Sport Le suédois Intrum fait une offre sur les créances d'Intesa Sanpaolo

20:45  16 avril  2018
20:45  16 avril  2018 Source:   fr.reuters.com

Sabadell discute de la vente d'un portefeuille de 7,5 milliards d'euros

  Sabadell discute de la vente d'un portefeuille de 7,5 milliards d'euros Banco Sabadell discute de la vente de deux portefeuilles de créances immobilières douteuses d'une valeur de 7,5 milliards d'euros, rapporte jeudi une source proche du dossier. Bien que le marché immobilier espagnol connaisse une reprise, les banques peinent à vendre leurs créances immobilières, qui ont perdu de leur valeur durant une crise prolongée et elle proposent souvent une décote de 60% sur la valeur nominale des portefeuilles.

Le groupe suédois Intrum Justitia a annoncé lundi avoir soumis une offre à Intesa SanPaolo pour racheter une participation majoritaire dans l'activité de recouvrement de créances et un portefeuille de

MILAN/STOCKHOLM (Reuters) - La société suédoise Intrum Justitia a annoncé lundi avoir soumis une offre pour certains actifs d' Intesa SanPaolo , une Le groupe suédois , qui avait déjà la société de recouvrement de créances italienne CAF en décembre, pourrait ainsi être aux commandes d'une

Le groupe suédois Intrum Justitia a annoncé lundi avoir soumis une offre à Intesa SanPaolo pour racheter une participation majoritaire dans l'activité de recouvrement de créances et un portefeuille de prêts non performants de la banque italienne.

L'opération permettra à la firme scandinave de se renforcer sur le principal marché européen des créances douteuses, tout en permettant à Intesa d'avancer vers son objectif, présenté en février, de réduction de moitié de ses prêts non performants.

Intrum propose d'acquérir 51% de Capital Light Bank, la filiale de recouvrement créée en 2014 par Intesa SanPaolo, et 51% d'un portefeuille de créances douteuses d'une valeur comptable brute de 10,8 milliards d'euros, qui sera déconsolidé d'Intesa.

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

  Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris et en Europe. * CASINO a vu sa croissance organique rester stable au premier trimestre par rapport à la fin de l'année 2017, avec une accélération en France et ses hypermarchés Géant et un tassement au Brésil.* ALTICE/BOUYGUES - Bouygues a déclaré lundi qu'il n'était pas en discussions actuellement avec un autre opérateur télécoms, démentant ainsi une information de presse qui a fait grimper en Bourse Altice, la maison mère de SFR.* AIR FRANCE-KLM.

Ils emmènent leur chat dans un refuge et font une demande qui va bouleverser tout le monde - Продолжительность: 3:43 Animaux 360 24 012 просмотров. Ils demandent à faire euthanasier leur chiot, le vétérinaire fait une annonce à laquelle personne

Intesa Sanpaolo (BIT : ISP) est une banque italienne, la première par ordre d'importance. Elle possède plus de 12 millions de clients, dominant le marché italien et bénéficiant d'une forte présence internationale dans l'Europe centrale de l'est ainsi que dans le bassin méditerranéen.

Dans un communiqué, Intesa précise que la valorisation retenue serait de 500 millions d'euros pour la filiale de recouvrement et 3,1 milliards d'euros pour les créances douteuses, soit une valorisation totale de 3,6 milliards d'euros sur laquelle elle réaliserait un produit net d'environ 400 millions d'euros.

Intrum propose un versement initial de 156 millions d'euros d'ici la fin avril, le solde étant payé à la finalisation de l'accord, attendue d'ici la fin de l'année.

Intesa et Intrum avaient dit en janvier être en négociations en vue de cette opération.

LE SUÉDOIS INTRUM FAIT UNE OFFRE SUR LES CRÉANCES D'INTESA SANPAOLO © REUTERS/Stefano Rellandini LE SUÉDOIS INTRUM FAIT UNE OFFRE SUR LES CRÉANCES D'INTESA SANPAOLO

Dans son communiqué, Intesa indique que son conseil d'administration examinera mardi la proposition d'Intrum.

Ce dernier a acquis l'an dernier son concurrent norvégien Lindorff pour créer un groupe de 8.000 personnes présent dans 23 pays européens et spécialisé dans le recouvrement de créances.

(Valentina Za et Gianluca Semeraro à Milan, avec le bureau de Stockholm, Véronique Tison pour le service français)

La BCE envisage de renoncer à des règles sur le stock de prêts non remboursés .
par Francesco Canepa et Balazs Koranyi La Banque centrale européenne (BCE) envisage de renoncer à imposer des règles qui auraient obligé les banques à constituer des réserves supplémentaires pour couvrir leur stock de prêts non remboursés, au vu des réactions pour le moins négatives que son initiative suscite.Les banques de la zone euro, en particulier celles de Grèce, d'Italie et du Portugal, ploient sur un encours de créances douteuses (NPL) de 759 milliards d'euros que la BCE veut voir se dégonfler et ces nouvelles règles étaient censées grandement l'y aider.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!