The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Paris bousculé, mais Mbappé libéré

20:26  14 mars  2018
20:26  14 mars  2018 Source:   sofoot.com

Après le Real, le PSG passe ses nerfs sur Metz

  Après le Real, le PSG passe ses nerfs sur Metz Quatre jours après la désillusion européenne, le club de la capitale a écrasé Metz (5-0) au Parc des Princes lors de la 29e journée de Ligue 1.Retour à l’ordinaire pour le PSG. Quelques jours après son élimination en Ligue des champions face au Real Madrid (1-2), Paris a retrouvé le quotidien de son championnat et repris sa marche en avant en écrasant le FC Metz (5-0). Face à la lanterne rouge, les Parisiens ont logiquement peu tremblé dans un Parc surtout hostile à l’encontre de l’entraîneur Unai Emery. D’entrée, Paris s’est lâché offensivement et a ouvert le score par Meunier d’une frappe croisée (1-0, 5e).

Rapidement réduit à dix et placé grâce à un doublé de Kylian Mbappé , le PSG a souffert face à Angers mais assuré une seizième victoire consécutive à domicile cette saison en Ligue 1 (2-1).

Rapidement réduit à dix et placé grâce à un doublé de Kylian Mbappé , le PSG a souffert face à Angers, mais assuré une seizième victoire consécutive à domicile cette saison en Ligue 1 (2-1). Le SCO peut avoir quelques regrets.

Rapidement réduit à dix et placé grâce à un doublé de Kylian Mbappé, le PSG a souffert face à Angers mais assuré une seizième victoire consécutive à domicile cette saison en Ligue 1 (2-1). Le SCO peut avoir quelques regrets.

  Paris bousculé, mais Mbappé libéré © Fournis par Newsweb PSG 2-1 Angers   Paris bousculé, mais Mbappé libéré © Fournis par Newsweb

Buts : Mbappé (12e, 25e) pour le PSG // Toko Ekambi (75e) pour le SCO.

Un résumé parfait de l'après-midi vécue mercredi par le PSG : autour de la 80e minute de jeu d'un PSG-Angers qui se voulait anecdotique, Serge Le Dizet, entraîneur-adjoint du SCO, est sorti de son banc pour venir soutenir un Stéphane Moulin intenable. Cinq minutes plus tôt, Karl Toko Ekambi avait remis les Angevins dans le coup et l'entraîneur du quatorzième de Ligue 1 s'est mis à croire à l'impossible. Soit, venir au moins voler un point au Parc. Angers y a cru, a même eu de l'espace pour le faire, mais Paris a tenu, sans gloire, une seizième victoire consécutive à domicile (2-1). Maigre consolation.

Mbappé, le constat sans appel pour Paris

  Mbappé, le constat sans appel pour Paris Buteur, samedi, face à Metz (5-0), Kylian Mbappé n’en a pas pour autant oublié l’élimination concédée en Ligue des champions face au Real Madrid. Une élimination révélatrice du véritable niveau du PSG. S’il a retrouvé le chemin des filets, samedi, lors du tranquille succès parisien face au FC Metz (5-0), Kylian Mbappé n’a pas recouvré le sourire. Que ce soit après les buts de ses partenaires ou sur son propre but inscrit juste avant la pause, l’international tricolore est apparu le visage fermé, presque boudeur.

Paris bousculé , mais Paris victorieux - Ligue 1 - France - www.sofoot.com. Bousculés par les Dijonnais, les Parisiens sont allés chercher en fin de match une victoire primordiale sur la pelouse de Gaston-Gérard Hier à 11:55 Rod Fanni libéré par l'OM. Pietro Pellegri bat le record de Mbappé en

Rapidement réduit à dix mais placé grâce à un doublé de Kylian Mbappé , le PSG a souffert face à Angers mais assuré (2-1). Leave a Reply and subscribe

Découpage et cible ratée

Au Parc, c’était atelier découpage lors d’une journée où Stéphane Moulin, coach d’un SCO loin d’être ridicule à l’extérieur cette saison, avait avant tout emmené sa troupe pour préparer la réception du Stade Malherbe de Caen, samedi. Quelques envies, malgré tout : bien figurer, ne pas se faire mal, et comme « il y a toujours une part d’incertitude dans le football », pourquoi pas, hein ? Bingo : Angers a donc existé au Parc, ne s’est pas fait marcher dessus et a même eu des flèches dans le carquois pour percer un Trapp, titularisé pour la première fois en Ligue 1 depuis fin décembre et notamment obligé de se détendre sur une belle inspiration de Flavient Tait au demi-tour de cadran (29e). Découpage car la rencontre a avant tout été marquée par la lacération des côtes de Romain Thomas par Thiago Motta, logiquement viré de la salle par le surveillant Desiage après seulement seize minutes de jeu et ce alors que l’international italien doit avant tout montrer l’exemple à son jeune compatriote, Marco Verratti, expulsé au même endroit une semaine plus tôt.

Govou s'interroge sur la vraie personnalité de Mbappé

  Govou s'interroge sur la vraie personnalité de Mbappé ​Moins décisif avec le PSG cette année, Kylian Mbappé affiche un agacement inhabituel sur le terrain ces dernières semaines. Interrogé sur ce changement d'attitude de l'attaquant parisien qui avait jusque-là montré un comportement irréprochable, l'ancien joueur de l'OL Sidney Govou a révélé son scepticisme sur l'image parfaite renvoyée par Kylian Mbappé depuis le début de sa carrière : "En matière de football, il a tout pour réussir. Pour le reste, tout est tellement parfait dans sa communication... Or, je ne crois pas à la perfection. J'ai tendance à penser que comme c'est commandé, à un moment donné, on risque de découvrir un autre personnage.

