Sport Fourcade dans la légende des JO

09:50  13 février  2018
09:50  13 février  2018 Source:   Sports.fr

JO-2018: Boe sacré en individuel, pas de médaille pour Fourcade

  JO-2018: Boe sacré en individuel, pas de médaille pour Fourcade Le Norvégien Johannes Boe a remporté jeudi l'épreuve de l'Individuel de biathlon, son premier titre olympique, alors que le grand favori Martin Fourcade n'a pu faire mieux que 5e, aux JO-2018 de Pyeongchang. Boe, principal rival de Fourcade cette saison, a devancé le Slovène Jakov Fak, 2e à 5 sec 5/10e, et l'Autrichien Dominik Landertinger, en bronze à 14 secondes. Fourcade, en tête des classements intermédiaires, a perdu toute chance de victoire en commettant deux fautes sur ses deux derniers tirs.

Martin Fourcade . Pendant près de deux ans, jusqu’aux Jeux de Vancouver, il ne signe pourtant aucun podium. Il choisit la plus belle scène possible, celle des JO , pour déflorer son palmarès.

Martin Fourcade lors du 10 km sprint des JO de Pyeongchang, le 11 février 2018 / AFP. "Ce qui s'est passé? Et aussi. En biathlon, Martin Fourcade rattrape la légende Bjoerndalen. Le Français a égalé les records du Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, samedi 4 mars.

Grâce à son titre olympique remporté sur la poursuite, lundi, Martin Fourcade est devenu l’égal de Jean-Claude Killy dans l’histoire du sport français. En attendant mieux.

La réponse ne s’est pas fait attendre. Passé à côté du sprint, dimanche, pour son entrée en lice dans ces Jeux Olympiques 2018, avec une huitième place bien loin de ses standards habituels, lui qui avait systématiquement terminé sur le podium en Coupe du monde cette saison, Martin Fourcade s’est rattrapé de manière éclatante. Eclatante comme la médaille d’or décrochée malgré les 22 secondes de débours sur Peiffer au moment de s’élancer.

Et Fourcade a craqué...

  Et Fourcade a craqué... Une course idéale… jusqu’au dernier tir. Martin Fourcade a manqué jeudi, aux JO de Pyeongchang, ses deux dernières balles, qui lui coûtent un 4e titre olympique, mais également le podium de l’Individuel remporté par Johannes Boe. Une 5e place terriblement décevante."J’ai vraiment été nul sur ces deux dernières balles…" Martin Fourcade peste dans l’aire d’arrivée. Il va sans doute lui falloir du temps pour digérer une déception forcément énorme. Le champion olympique de la poursuite à Pyeongchang avait en effet réalisé tous les efforts pour "jouer devant", comme il aime à le dire, et mener tout au long de cet Individuel.

Aux JO de Pyeongchang, le biathlète Martin Fourcade a six courses pour décrocher une troisième médaille d'or et égaler ou battre l'exploit de Jean-Claude Killy. S'il en remporte trois, ce qui semble à sa portée, il sera seul dans la légende .

Martin Fourcade lors du 10 km sprint des JO de Pyeongchang, le 11 février 2018. Dans la station de ski des Pyrénées-Orientales, Fourcade , qui a grandi à quelques kilomètres de là à La Llagonne mais vit désormais à Villard-de-Lans, est une légende et un exemple pour les jeunes pousses du

Un scénario qui n’a pas été sans rappeler celui des Jeux de Sotchi puisque après avoir terminé 6e du sprint, le Catalan avait réagi en remportant son premier or olympique sur la poursuite. Martin Fourcade a donc conservé son titre et pour cette prouesse est déjà entré dans les annales de l’olympisme tricolore. Car si Marielle Goitschel avait été sacrée en 1964 et 1968, c’était sur deux épreuves différentes, le slalom géant puis le slalom. Pour trouver trace d’un Français capable de conserver son titre aux JO d’hiver, il faut remonter à 1928 et 1932 lorsque Pierre Brunet et Andrée Joly avaient remporté la médaille d’or olympique dans l’épreuve par couple de patinage artistique.

A un titre du record

Fourcade drapeau © Reuters Fourcade drapeau

Mais si Martin Fourcade est entré de plein pied dans l’histoire du sport français, c’est surtout parce qu’il a remporté un troisième titre olympique et est donc devenu l’égal de Jean-Claude Killy, triple champion olympique à Grenoble et icône tricolore depuis. Et ce d’autant plus qu’en ajoutant ses deux médailles d’argent sur la mass start à Sotchi et quatre ans plus tôt à Toronto, il est devenu le Français le plus médaillé aux Jeux d’hiver en plus d’être devenu le premier à remporter une médaille sur trois olympiades successives.

Avec quatre courses encore au programme et autant de chances de médailles, Martin Fourcade peut même devenir le sportif français le plus titré et le plus médaillé, Jeux d’hiver et Jeux d’été confondus. Un statut détenu par les escrimeurs Christian d’Oriola et Lucien Gaudin, les seuls quadruples champions olympiques tricolores, et Philippe Catiau et Roger Decret, eux aussi escrimeurs et octuples médaillés. La légende est en marche.

JO-2018: une prime de 50.000 euros pour l'or des Français .
Cinquante mille euros pour l'or: les primes versées aux médaillés olympiques à Pyeongchang-2018 sont d'un montant équivalent à celles enregistrées pour Sotchi-2014 et Rio-2016, a indiqué mardi à l'AFP le Comité national olympique et sportif français. Ces primes sont de 50.000 euros pour une médaille d'or, de 20.000 euros pour l'argent et de 13.000 euros pour une médaille de bronze.Depuis 2014, ces primes, qui sont également les mêmes pour les sportifs des Jeux paralympiques ont été inscrites au Journal officiel afin d'institutionnaliser une pratique jusqu'alors à discrétion du ministre des Sports.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!