Sport Mehdy Metella, l’argent content

10:30  10 août  2018
10:30  10 août  2018 Source:   sport24.lefigaro.fr

Euro de natation: l'Italien Miressi sacré, le Français Metella 3e

  Euro de natation: l'Italien Miressi sacré, le Français Metella 3e Le jeune italien Alessandro Miressi, 19 ans, est devenu champion d'Europe du 100 m à Glasgow dimanche, alors que le Français Mehdy Metella a pris la médaille de bronze. Le longiligne Miressi (2,02 m) a devancé en 48 sec 01/100 le Britannique Ducan Scott (48.23) et Metella (48.24).L'Italien avait déjà impressioné avec ses 46.99 réalisés avec le relais 4X100 m vendredi.Mehdy Metella, 26 ans, déjà en bronze lors des Mondiaux-2017 à Budapest, a raté son premier 50 mètres, virant en dernière position, avant de venir arracher la médaille, ne ratant l'argent que pour un centième.

"C’est une grosse médaille car je ne l’attendais pas." Mehdy Metella . En 50’’64, le dernier mot revenait à Codia et Metella se satisfaisait de l ’ argent en 51’’24, devant le Britannique James Guy, décevant chez lui (51’’42).

Nouvelle médaille pour la France aux championnats d'Europe de natation à Glasgow, avec la troisième breloque, en argent , pour Mehdy Metella en finale du 100 m papillon.

Alors que le bronze du 10m nage libre l’avait laissé sur sa faim, le Français arborait un grand sourire après l’argent obtenu sur le 100m papillon des Championnats d’Europe de Glasgow.

sport24 © Panoramic sport24

Trois médailles, une de chaque métal avec le bronze, d’abord, sur le 100m nage libre, puis l’or sur le relais mixte 4x100m et enfin l’argent sur le 100m papillon, ce jeudi, en clôture des Championnats d’Europe de Glasgow. Un bilan plus qu’honorable pour un nageur, Mehdy Metella, qui le répétait encore après sa superbe performance du jour : «J’ai vraiment vécu une année horrible. J’ai connu blessure sur blessure, et j’espère ne jamais revivre cela. C’est horrible quand le corps n’a pas envie et que le cerveau est connecté à cela. Mais l’essentiel, c’est que j’ai gardé la tête haute.» Une tête haute qui se voyait lors de cette finale du 100m papillon lors de laquelle le Français ne se cachait pas, malgré sa déception de la veille lors des demi-finales : «Je suis très déçu parce qu’à l’entraînement, je réalisais des séries de fou et là, cela ne répondait pas. Je me suis loupé.» Conséquence, il réalisait le 7e temps (51’’97) et partait au couloir 1…

Euro de natation: Metella en finale, du 100 m pas Stravius

  Euro de natation: Metella en finale, du 100 m pas Stravius Le médaillé de bronze mondial 2017 Mehdy Metella s'est qualifié pour la finale du 100 m avec le deuxième temps des demi-finales (48.31), au contraire de Jérémy Stravius, aux Championnats d'Europe de natation, samedi à Glasgow. Metella (26 ans) n'a été devancé que par le jeune Italien Alessandro Miressi, 19 ans et 2,02 m, meilleur chrono en 48 sec 11. Stravius n'a lui réalisé que le 13e temps (49.05).

Mehdy Metella en argent. Publié le 09 août 2018 à 18h04. Malgré son septième temps en qualifications, Mehdy Metella a remporté l ' argent en finale du 100 m papillon, en 51''24. Le titre de Champion d'Europe est revenu à l'Italien Piero Codia (50''64).

La fiche d'identité de Mehdy Metella , le détail de sa saison, son palmarès, sa carrière. Palmarès de Mehdy Metella . Rang. Discipline.

Sans se poser de questions, Metella partait très vite, passant aux 50 mètres en seconde position en 23’’85, derrière l’Italien Piero Codia positionné au couloir 8. Le symbole que cette finale était très ouverte, avec aucun nageur ne faisant figure de véritable favori. Placé aux extérieurs, le tandem franco-transalpin faisait des merveilles et ne lâchait rien jusqu’au bout. En 50’’64, le dernier mot revenait à Codia et Metella se satisfaisait de l’argent en 51’’24, devant le Britannique James Guy, décevant chez lui (51’’42). «C’est une grosse médaille car je ne l’attendais pas, confiait le Guyanais au micro de France Télévision. Le relais m’a donné sourire hier. Je me suis dit que je n’étais pas encore mort, que j’étais encore là.» Une septième médaille pour la France sur ces Championnats d’Europe. La huitième aurait pu venir de Mélanie Henique mais la capitaine de l’équipe féminine a malheureusement échoué au 5e rang de la finale du 50m papillon, remportée par la Suédoise Sarah Sjöström.

Euro de natation: Metella et Stravius assurent

  Euro de natation: Metella et Stravius assurent Le médaillé de bronze mondial 2017 Mehdy Metella s'est qualifié samedi pour les demi-finales du 100 m en compagnie de Jérémy Stravius aux Championnats d'Europe de natation, à Glasgow. Metella, qui connaît une saison difficile, a nagé en 48 sec 62/100 --à deux dixièmes de son meilleur chrono de l'année (48.42 aux Championnats de France fin mai)--, le quatrième temps des séries dominées par le Russe Vladislav Grinev (48.38). Stravius s'est montré moins rapide et n'a réalisé que le 14e chrono, en 49 sec 16/100."Je me suis senti très mou.

Il a le sourire Mehdy Metella . Et on peut le comprendre. En bronze il y a 2 ans sur la distance, à Londres, le nageur du CN Marseille grimpe d'une marche et prend l ' argent en finale du 100m papillon, malgré son Le Britannique James Guy, pourtant un client, se contente lui du bronze en 51"42.

Mehdy Metella , né le 17 juillet 1992 à Cayenne, en Guyane, est un nageur français spécialiste du sprint, en nage libre et en papillon. Champion du monde du 4 x 100 m nage libre en 2015 avec Florent Manaudou, Fabien Gilot et Jérémy Stravius, il détient le record de France du 100 m papillon.


AUSSI SUR MSN : Championnats d’Europe : la natation française nage dans le bonheur


Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Sieste, zénitude et gros muscles : Medhy Metella, l’héritier de la natation française .
Engagé en individuel sur 100 m et 100 m papillon aux championnats d’Europe à Glasgow, le nageur représente l’un des principaux espoirs de médaille d’une natation tricolore à la recherche de nouveaux leadeurs. © ALPHONSO CHAN / AFP Medhy Metella, en 2010, à Singapour. « Il faut connaître le diplôme de l’échec : si on n’a pas le diplôme de l’échec, on ne connaîtra pas la victoire. » Platon ? Aristote ? Non. Mehdy Metella.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!