Sport Ronaldo, l’ultimatum du juge

00:05  08 septembre  2017
00:05  08 septembre  2017 Source:   Sports.fr

Cristiano Ronaldo : attendrissant dans une nouvelle photo de famille

  Cristiano Ronaldo : attendrissant dans une nouvelle photo de famille Forcé de rester chez lui après sa sanction, Cristiano Ronaldo profite de son temps libre pour passer d’agréables moments auprès de ses proches. © NIVIERE/SIPA Cristiano Ronaldo : attendrissant dans une nouvelle photo de famille Sur le grand canapé bleu nuit de sa villa à Madrid, Cristiano Ronaldo pose devant l’objectif avec sa petite troupe. Georgina Rodriguez, enceinte de quelques mois, camoufle son ventre en portant le petit Mateo dans ses bras. Le footballeur s’occupe, lui, de sa fille Eva, appuyée sur son torse.

Votre navigateur ne permet pas d'afficher la page. Pour continuer à consulter l 'Equipe, vous pouvez : vérifier que JavaScript est bien activé. mettre à jour votre navigateur. ouvrir l 'adresse https://m.lequipe.fr avec un autre navigateur.

Cette page n'est pas visible actuellement. CONSULTEZ LE SITE DU SERVICE DE LA FORMATIOn Continue.

Les ennuis de Cristiano Ronaldo avec la justice espagnole se poursuivent. Entendu en juillet, il doit désormais produire des documents sur ses comptes aux îles Vierges et ses conseillers fiscaux. Jorge Mendes, son agent, sera entendu en octobre.

Cristiano Ronaldo. (Reuters)© Fournis par Sports.fr Cristiano Ronaldo. (Reuters)

Des précisions utiles et très attendues. Cristiano Ronaldo n’a plus le choix. Suite à sa présumée fraude fiscale de plus de 14 millions d’euros, l’attaquant du Real Madrid a été contraint de témoigner cet été dans la capitale espagnole. Il s’ensuit que le tribunal lui a donné pour consigne de délivrer différents documents dans un délai de 5 jours à partir du 1er septembre.

CM 2018 : Et Ronaldo dépassa Pelé…

  CM 2018 : Et Ronaldo dépassa Pelé… Cristiano Ronaldo, auteur d’un nouveau triplé face aux Iles Féroé (5-1), a atteint le total de 78 buts avec le Portugal. Et devance désormais du même coup le Roi Pelé en personne ! C’est une marque de plus, un cap franchi dans la légende par Cristiano Ronaldo. Il ne s’agissait bien sûr que des modestes Iles Féroé, mais CR7, frustré par sa suspension en Liga, a profité jeudi de la large et facile victoire à domicile du Portugal (5-1) dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018 en Russie pour faire grimper d’un nouveau triplé (*) son total de buts avec la Selecçao à 78 réalisations. En 144 sélections.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

Selon le quotidien espagnol AS, la juge Monica Gomez-Ferrer, souhaite notamment les noms des conseillers fiscaux de CR7, qui ont agi pour les déclarations des années 2011, 2012, 2013 et 2014. De même, elle souhaite recevoir les mouvements financiers de la société Tollin Associates, domiciliée sur l’île Tortora dans les îles Vierges britanniques, entre 2011 et 2014. C’est cette société qui aurait reçu les droits d’image de Ronaldo sur cette période, soit environ 75 millions d’euros.

L'étau se resserre

El Mundo précise que "depuis 2009, quelques mois avant son arrivée au Real Madrid, Cristiano Ronaldo a placé ses revenus liés aux droits d’image dans diverses entreprises basées dans les îles Vierges britanniques, un paradis fiscal des Caraïbes. Ces entreprises fonctionnent de manière opaque, dans un schéma propre de sociétés sans activité réelle". En 2015, deux autres sociétés auraient acheté les droits d’image du joueur jusqu’en 2020 pour la somme de 75 millions d’euros.

Outre ces documents, la juge a convoqué Jorge Mendes le 19 octobre, le même jour que Carlos Osorio, un des avocats de Cristiano Ronaldo. L’étau semble se resserrer…

Canal Seine-Nord : Xavier Bertrand lance un ultimatum à Edouard Philippe .
Vendredi, le Président du conseil régional promet une «déclaration de guerre» si le gouvernement décide de ne pas lancer les travaux. Pour le canal Seine-Nord, l’appel de Péronne : en ce vendredi après-midi, dans la petite ville de la Somme, le ton est guerrier, et la salle blindée, avec décideurs économiques et élus locaux main dans la main, couleurs politiques oubliées. Xavier Bertrand (LR), président du conseil régional, pose l’ultimatum : «A la mi-octobre, le gouvernement doit nous dire définitivement si c’est oui ou si c’est non. Je n’imagine pas une autre réponse que oui, sinon ce serait une déclaration de guerre à la région des Hauts de France.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!