Sport Benzema, le sondage qui fait mal

12:06  13 février  2018
12:06  13 février  2018 Source:   sports.fr

Benzema-Zidane, jusqu'à ce que la mort les sépare

  Benzema-Zidane, jusqu'à ce que la mort les sépare Benzema n'a marqué que deux buts en Liga, mais Zizou s'en cogne et le soutient toujours.Buteur à seulement deux reprises en championnat cette saison, Karim Benzema traverse actuellement sa plus grosse crise offensive depuis le début de sa carrière. Et pourtant, Zinédine Zidane continue de le soutenir tout en refusant de recruter un nouvel attaquant. Une stratégie risquée, alors que Zizou joue peut-être sa tête face au Paris Saint-Germain en Ligue des champions.

Pour les supporters madrilènes, cela ne fait aucun doute: Karim Benzema ne mérite pas d’être titulaire face au PSG, mercredi.

Mozart Opera Rock - Le bien qui fait mal (rus sub) - Продолжительность: 3:43 Сергей Коваленко 285 542 просмотра. Mozart Rock Opera: Le Bien Qui Fait Mal - Продолжительность: 2:49 fixermm 14 163 просмотра.

Karim Benzema. (Reuters) © Fournis par Sports.fr Karim Benzema. (Reuters)

Pour les supporters madrilènes, cela ne fait aucun doute: Karim Benzema ne mérite pas d’être titulaire face au PSG, mercredi.

Si plusieurs incertitudes demeurent au sujet du onze qu’alignera Unai Emery  face au Real Madrid, du poste de sentinelle où Giovanni Lo Celso et Lassana Diarra sont en balance à celui d’arrière gauche, où Layvin Kurzawa est en balance avec Yuri Berchiche, le onze madrilène ne laisse guère de place au doute. Notamment aux avant-postes où Gareth Bale et Cristiano Ronaldo encadreront Karim Benzema.

Un Karim Benzema conspué, samedi, par le public de Santiago Bernabeu après une énième occasion ratée dans les dernières minutes face à la Real Sociedad et dont les supporters madrilènes ne veulent plus entendre parler. En atteste le sondage publié par Marca. Ils sont en effet pas moins de 66% à s’être prononcés contre la présence du Français parmi les titulaires.

A sa place, les Madrilènes souhaiteraient que Zinédine Zidane donne sa chance à Marco Asensio voire à Isco, pourtant guère plus en vue que le Français ces dernières semaines.

EXCLUSIF Najat Vallaud-Belkacem s'est trouvée un nouveau job dans un grand institut de sondage .
EXCLUSIF L'ancienne ministre de l'Education de François Hollande est sur le point d'être nommée chez un grand institut de sondage français. Elle a refusé de briguer la présidence du Parti socialiste et semble désormais bien décidée à prendre de la distance avec la politique. Après avoir annoncé début janvier sa nouvelle activité de directrice de collection chez Fayard, dans les colonnes de L'Obs, l'ancienne ministre de l'Education, de l'Enseignement et de la Recherche sous le quinquennat Hollande va tout prochainement rebondir dans l'univers impitoyable des sondeurs d'opinion. L'ex-protégée de Ségolène Royal doit en effet être nommée prochainement chez le groupe d'études et de sondages Ipsos. Contactée par Challenges, l'intéressée a confirmé qu'elle endosserait bien le poste de directrice générale déléguée des Etudes internationales et de l'innovation au sein du groupe. Sa mission interviendra dans le cadre de "Total understanding", le plan de refonte stratégique d'Ipsos. Ce plan, dévoilé début 2017, a pour objectif de développer le chiffre d'affaires de l'institut à horizon 2020 en déployant de nouveaux outils de mesure permettant notamment d'exploiter des données en temps réel. Najat Vallaud-Belkacem est loin d'être la première politique à se reconvertir dans le privé ces derniers mois.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!