Sport GB-Cambridge Analytica a aidé un mouvement favorable au Brexit

22:00  16 avril  2018
22:00  16 avril  2018 Source:   Reuters

Comment savoir si vos données personnelles Facebook ont été siphonnées par Cambridge Analytica

  Comment savoir si vos données personnelles Facebook ont été siphonnées par Cambridge Analytica Comment savoir si vos données personnelles Facebook ont été siphonnées par Cambridge AnalyticaL'attente était insoutenable, notamment chez les utilisateurs américains de Facebook qui voulaient savoir s'ils faisaient partie des 87 millions d'utilisateurs à travers le monde dont les données personnelles ont été utilisées par Cambridge Analytica

27s. Avant d' avoir aidé à l'élection de Donald Trump en détournant des données personnels d'utilisateurs de Facebook, Cambridge Analytica a -t-elle favorisé le vote pro- Brexit ? Oui a affirmé hier un ex-cadre de l'entreprise.

Avant d' avoir aidé à l'élection de Donald Trump en détournant des données personnels d'utilisateurs de Facebook, Cambridge Analytica a -t-elle favorisé le vote pro- Brexit ? Oui a affirmé hier un ex-cadre de l'entreprise.

Le mouvement Leave.EU, qui a fait campagne en Grande-Bretagne pour la sortie de l'Union européenne, a bénéficié du travail de Cambridge Analytica, société de conseil au centre de l'affaire de détournement des données d'usagers de Facebook, selon les informations publiées lundi à Londres par une commission parlementaire.

Nigel Oakes, fondateur de SCL Group, société à laquelle appartient Cambridge Analytica, a reconnu que le cabinet avait proposé ses services au mouvement au cas où il serait désigné pour mener la campagne en vue du référendum du 23 juin 2016, selon la transcription d'entretiens publiée par la commission.

Facebook : voici l'outil pour savoir si Cambridge Analytica a accédé à vos données

  Facebook : voici l'outil pour savoir si Cambridge Analytica a accédé à vos données Lundi 9 avril, Facebook a commencé à prévenir les utilisateurs dont les données avaient pu être subtilisées par Cambridge Analytica. Un outil permet désormais à chacun de vérifier cette information en un simple clic. Vos données Facebook ont-elles été subtilisées par Cambridge Analytica ? Il y a quelques jours, le réseau social a révélé que les données de 87 millions ses utilisateurs avaient été récupérées à leur insu par cette firme qui a travaillé pour la campagne de Donald Trump. En France, il y aurait environ 211 000 personnes concernées.

AIQ aurait notamment aidé le mouvement favorable à la sortie de l'UE à contourner le plafond de dépenses. Le patron de Cambridge Analytica , Alexander Nix, suspendu de ses fonctions en mars, avait lui-même affirmé en février 2016 que CA s’était "associé" avec le mouvement pro- Brexit

Les Britanniques auraient-ils approuvé le Brexit en 2016 sans Cambridge Analytica ? Dans cet entretien, le lanceur d'alerte affirme qu'Aggregate IQ (AIQ), une entreprise canadienne liée à Cambridge Analytica , a travaillé avec cette dernière afin d' aider la campagne en faveur de la sortie

"Il n'y avait ni contrat ni argent" en jeu, mais la firme a fourni une démonstration de ses capacités, a-t-il précisé. Andy Wigmore, membre de Leace.EU, a quant à lui admis que le mouvement avait utilisé les méthodes de Cambridge Analytica.

"Leave.EU a bénéficié de son travail avec Cambridge Analytica avant la désignation officielle pour le référendum", confirme Damian Collins, président de la commission du numérique, de la culture, des médias et des sports, dans un communiqué.

La campagne officielle en faveur de la sortie de l'UE a finalement été confiée à Vote Leave, mais Leave.EU a joué un rôle de premier plan dans la mobilisation des électeurs.

Un lanceur d'alerte a révélé à la mi-mars que les données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook avaient été détournées au profit de Cambridge Analytica, qui notamment travaillé pour Donald Trump lors de la campagne présidentielle aux Etats-Unis. (Alistair Smout, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Facebook bondit en Bourse pendant l'audition de Mark Zuckerberg devant le Sénat américain .
L'action de Facebook a bondi de 4,50% à 165,04 dollars, mardi. Il inquiète les internautes, mais il rassure les marchés. L'action de Facebook a bondi de 4,50% à 165,04 dollars, mardi 10 avril, alors que son PDG, mark Zuckerberg, était entendu par les sénateurs américains, pour présenter des excuses, entre autres, au sujet de l'affaire Cambridge Analytica. C'est la meilleure séance pour Facebook depuis avril 2016.Facebook’s stock is up 4.5 percent as Zuckerberg testifies. Guess he’s saying something right. #WBZpic.twitter.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!