Sport Le pôle poids lourds de VW envisage à terme d'acquérir Navistar

20:45  16 avril  2018
20:45  16 avril  2018 Source:   Reuters

Les valeurs à suivre à Wall Street

  Les valeurs à suivre à Wall Street Principales valeurs à suivre lundi à Wall Street, où les contrats à terme sur indices annoncent une ouverture en hausse d'environ 0,5%:* BANK OF AMERICA, deuxième banque des Etats-Unis par les actifs, a publié lundi un bénéfice trimestriel en hausse de 34% à 6,49 milliards de dollars (5,25 milliards d'euros). Son bénéfice par action ressort à 62 cents, contre 45 cents un an plus tôt. Le titre gagnait près de 1% en avant-Bourse après la présentation des résultats.

Aux Etats-Unis, le marché des poids lourds est dominé par Freightliner (Daimler), Mack (groupe Volvo ), International ( Navistar ) et les marques Kenworth et Peterbilt du groupe Paccar. (Christian Hetzner, Benoit Van Overstraeten pour le service français).

Maintenant, CAMERONE est une lice recommandée cotation 4 points. En cette fin 2013, j'ai décidé de mettre un terme à la carrière de reproductrice de ma Camerone, elle m'a donné 4 belles portées et à 6 ans en pleine forme je lui dois bien ce repos!

Volkswagen est ouvert à l'idée de prendre à terme une participation majoritaire au capital du constructeur américain de camions Navistar International.

Une telle initiative répondrait à la volonté du constructeur allemand de développer la présence internationale de son activité de poids lourds, pour laquelle il se prépare à lever des fonds sur les marchés.

Cette division Volkswagen Truck & Bus a pris en 2016 une participation de 16,9% dans Navistar puis, le mois dernier, elle s'est alliée à une filiale de Toyota, Hino Motors, dans le cadre de ses efforts pour concurrencer davantage Daimler et Volvo, les deux principaux acteurs du marché mondial des poids lourds.

Volkswagen espère lever 6-7 milliards d'euros avec l'IPO des poids lourds, selon Der Spiegel

  Volkswagen espère lever 6-7 milliards d'euros avec l'IPO des poids lourds, selon Der Spiegel Volkswagen espère lever 6 à 7 milliards d'euros via une introduction en Bourse de son activité de poids lourds et d'autocars, rapporte vendredi le magazine Der Spiegel, sans citer ses sources. Volkswagen compte placer jusqu'à 25% du capital de cette division et en conserver la majorité, ajoute le magazine. Des sources ont déclaré cette semaine à Reuters que le constructeur allemand visait une IPO de cette activité au premier trimestre 2019.Il n'a pas été possible de joindre Volkswagen dans l'immédiat.

Caractère : S'entends très bien avec les femelles et la plupart des mâles . Aucun soucis avec les enfants . Très calme et pot de colle . Poids - 53 kilos. Résultat Dysplasie des coudes - ED-0.

Manque de dents - aucune. Poids : - 61 kg. Taille: - 0,70 cm. Propriétaire.

"(Racheter Navistar) ferait sens à un moment donné", a déclaré lundi à la presse Matthias Gründler, directeur financier de cette division, en estimant à trois à quatre milliards les fonds nécessaires à une telle opération, sans préciser s'il s'exprimait en euros ou en dollars.

"La coopération fonctionne vraiment bien", a-t-il ajouté.

LE PÔLE POIDS LOURDS DE VW ENVISAGE À TERME D'ACQUÉRIR NAVISTAR © REUTERS/Leonhard Foeger LE PÔLE POIDS LOURDS DE VW ENVISAGE À TERME D'ACQUÉRIR NAVISTAR

La législation américaine imposerait à Volkswagen de lancer officiellement une offre sur Navistar s'il franchissait le seuil des 17% de participation, a précisé Matthias Gründler.

VW a déboursé 256 millions de dollars (207 millions d'euros) pour sa participation dans Navistar, qui lui a donné accès au lucratif marché nord-américain des poids lourds.

Ce partenariat a permis des synergies "importantes" dans les achats l'an dernier, a pour sa part déclaré Andreas Renschler, le patron de Volkswagen Truck & Bus, qui comprend les marques Scania et MAN ainsi qu'une activité brésilienne de véhicules utilitaires.

Dans le cadre de sa vaste réorganisation annoncée jeudi, Volkswagen va modifier le statut juridique de son activité de poids lourds en vue d'une possible introduction en Bourse.

Andreas Renschler a déclaré lundi qu'une IPO était certes une des options envisagées, mais pas la seule. Il a aussi évoqué la possibilité d'une émission obligataire.

(Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Adecco acquiert le formateur américain General Assembly .
Adecco a annoncé lundi l'achat de General Assembly, un spécialiste américain de la formation continue, pour une valeur d'entreprise de 412,5 millions de dollars (334,4 millions d'euros), ajoutant que de lourds investissements dans cette entreprise auront un effet dilutif modéré cette année. Créé en 2011, General Assembly a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires d'une centaine de millions de dollars et son volume de contrats pour cette année est étoffé, a précisé le groupe d'intérim suisse.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!