Sport Le pétrole termine en baisse de quelque 1,7% à New York

22:40  16 avril  2018
22:40  16 avril  2018 Source:   Reuters

Le pétrole termine en légère hausse à New York

  Le pétrole termine en légère hausse à New York Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi sur le Nymex, après avoir dans un premier temps subi des dégagements à la suite des dernières déclarations du président américain Donald Trump. Ce dernier a critiqué vendredi la décision des Etats membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) d'orienter à la hausse les prix du pétrole, affirmant que cette hausse artificielle ne serait pas acceptée.Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, a assuré vendredi que cet accord était bénéfique pour l'économie mondiale en lui garantissant un environnement stable.

Les cours du pétrole brut ont terminé en baisse jeudi soir après une information selon laquelle la Grande-Bretagne et les États-Unis se tiendraient prêts à libérer leurs réserves stratégiques pour endiguer la hausse des prix du baril.

Les prix du pétrole ont nettement baissé vendredi à New York , après la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis, plus mauvais que prévu Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre a terminé à 80,70 dollars, en

Les cours du pétrole ont terminé en baisse de plus de 1,7% lundi sur le marché new-yorkais Nymex, en raison à la fois d'un apaisement des craintes d'une escalade du conflit syrien et de données montrant que la production de pétrole et de gaz de schiste américaine va encore augmenter en mai.

Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 1,17 dollar, soit 1,74%, à 66,22 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent cédait également 1,17 dollar (-1,61%) à 71,41 dollars.

La semaine dernière, les deux cours de référence de l'or noir avaient bondi de 8% sur fond de tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

Le pétrole termine en hausse de près de 3% à New York

  Le pétrole termine en hausse de près de 3% à New York Les cours du pétrole ont terminé en hausse de près de 3% mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, portés par une baisse des stocks de pétrole brut et d'essence aux Etats-Unis et par des propos de sources disant que l'Arabie saoudite serait ravie de voir le baril atteindre les 100 dollars. Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 1,95 dollar, soit 2,93%, à 68,47 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent prenait 1,87 dollar (+2,61%) à 73,45 dollars.

NEW YORK , 26 mars (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi sur le marché new -yorkais Nymex en raison de prises de bénéfices, mais leur recul a été limité par les tensions au Proche-Orient.

DIA 09 septembre 2017: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en nette baisse vendredi, les investisseurs préférant par prudence retirer leur mise avant un week-end qui devrait être marqué par l’arrivée de l’ouragan Irma sur les côtes de la Floride.

Après les tirs de missiles américains, britanniques et français de samedi contre des installations militaires et chimiques syriennes, les craintes d'une escalade militaire ont été en partie apaisées par les déclarations des capitales occidentales.

"Un certain soulagement au sujet de la Syrie est le principal élément qui fait baisser les cours du pétrole", a déclaré Phil Streibe, analyste marché chez RJO Futures.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie, la production de pétrole et de gaz de schiste aux Etats-Unis devrait augmenter de 125.000 barils en mai, à sept millions de barils. Il s'agira de la quatrième hausse mensuelle de suite de cette production. (Jessica Resnick-Ault, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Le pétrole termine en hausse à New York .
Les cours du pétrole ont terminé en progression mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, en dépit de la hausse des stocks d'essence et de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. Les réductions de production mises en place par l'OPEP et ses partenaires, les tensions géopolitiques et un marché en contango ont favorisé les prises de positions à l'achat sur le pétrole cette année.La hausse des taux longs aux Etats-Unis, avec un rendement des Treasuries à 10 ans passé au-dessus de 3% pour la première fois depuis 2013 cette semaine, a certes freiné l'appétit des investisseurs pour le risque.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!