Sport Marlet mis en examen pour viol en réunion

10:22  12 janvier  2018
10:22  12 janvier  2018 Source:   Sports.fr

Harcèlement : frappé par quatre accusations, Paul Haggis nie les faits

  Harcèlement : frappé par quatre accusations, Paul Haggis nie les faits Après la plainte pour viol déposée par l'attachée de presse Haleigh Breest, trois nouvelles personnes souhaitant garder l'anonymat portent plainte contre Paul Haggis . Selon Deadline , elles accusent le scénariste de Million Dollar Baby d'avoir eu un comportement inapproprié ou commis des agressions sexuelles à leur encontre. Selon Paul Haggis, ces accusations sont une tactique visant à lui soutirer de l'argent ou les conséquences de son éloignement de l'église de Scientologie (Haggis a publiquement quitté l'organisation en 2009 après plus de 30 ans d'adhésion). L'avocate de Haggis rappelle qu'il est faussement accusé de diverses choses depuis des années, et que l'organisation n'y était pas pour rien. Haggis avait porté plainte contre Haleigh Breest avant même qu'elle ne dépose elle-même sa plainte, et soupçonne que les trois nouvelles accusations proviennent de la firme juridique représentant Breest.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

ERREUR. Table de réunion + 4 Chaises.

Steve Marlet a été mis en examen ce jeudi à Auxerre pour viol en réunion pour des faits remontant à 1997, selon L'Yonne Républicaine.

steve_marlet_icon: Steve Marlet. © Icon Sport Steve Marlet.

Une affaire vieille de vingt ans rattrape aujourd'hui Steve Marlet. L'ancien attaquant, désormais âgé de 44 ans, a en effet été mis en examen ce jeudi à Auxerre pour "viol en réunion", nous apprend L'Yonne Républicaine.

L'actuel directeur sportif du Red Star a également été placé sous contrôle judiciaire, en même temps qu'un autre homme, a annoncé le procureur de la République d'Auxerre Sophie Macquart-Moulin. Un troisième individu a été placé sous le statut de témoin assisté.

Une étudiante de 19 ans qui projetait un attentat à Rennes mise en examen et placée en détention provisoire

  Une étudiante de 19 ans qui projetait un attentat à Rennes mise en examen et placée en détention provisoire Une femme âgée de 19 ans, a été mise en examen le 21 décembre du chef d'association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteinte aux personnes, a appris franceinfo de source judiciaire, mercredi. © Fournis par Francetv info Une étudiante, âgée de 19 ans, a été mise en examen le 21 décembre dernier pour association de malfaiteurs terroristes "en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteinte aux personnes", ont appris franceinfo et France Inter de sources concordantes, confirmant une information du Point, mercredi 10 janvier.

Réservez des vols pas chers directement sur le site Web officiel de Ryanair et bénéficiez des prix les plus bas pour les destinations européennes. Attribution des sièges et nombreux autres services désormais disponibles en ligne.

La Bibliothèque électronique du Québec. Oups! le lien est inopérant. Assurez-vous d'être sur le site de la Bibliothèque: http://beq.ebooksgratuits.com. Si le problème persiste, merci de me le signaler: bequebec@gmail.com. [ accueil ].

L'ex-buteur de l'AJA, où il a évolué de 1996 à 2000, conteste les faits, qui seraient survenus en 1997. La plaignante, âgée de 17 ans à l'époque, a désigné quatre hommes, mais l'un d'eux, actuellement à l'étranger, ne s'est pas rendu à la convocation des enquêteurs, qui ont placé les trois autres, dont Steve Marlet, en garde à vue. L''international tricolore (23 sélections, 6 buts) réserve ses explications à la justice, a confié son avocat au quotidien régional, tout en précisant que son client restait présumé innocent.

Enlèvement de Tizio: Le père plaide «l'acte d'amour» .
L'homme de 33 ans, qui avait enlevé son nourrisson, explique son geste par « une véritable pulsion paternelle » ... © AFP Tizio a été enlevé le 5 janvier à l'hôpital Purpan de Toulouse. « Tizio était en souffrance. Il souffrait pour rien », déclare le père de Tizio. Celui qui avait enlevé le 5 janvier son nourrisson âgé de deux mois hospitalisé à Toulouse, déclenchant une alerte enlèvement, explique avoir agi « par amour », dans un entretien au Parisien publié mercredi.Le père admet avoir « pété un câble ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!