Sport Tour de France: Calmejane, comme un grand !

10:30  09 juillet  2017
10:30  09 juillet  2017 Source:   sports.fr

Victime d'une fracture de l'omoplate, Mark Cavendish jette l'éponge

  Victime d'une fracture de l'omoplate, Mark Cavendish jette l'éponge Poussé par Peter Sagan et victime d'une chute dans le sprint à Vittel mardi, Mark Cavendish a été contraint d'abandonner. Les radios ont décelé une fracture de l'omoplate droite.Poussé par Peter Sagan et victime d'une chute dans le sprint à Vittel mardi, Mark Cavendish a été contraint d'abandonner. Les radios ont décelé une fracture de l'omoplate droite.

Cyclisme - Tour de France - 18e étape : Prudhomme «Une étape qui conjugue l'histoire et le sport». An Invitation to Idol Tour 2012. Grand Medieval Mêlée 13 & 14 August.

Son poulain le plus prometteur, Lilian Calmejane , s'est en effet offert ce samedi un incroyable succès, entre Dole et la station des Rousses (187,5km). Pour Cavani, «ce sera grand , mais »

Calmejane: Lilian Calmejane a remporté la 8e étape du Tour de France, ce samedi. © Reuters Lilian Calmejane a remporté la 8e étape du Tour de France, ce samedi.

Après les longues odes à la langueur des derniers jours, le Tour de France a considérablement changé de visage ce samedi lors de la 8e étape courue entre Dole et la station des Rousses. Que de spectacle et d'émotion durant ces 187 kilomètres ! Des attaques dans tous les sens, un rythme dingue et un Français qui lève les bras sur la ligne d’arrivée, voilà le résumé de cette huitième étape disputée sous une chaleur écrasante qui pourrait laisser des traces et avoir son importance lors de la grande étape jurassienne de dimanche.

Sports - Tour de France : Kittel s'impose à la photo-finish devant Boasson Hagen

  Sports - Tour de France : Kittel s'impose à la photo-finish devant Boasson Hagen Marcel Kittel s’est adjugé ce vendredi la 7e étape du Tour de France entre Troyes et Nuits-Saint-Georges (214 km) au terme d'un sprint particulièrement serré. Christopher Froome est toujours le leader du classement général. Arnaud Démare-Marcel Kittel, acte 4. Le passionnant duel que se livrent le Français et l’Allemand a largement tourné à l’avantage du sprinteur de Quick-Step Floors, vainqueur de la 7e étape du Tour de France reliant Troyes à Nuits-Saint-Georges ce vendredi.

La victoire en solitaire de Lilian Calmejane a mis longtemps à se dessiner. Au point que le peloton ne savait plus trop où donner de la tête. Le grand bazar de l'étape 8, une vidéo de Francetvsport, réalisée par Gil Baudu et Baptiste Rieu.

Lilian Calmejane , vainqueur lors de la 8e étape à la station des Rousses, évolue aujourd’hui sur ses routes d’entraînements. Jean d'Ormesson : une histoire de France .

Ce Français, c’est Lilian Calmejane (Direct Energie), qui découvre le Tour de France cette année. Le coureur de 24 ans a réalisé un grand numéro dans la dernière ascension répertoriée de la journée, la montée de la Combe de Laisia-Les Molunes, premier col de première catégorie grimpé cette année. L’Albigeois de 24 ans a déposé ses derniers compagnons d’échappée (Gesink, Roche et Pauwels) en partant seul à 6 kilomètres du sommet. Derrière, seul Robert Gesink (Lotto NL-Jumbo) tente de le suivre, mais ne parviendra jamais à faire la jonction, dans la montée jusqu’au sommet comme lors des 12 derniers kilomètres jusqu’à la station des Rousses.

Calmejane: "Je me suis vraiment fait mal comme jamais"

Pourtant, le Français s’est fait une belle frayeur, pris de crampes au moment de son passage sous la banderole des 5 kilomètres. Sans paniquer, Calmejane est parvenu à se relancer pour signer sa première et plus belle victoire de sa jeune carrière: "C’est énorme, je ne réalise pas vraiment. C’est tout ce dont je pouvais rêver, s’est-il extasié au micro de France 2. C’est mon premier Tour, la 8e étape, c’est une magnifique victoire. En plus, j’ai eu des crampes. Je ne suis pas passé loin de la catastrophe mais ça a bien voulu me sourire. Je me suis vraiment fait mal comme jamais !" Cerise sur le gâteau, Calmejane portera dès demain le maillot à pois du meilleur grimpeur, même s’il ne devrait pas rester très longtemps sur ses épaules.

De leur côté, les favoris sont arrivés tous ensemble à cinquante secondes derrière le petit protégé de Jean-François Bernaudeau, malgré plusieurs attaques tardives pour tenter de reprendre du temps à Christopher Froome dans les derniers kilomètres, notamment de la part de Dan Martin. Un scénario attendu avant l’étape terrible qui attend les coureurs demain, entre Nantua et Chambéry, avec sept ascensions au programme et notamment trois cols hors-catégorie, dont le Grand-Colombier. Cette fois, Lilian Calmejane ne sera certainement pas à l’avant mais peu importe. L’Albigeois a déjà réussi son premier Tour de France avec ce succès de prestige.

Français, Froome, Quintana : Tops et flops des deux premières semaines du Tour .
Les succès et l’audace bleu-blanc-rouge, le Britannique qui demeure le grand favori et les malheurs du Colombien ont marqué les deux premiers tiers de ce Tour. Gros plan. © Panoramic sport24 Au Puy-en-VelayLES TOPSLes Français à la fête. Il y a ceux qui gagnent : Arnaud Démare (FDJ, à Vittel, 4e étape), Lilian Calmejane (Direct Energie dans la station des Rousses, 6e étape), Romain Bardet (AG2R-La Mondiale, à Peyragudes, 12e étape) et Warren Barguil (Sunweb, à Foix).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!