Sport Le week-end des BLEUS : Qui a brillé ? Qui a déçu ?

21:35  16 avril  2018
21:35  16 avril  2018 Source:   90min

INSOLITE : Le carton rouge ridicule de Ben Yedder

  INSOLITE : Le carton rouge ridicule de Ben Yedder ​Wissam Ben Yedder n'a pas été très clairvoyant lors de son entrée en jeu ce samedi, en écopant d'un carton rouge en huit minutes de jeu. Le FC Séville a vécu un cauchemar hier face à Villarreal. Heureusement pour lui, l'international Français Steven N'Zonzi est venu égaliser en toute fin de match ce qui lui a permis d'accrocher un point. Si, un tricolore a brillé ​un autre a mis son équipe très en difficulté. En effet, Ben Yedder n'a pas été très futé lors de son entrée en jeu à la 54e minute de jeu. En seulement huit minutes jouées sur la pelouse du Ramón Sánchez Pizjuán, l'ancien toulousain a reçu deux cartons jaune coup sur coup.

En difficulté avec Manchester United et alors que ses relations avec José Mourinho ne sont pas au beau fixe, il s'est offert un doublé ce week - end , qui a donné la victoire aux Red Devils contre Manchester City. Tout le monde n'a pas brillé ce weekend .

a man in a baseball uniform throwing a ball: Olivier Giroud a brillé ce week-end. © GLYN KIRK/GettyImages Olivier Giroud a brillé ce week-end.

Les semaines passent et la Coupe du Monde arrive à grand pas. Alors que les championnats européens se rapprochent de   leurs épilogues, les joueurs français continuent de s'arracher pour faire partie de la liste des 23 de Didier Deschamps. Mais qui a brillé ? qui a déçu ? C'est l'heure du baromètre des Bleus.

Les tops :

Il parait évident de commencer ce débrief par Olivier Giroud. Entré à l'heure de jeu alors que son Chelsea était mené 2-0 par Southampton, l'attaquant des Bleus a inscrit un doublé et permis aux Blues de s'imposer 3-2. Une très bonne nouvelle pour le titulaire de la sélection.

Les grosses primes qui attendent les Bleus

  Les grosses primes qui attendent les Bleus Le comité exécutif de la Fédération française de football, qui s’est tenu jeudi, a validé les primes promises aux joueurs de l’équipe de France lors de la Coupe du monde en Russie. Il ne manquait plus que la validation du comité exécutif de la Fédération française de football. C'est désormais chose faite. Les primes des joueurs de l’équipe de France pour le Mondial en Russie avaient en effet été actées lors du dernier rassemblement des Bleus à l’occasion des deux matches amicaux face à la Colombie (2-3) et en Russie (1-3).

C'est le dernier qui a parlé qui a raison dans ta maison C'est celle qui m'a donné un nom qui a raison de toute façon Fille ou garçon, tous ces dictons sont des leçons, ne dis pas non Le monde n'est ni mauvais ni bon, tu ne tournes pas rond, c'est sans raison.

Poésie Française est à la fois une anthologie de la poésie classique, du moyen-âge au début du XXème siècle, et également un espace de visibilité pour l'internaute, amateur éclairé ou professionnel qui désire y publier ses oeuvres à titre gratuit.

​Si le duo Dimitri Payet - Florian Thauvin a encore brillé avec l'OM contre Troyes - deux passes décisives pour le capitaine phocéen, le but de la victoire pour l'ailier - Steven N'Zonzi a permis au FC Séville d'arracher un nul inespéré contre Villarreal, quand Samuel Umtiti s'est offert ​un vrai bol d'air avec le Barça, en inscrivant un but contre Valence. Le leader offensif des Bleus, Antoine Griezmann a encore marqué et brillé avec l'Atletico, comme son jeune coéquipier Lucas Hernandez.

Alors que l'incertitude plane sur le flan droit de la défense des Bleus, Mathieu Debuchy continue de marquer des points et a scoré pour la quatrième fois en Ligue 1 depuis le mois de janvier. Un incroyable retour en grâce, qui pourrait lui offrir un nouvel appel en équipe nationale.