Vous aimerez aussi. Paris bousculé , mais Mbappé libéré Paris passe ses nerfs sur Metz Monaco claque Strasbourg Oh mon dieu, ils ont trouvé Kenny !

Etrangement, il s’est aussi montré individualiste à de nombreuses reprises, butant sur les défenseurs adverses. Paris bousculé , mais Mbappé libéré . Rapidement réduit à dix mais placé grâce à un doublé de Kylian Mbappé , le PSG a souffert face à Angers mais assuré (2-1)

Sinon, il y a eu du jeu, quand même, et le PSG n’a pas vraiment eu à forcer face à un SCO remanié et rapidement couché grâce à un Kylian Mbappé à la finition d’une ouverture délicieuse de Draxler (1-0, 12e). L’Allemand, d’ailleurs, a probablement été le meilleur de son équipe, lui qui s’est amusé à péter en deux les lignes adverses là où Verratti a également assuré. Pour mettre une droite au suspense, Mbappé a rajouté un deuxième but sur un centre en retrait chanceux de Kurzawa (2-0, 25e) alors que Santamaria (5e, 28e) et Mangani (35e) se sont montrés aussi à l’aise face à Trapp que des biathlètes françaises face à une cible à Pyeonchang.

La tâche sur la chemise

Une constante : la faible tonalité de la prestation offensive parisienne du jour a de nouveau porté le masque d'Angel Di María, qui a encore raté quasiment tout ce qu'il a tenté mercredi, à droite comme à gauche, là où Cavani, remplacé à l'heure de jeu par Emery, n'a que peu montré le bout de son nez malgré une belle tentative repoussée par Butelle en début de match (9e). On a alors vu le PSG passer en 4-4-1 avec Mbappé en pointe et Moulin faire tourner son onze en attendant de pouvoir rentrer au chaud dans un Parc à moitié vide. La fenêtre d'un troisième but s'est ouverte à l'heure de jeu au bout d'une nouvelle inspiration géniale de Draxler mais Mbappé, placé sur la ligne et en position de hors-jeu, l'a refermé sur une frappe puissante de Di María. Puis, en fin de rencontre, Ludovic Butelle, vétéran qui a un jour remporté un titre de champion de Belgique avec Thomas Meunier, a sorti son tablier et est venu sortir une tentative de Lo Celso suivie d'une autre de Dani Alves. Moment où la tâche est tombée sur la chemise parisienne : à un quart d'heure de la fin, Karl Toko Ekambi est venu planter un but en contre avec l'aide de Flavient Tait (2-1, 75e) et a donné des idées au loco Moulin avant que Kurzawa ne bouffe un face à face et qu'Mbappé embrasse la barre. Trop tard pour le SCO, qui a eu une balle monstrueuse de 2-2, et qui peut tourner la tête vers Caen. Paris, lui, met Monaco à 17 points.

PSG: Trapp titulaire contre Angers, comme Draxler et Mbappé

  PSG: Trapp titulaire contre Angers, comme Draxler et Mbappé Le gardien allemand Kevin Trapp a été titularisé dans les buts du Paris SG par l'entraîneur Unai Emery, mercredi en match avancé de la 31e journée de Ligue 1 contre Angers. Les jeunes Julian Draxler et Kylian Mbappé sont également titulaires. Trapp a été préféré à Alphonse Areola, l'habituel titulaire en championnat et Ligue des champions. Son entraîneur avait prévenu la veille que "pour son rythme, on pourrait aussi donner des minutes dans certains matches de championnat" à Trapp, précisant qu'"il y aura peut-être une opportunité" face à Angers.

Malgré l'activité du Parisien Mbappé , Areola est rapidement inquiété par Coman. Sur la première tentative de Lewandowski (en position de hors-jeu ?), servi par Tolisso, le portier s'incline. Paris bousculé , mais Mbappé libéré Alors, ça se fabrique comment une alchimie ?

Mbappé , aussi cher que Pogba ? Après avoir été appelé pour la première fois dans le groupe France et surtout après les rumeurs qui l'envoient Jardim élu meilleur entraîneur portugais de l'année Monaco enfonce Lille Les invasions barbares Paris bousculé , mais Mbappé libéré .

PSG (4-3-3) : Trapp ; Dani Alves, T. Silva, Kimpembe, Kurzawa ; Verratti, Motta, Draxler (Nkunku, 76e) ; Di María (Lo Celso, 67e), Cavani (Rabiot, 57e), Mbappé. Entraîneur : Unai Emery.

Angers (4-1-4-1) : Butelle ; Manceau, Pavlović, Thomas, Bamba ; Santamaria ; Ketkeophomphone (Touré, 59e), Tait, Mangani, Coulibaly (Guillaume, 78e) ; Kanga (Toko Ekambi, 59e). Entraîneur : Stéphane Moulin.

  Paris bousculé, mais Mbappé libéré © Fournis par Newsweb

Ligue 1: l'arbitre tacleur Tony Chapron suspendu six mois ferme en appel .
L'arbitre Tony Chapron, qui avait taclé un joueur mi-janvier lors de Nantes-PSG, a écopé d'une suspension de six mois ferme et deux avec sursis en appel vendredi, selon des sources proches du dossier, confirmant une information du Dauphiné Libéré. M. Chapron pourrait donc ne plus refouler un terrain de Ligue 1 ou de Ligue 2, puisqu'il avait annoncé son intention de prendre sa retraite sportive en fin de saison.Le 14 janvier, dans les dernières secondes du match Nantes-PSG (0-1), Tony Chapron s'était rendu coupable d'un croche-pied sur le défenseur nantais Diego Carlos, après avoir été bousculé involontairement par le joueur.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!