Sport Puncheurs, Froome, Barguil : 5 raisons de suivre la 15e étape du Tour

01:20  16 juillet  2017
01:20  16 juillet  2017 Source:   Sport24

Kittel, Froome, Lascaux : 5 raisons de suivre la 10e étape du Tour

  Kittel, Froome, Lascaux : 5 raisons de suivre la 10e étape du Tour Après une journée de repos, appréciée, le Tour reprend la route, ce mardi, entre Périgueux et Bergerac. Parce que ce Tour imprévisible ne laisse pas de répit«Sprinters ou baroudeurs mais attention», plante Romain Bardet à l’évocation de la 10e étape qui, ce mardi, serpentera en Dordogne. Une promenade bucolique que ce peloton avide de sensations fortes devrait vite s’approprier.Kittel puissance 4 ? Le massif sprinter allemand s’inscrit comme le sprinter de ce Tour. Il compte déjà 3 bouquets (la 2 étape à Liège ; la 6 à Troyes et la 7 à Nuits-Saint-Georges).

Cette page n'existe pas.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

sport24 © Panoramic sport24

De notre envoyé spécial sur le Tour

«Des passages au-dessus de 1000 m», selon Thierry Gouvenou, le directeur sportif de l’épreuve. Au menu de la 14 étape, un parcours de moyenne montagne. «Douces au regard, les images aériennes des innombrables vallons se révèlent dures pour les jambes une fois le cycliste retombé au niveau du bitume. L’étape sera usante», plante Christian Prudhomme, le directeur du Tour. La montée de Naves d'Aubrac, classée en première catégorie (8,9 km à 6,4 %), lancera la course à la sortie de la vallée du Lot, et offre un tremplin idéal aux baroudeurs. Dans les 40 derniers kilomètres, le col de Peyra Taillade, inédit dans le Tour et classé en première catégorie, présente une pente très raide (8,3 km à 7,4 % avec une pointe à 14 %). Le final, lui, sera le plus souvent en descente malgré une petite côte à 13 kilomètres de l'arrivée.

Froome et la Sky ont très peur de Bardet

  Froome et la Sky ont très peur de Bardet Troisième du Tour de France avant d'attaquer les Pyrénées ce jeudi, Romain Bardet est le danger n°1 pour la Sky, l'équipe du maillot jaune Chris Froome. © Reuters Romain Bardet veut mettre en difficulté Chris Froome. Deuxième du Tour de France derrière Chris Froome l'an dernier, Romain Bardet est encore dans le coup cette année. Dans une forme éblouissante, le leader d'AG2R-La Mondiale a parfaitement su négocier la première semaine, malgré une chute heureusement sans conséquence.

Je suis de la planète Mars.

Vous surfez trop vite. Robot/Aspirateur détecté. Visite du site à nouveau possible dans 0jrs 0h 0m 52s.

Quel coup de théâtre ? Après le jour sans de Christopher Froome (sur la rampe de Peyragudes) et le raté de Fabio Aru (à l’arrivée de Rodez), le classement général peut-il être modifié par cette journée au profil rendant délicate une course ligotée ? Aru et les candidats au podium voudront-ils éprouver Froome et Sky qui ont retrouvé de leur superbe ?

Les secondes comme des uppercuts. Sur ce Tour, les secondes perdues font mal, pèsent comme des minutes. 8 coureurs (de Froome à Quintana se tiennent en 2’22’’), le podium est, lui, serré en 23’’, toutes les occasions sont bonnes à saisir. La côte de Saint-Pierre (570 m à 9,6%), en clôture de la 14 étape à Rodez l’a rappelé aux étourdis. Tous les épisodes comptent. «Chaque seconde est un combat», n’hésite pas à résumer Christopher Froome.

Bardet et Aru font tomber Froome

  Bardet et Aru font tomber Froome La longue étape de 214,5 km entre Pau et Peyragudes a bien failli laisser tout le monde sur sa faim ce jeudi. Jusque dans les derniers hectomètres et une arrivée en côte qui a coupé les jambes de Chris Froome pendant que celles de Romain Bardet et Fabio Aru s'envolaient respectivement vers la victoire d'étape et le maillot jaune. Le retour de la montagne sur le Tour de France laisse toujours augurer d'un spectacle bien plus attrayant que les étapes de plaine qui se terminent le plus souvent par un sprint collectif. Ce jeudi, la 12e levée de l'épreuve 2017 s'annonçait donc prometteuse car les 214,5 km tracés entre Pau et Peyragudes étaient particulièrement sinueux et escarpés.

Cliquez-ici pour suivre le Streaming en direct video live de la 1/2 finale de l’US

This slideshow has been published from Joomeo (online storage and photos sharing) : http://joomeo.com

Dernier effort avant la 2 journée de repos. A Bergerac, le peloton avait savouré, le 10 juillet, une première journée de repos après un départ rythmé, émaillé de chutes, traversé par des conditions climatiques hostiles, avant d’être cueilli par des fortes chaleurs. Avant de profiter de la 2 journée de repos précédant le plongeon dans la dernière semaine (Alpes, contre-la-montre à Marseille…), les coureurs et les prétendants au podium bénéficient d’une occasion d’en découdre.

Pour accompagner la cueillette de Warren Barguil. Vainqueur d’étape le 14 juillet à Foix, le Breton de la formation Sunweb est lancé à la poursuite des points devant lui permettre de ramener le maillot de meilleur grimpeur à Paris (le dernier Français à l’avoir réalisé est Thomas Voeckler, en 2012), un maillot que le public adore et qui procure déjà à Warren Barguil un soutien populaire considérable. 23 points pour le classement de la montagne sont en jeu lors de la 15 étape. 

Sports - Tour de France. Virenque : «Je me voyais à la place de Barguil» .
Il en a pleuré… Richard Virenque, 7 fois vainqueur du maillot à pois, s’est retrouvé projeté des années en arrière avec la victoire de Warren Barguil. Un coureur vainqueur en solitaire, un doigt levé, puis les deux, vers le ciel, en maillot blanc à pois rouges. L’image a traversé l’esprit de beaucoup de fans de vélo, ce jeudi lorsque Warren Barguil a franchi en triomphant la ligne d’arrivée au sommet du col d’Izoard. Un succès épique célébré de la même manière que le faisait Richard Virenque lors de ses grands jours en montagne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!