Les Parisiens Adrien Rabiot et Alphonse Aréola ont eux réalisé une belle partie ​lors du large succès face à Monaco. Enfin, Alexandre Lacazette et le jeune Moussa Dembélé ont fait trembler les filets contre Newcastle et les Glasgow Rangers.

Les flops :

Pour lui, cela devient inquiétant. Hugo Lloris est dans le dur, et cela depuis plusieurs semaines. Pour le troisième match d'affilé, il a réalisé une boulette, offrant un pénalty à Manchester City. C'est déjà sa sixième boulette de la saison. Toujours en Premier League, Paul Pogba est retombé dans ses travers lors de la débâcle de Manchester United face à West Bromwich. Pire, il n'a même pas fini la rencontre. Quant à N'golo Kanté, il s'est montré discret avec les Blues.

Le week-end des Bleus : Qui a brillé ? Qui a déçu ?

  Le week-end des Bleus : Qui a brillé ? Qui a déçu ? Comme chaque semaine à l'approche de la Coupe du Monde, nous faisons un point sur la situation des joueurs de l'équipe de France. Qui est en forme ? Qui déçoit ? C'est l'heure du baromètre des Bleus. Les Tops : Ce week-end, de nombreux membres de la sélection nationale n'ont pas foulé les pelouses européennes. Entre les blessés, les remplaçants et ceux dont le club n'a pas joué (la coupe oblige), tous n'étaient pas en scène. Ce qui n'a pas empêché certains de se mettre en évidence. A l'imageLes Tops :

Une Grenouille vit un Boeuf Qui lui sembla de belle taille. Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf, Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille, Pour égaler l'animal en grosseur, Disant : "Regardez bien, ma soeur ; Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?

"Frères humains, qui après nous vivez, N'ayez les coeurs contre nous endurcis, Car, si pitié de nous pauvres avez, Dieu en aura plus tôt de vous mercis. Prince Jésus, qui sur tous a maistrie, Garde qu'Enfer n'ait de nous seigneurie : A lui n'ayons que faire ne que soudre.

Si Kevin Gameiro a réalisé une partie quelconque contre le Sporting, à l'image de l'entrée d'Ousmane Dembélé du côté de Barcelone, Wissam Ben Yedder n'a lui tenu que dix minutes avant de recevoir simultanément deux cartons jaunes et d'être exclu contre Villarreal. Quant à Geoffrey Kondogbia, d'ordinaire si brillant avec Valence, il n'a pas réussi à surnager face au Barça.

Une petite déception, bien moindre par rapport à la prestation de Thomas Lemar contre le PSG. Inoffensif, voire inexistant, il ne vit pas sa meilleure période. Son coéquipier Djibril Sidibé s'est lui blessé. Espérons que cela n'est pas trop grave, l'ancien Lillois s'étant imposé comme un titulaire dans l'esprit de Didier Deschamps.

Dernier flop du week-end, Jordan Amavi qui n'est plus que l'ombre de lui-même, et ce malgré un délice de centre pour Florian Thauvin lors de Troyes-OM.

  • ​Une défense décimée

Si Benjamin Mendy​ se rapproche d'un inespéré comme-back, LaurentKoscielny n'a pas joué, tout comme RaphaëlVarane (sur le banc), Lucas Digne (remplaçant) et Presnel Kimpembe (suspendu).

Dernière bonne nouvelle, le retour à la compétition de Nabil Fekir lors du facile succès de l'OL contre Amiens (3-0).

Benzema : «La Marseillaise appelle à faire la guerre» .
Karim Benzema a donné sa vision de l'hymne national dans une interview accordée à Vanity Fair.Le Français est aussi revenu pour Vanity Fairsur le scandale de la sextape, une affaire avec son compatriote Mathieu Valbuena, à l’origine de son bannissement de l’équipe de France depuis octobre 2015. « Quand un Premier ministre parle de toi, ce n’est plus du football», avance-t-il en faisant référence à la prise de parole de Manuel Valls le concernant en 2016. « Je crois qu’il ne faut pas mélanger le football et la politique. Dans mon cas, il s’agit d’une affaire politique», ajoute-il.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!