,5 milliard en 2016, relève cette synthèse, publiée par l'agence publique et par la première fédération française de défense de l'environnement, à la veille du lancement mardi du nouvel iPhone.

Forum Smart City Marseille : à quoi ressemblera la ville de demain ?

  Forum Smart City Marseille : à quoi ressemblera la ville de demain ? La troisième édition du Forum Smart City, qui se tiendra à Marseille les 14 et 15 septembre, aura pour thématique « Hyper métropole : quelle ville-monde à l’horizon 2030 ? ».Y seront évoqués l'impact du développement des grandes métropoles sur les territoires.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

L'impact de chaque téléphone s'accentue aussi quand la taille de l'écran croît ou que la définition de l'appareil photo s'améliore, souligne l'étude.

En moyenne, une cinquantaine de métaux entrent dans la composition d'un smartphone (deux fois plus que pour un portable d'ancienne génération), souvent difficilement recyclables car objet d'alliages.

Or "l'extraction des minerais pose particulièrement problème" dans les pays concernés, soulignent les deux organisations: pollutions (comme en Chine avec le néodyme) ou troubles politiques (conflits armés comme en République démocratique du Congo autour de l'exploitation du tantale).

Selon l'étude, les Français changent de portable en moyenne tous les 2 ans, même si ce turn-over ralentit légèrement du fait d'un changement de business model chez les opérateurs. Et dans 88% des cas de renouvellement, les appareils sont encore en état de fonctionner.

Protection de l'environnement : les entreprises dépensent moins

  Protection de l'environnement : les entreprises dépensent moins [Graphiques] La diminution des dépenses des entreprises en faveur de l'environnement depuis 2012 pourrait accroître les difficultés pour atteindre les objectifs de réduction du dioxyde de carbone.> Lire aussi :  Irma : cinq chiffres à savoir sur l'ouragan et ses conséquences

Le support n'existe pas.

Site Officiel du château de Fontainebleau : histoire, présentation des circuits, appartements, renseignements pratiques, réservation, tarifs, horaires, conditions d'accès et éléments de confort de visite.

© Fournis par AFP "Dans la plupart des cas, les smartphones ne sont pas conçus pour être robustes et réparables, ni compatibles et évolutifs dans le temps", selon l'Agence française de l'environnement (Ademe) et l'ONG France Nature Environnement (FNE)

L'enquête évoque "des facteurs psychologiques et sociaux" pour expliquer ces changements fréquents, mais aussi le fait que "dans la plupart des cas, les smartphones ne sont pas conçus pour être robustes et réparables, ni compatibles et évolutifs dans le temps": batteries collées ou soudées, pièces de rechange indisponibles, etc.

Mais "les consommateurs peuvent agir", insistent l'Ademe et FNE: "avant tout achat, il faut bien définir ses besoins et se renseigner sur les caractéristiques du téléphone: possibilité de le démonter pour changer la batterie par exemple, durée de disponibilité des pièces détachées..." On peut aussi acheter d'occasion, ou louer.

Sécurité : les attaques sur mobile explosent

  Sécurité : les attaques sur mobile explosent Si les pirates continuent de s'attaquer aux ordinateurs fixes, les smartphones deviennent une cible de choix. Les failles, notamment dans les applications mobiles, sont nombreuses et les utilisateurs n'ont pas encore pris l'habitude de faire les mises à jour de sécurité pour leur appareil ou pour les applications qu'ils utilisent. Résultat : les smartphones sont vulnérables. La vulnérabilité des téléphones portables mais également les données qu'ils contiennent, notamment bancaires, pousse les pirates à augmenter leurs attaques contre ces appareils. 1,7 million d'attaques contre les smartphones chaque mois La dernière étude d'Avast, spécialiste de la sécurité informatique, dévoilée le 11 septembre 2017 à l'occasion du Mobile World Congress Americas, révèle que le nombre d'attaques contre les smartphones a fortement augmenté au deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016. Avast a identifié 1,7 million d'attaques par mois entre avril et juin 2017, contre 1,2 million par mois en 2016. Cette augmentation, d'environ 40 % sur un an, vise essentiellement à obtenir des informations confidentielles comme le signale Gagan Smith, directeur général de la section mobile et IoT d'Avast. Il souligne également que « les stratégies des hackers deviennent de plus en plus agiles et dangereuses ».

Look de la semaine - Galerie photo - People. Météo - Emploi - Petites annonces - PMU - Cours des changes - Programme de Vol - Guide TV - Infos Services - Pharmacie - Réservation d'Hôtels. Moov Prépayé - Assistance MOOVnaute - Mon Compte - Nos coordonnées - Webmail

Renouvelés trop souvent, insuffisamment recyclés, les smartphones génèrent des impacts environnementaux croissants, en particulier au stade de la fabrication, souligne une étude produite par l'Agence française de l ' environnement (Ademe) et l'ONG France Nature Environnement (FNE).

L'utilisateur peut enfin donner une seconde vie à son matériel: "seuls 15% des téléphones en fin d'usage sont collectés", relève Erwann Fangeat, ingénieur à l'Ademe.

"Au moins 30 millions de téléphones portables dorment dans nos tiroirs. On se dit qu'on peut s'en servir encore mais au final, il ne ressert jamais", souligne-t-il.

Or un consommateur peut revendre son appareil ou le donner à quelqu'un ou à une structure de réemploi (ressourceries, recycleries...), note M. Fangeat.

Il peut encore le rapporter en magasin, les vendeurs ayant obligation de reprendre les anciens appareils: ils seront alors reconditionnés ou recyclés, selon leur état.

Pi : l’appareil qui recharge votre smartphone sans fil .
Le Pi Charger n'est pas un appareil de recharge à induction sans fil classique. Il peut en effet recharger jusqu'à 4 terminaux dans un rayon de trente centimètres. Actuellement disponible à la précommande, il sera commercialisé courant 2018. Pi Charger : une recharge sans fil dans un rayon de trente centimètres Il existe déjà de nombreux chargeurs à induction sans fil qui permettent de recharger smartphones et tablettes. Sauf qu'ils présentent une contrainte majeure : le smartphone doit être disposé sur une base pendant la recharge. Un problème que les fondateurs de Pi, Lixin Shi et John Macdonald, tous deux étudiants au MIT, ont tenté de résoudre avec le Pi Charger. L'appareil permet en effet de recharger tous les terminaux situés dans un rayon de trente centimètres. Une innovation qui pourra permettre de continuer à utiliser son smartphone pendant la recharge. Le Pi Charger est compatible avec la technologie Qi, présente dans de nombreux smartphones ainsi que dans le futur iPhone X, dont la sortie est prévue début novembre 2017. Les terminaux qui ne disposent pas de la technologie Qi doivent revêtir une coque spéciale, qui leur donnera des capacités de charge par induction. Une recharge moins puissante Le Pi Charger est capable de contrôler et orienter les champs magnétiques et peut livrer 10 W à 4 appareils en même temps.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!