Sport Pinturault et Muffat-Jeandet sur la boîte !

09:50  13 février  2018
09:50  13 février  2018 Source:   Sports.fr

JO-2018: Pinturault promet "un beau match" dans le slalom

  JO-2018: Pinturault promet Le Français Alexis Pinturault, 10e temps de la descente du combiné olympique, devant son rival autrichien Marcel Hirscher, et donc idéalement placé avant la manche de slalom, promet "un beau match" sur le 2e acte programmé à 15h00 (7h00 heure française). "J'ai réussi à faire une bonne descente, bien placée. Le vent m'a gêné, surtout à la section du milieu où j'ai pris du vent de côté. On s'y attendait, quand ça arrive, on essaye d'être plus profilé", a expliqué le Français, qui a concédé 1 sec 4/100e sur l'Allemand Thomas Dressen, un pur descendeur.

Aux piquets, Alexis Pinturault , Mathieu Faivre et Victor Muffat Jeandet . Ils ont travaillé sous la direction de Fred Perrin, chef du groupe technique. Les jeunes de la relève hommes en ont profité pour faire un travail technique en géant, une séance dirigée par Jeff Piccard.

Victor Muffat - Jeandet , entouré de ses coéquipiers après sa victoire au combiné de Wengen, le 12 janvier. Derrière les locomotives Alexis Pinturault et Tessa Worley, d’autres skieurs alpins tricolores sont de sérieux prétendants au podium.

Une performance d’ensemble superbe. Si Marcel Hirscher a remporté le combiné des Jeux Olympiques, Alexis Pinturault s’est classé deuxième devant Victor Muffat-Jeandet auteur d’une remontée fantastique dans le slalom. Idéal pour lancer le ski tricolore.

La trace est faite ! Pour la première course alpine, les Français ont réalisé un combiné exceptionnel avec Alexis Pinturault en argent et Victor Muffat-Jeandet en bronze pour entourer l’inévitable Marcel Hirscher sur le podium. Un combiné de haute volée pour lancer les « alpins » dans les Jeux Olympiques. Dès la descente, les prémices d’une solide performance étaient en place avec Pinturault (10e de la descente) devant Hirscher (12e)…

JO d'hiver 2018 : les skieurs français Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet décrochent l'argent et le bronze dans le combiné

  JO d'hiver 2018 : les skieurs français Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet décrochent l'argent et le bronze dans le combiné Alexis Pinturault, qui faisait partie des favoris après la manche de descente, n'a pas réussi à devancer le géant autrichien Marcel Hirscher lors du slalom. Le ski alpin français débute bien les Jeux olympiques de Pyeongchang. Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet ont remporté les médailles d'argent et de bronze dans l'épreuve du combiné, mardi 13 février. Ils n'ont été devancés que par l'Autrichien Marcel Hirscher dans cette épreuve composée d'une descente suivie d'un slalom. La France compte cinq médailles.

Muffat - Jeandet avait connu jusqu'alors 5 podiums en Coupe du monde, dont deux autres 2e places en géant à Beaver Creek en 2015 et en combiné à Kitzbühel en 2016. "Un grand bravo à Victor, il remonte sur la boîte après quelques années. J'étais très heureux pour lui devant ma télé", a réagi Pinturault

Pour la descente, programmée à 18h, Thomas Mermillod-Blondin s’élancera avec le dossard 10, Victor Muffat Jeandet le 16, Alexis Pinturault le 21 et Maxence Muzaton le 28.

Mais le premier à se distinguer n’est autre que Victor Muffat-Jeandet. Passé à côté de la descente, il avait frôlé la catastrophe. Mais avec le 29e temps, il a pu profiter d’une piste propre. Encore plus avec la sortie de Justin Murisier, premier à s’élancer. Et de fait,  le Tricolore a claqué un énorme temps de 45’’97 qui va tenir très longtemps ! "J’étais tellement énervé par la descente… Il faisait chaud, je n’arrive pas à skier et finalement, je suis resté concentré. Et ensuite, il y avait l’attente dans le combiné, il restait de gros client. J’ai réalisé petit à petit", a reconnu Victor Muffat-Jeandet sur France 3.

Pinturault et Muffat-Jeandet sur le podium. (Reuters) © Fournis par Sports.fr Pinturault et Muffat-Jeandet sur le podium. (Reuters)

Un chrono qui va tenir jusqu’à un certain Marcel Hirscher, le seul à faire mieux sur le slalom, pour un centième. L’Autrichien a été gigantesque, notamment dans le milieu du tracé, quand il a mis le turbo. Pour Alexis Pinturault, parti peu après lui, la mission était énorme. D’abord devancé (6 dixièmes de retard au 2e intermédiaire), il va faire mieux que rivaliser puisqu’il reprend 3 dixièmes à l’Autrichien sur le bas. La première réaction est presque de la déception une fois la ligne passée. Mais elle ne durera pas.

"C’est vrai que j’étais le favori après la descente mais avec ce qu’a montré Marcel Hirscher depuis le début de la saison en slalom… Je me suis bien battu mais il était plus fort que moi aujourd’hui", consent Alexis Pinturault. Et le fait de partager ce podium avec un autre Tricolore donne encore plus de portée à cet exploit. "J’ai beaucoup de chance, c’est mon deuxième podium olympique et je l’ai partagé 2 fois avec un collègue. C’est inoubliable, savourer avec Victor c’est très bien", jubile déjà Pinturault. Deux médailles pour lancer l’équipe de France de ski alpin, difficile de rêver mieux.

JO-2018: tir groupé des Bleus au pied du podium du slalom, Myhrer en or .
Rageant Malgré les sorties de piste des deux favoris Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen, les Bleus n'en n'ont pas profité, échouant au pied du podium, avec Clément Noël, 4e d'une course remportée par le Suédois Andre Myher, à seulement 4/100e du bronze. Un triplé. Mais un triplé frustrant. Les Français ont fini 4e, 5e et 6e à moins d'un dixième du podium à l'issue d'une course riche en coups de théâtre: Myhrer a devancé le géant (2,00 m) suisse Ramon Zenhaeusern (+0.34) et l'Autrichien Michael Matt (+0.67), dont le frère Mario avait remporté l'or à Sotchi-2014.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!