Sport Tour de France: les pépins s'accumulent pour Bardet, retardé à Mûr-de-Bretagne

20:58  12 juillet  2018
20:58  12 juillet  2018 Source:   msn.com

Tour de France : 7e étape entre Fougères et Chartres

  Tour de France : 7e étape entre Fougères et Chartres Le Tour quitte la Bretagne. Aujourd'hui cap à l'est pour ce qui est l'étape la plus longue de cette 105e édition . 231 kilomètres entre Fougères et Chartres. Un parcours à travers les départements de la Mayenne, de la Sarthe, de l'Orne et de l'Eure-et-Loire pour final de piste au sprint. Incidents techniques Hier à Mûr de Bretagne, c'est l'Irlandais Dan Martin qui s'impose à l'issue des 2 kilomètres d'ascension finale. Le Français Pierre Latour finit deuxième, Alaphilippe quatrième. Toujours pas de victoire tricolore dans ce Tour de France. Deux favoris ont perdu du temps hier, victimes d'incidents mécaniques. Le Néerlandais Tom Dumoulin mais aussi le Français Romain Bardet. Il concède 31 secondes à l'arrivée. Romain Bardet a désormais 1 minute 45 de retard sur le maillot jaune Greg Van Avermaet.

Dans une 6e étape du Tour de France où tout s’est joué dans la dernière ascension, l’Irlandais Dan Martin s’est imposé à Mûr - de - Bretagne . Si l’étape n’a pas bouleversé le classement général, Tom Dumoulin et Romain Bardet y ont laissé des plumes.

L’Irlandais Dan Martin, vainqueur de la 6e étape, a été le seul à exulter à l’arrivée à Mûr - de - Bretagne , où deux des favoris du Tour de France , Romain Bardet et surtout Tom Dumoulin, ont perdu du temps sur incident mécanique.

Le Français Romain Bardet dans les derniers mètres de la 6e étape du Tour de France, le 12 juillet 2018 à Mûr-de-Bretagne © Fournis par AFP Le Français Romain Bardet dans les derniers mètres de la 6e étape du Tour de France, le 12 juillet 2018 à Mûr-de-Bretagne

Les pépins s'accumulent pour Romain Bardet: deux jours après avoir perdu l'un de ses équipiers, Axel Domont, le Français a connu un incident mécanique à quelques encâblures de l'ascension finale à Mûr-de-Bretagne dans la 6e étape du Tour de France et a cédé du temps aux favoris.

"Ce sont les aléas. J'ai eu un problème, ma roue arrière s'est cassée, j'ai dû changer de vélo avec Tony (Gallopin) à 4 kilomètres de l'arrivée. L'effort m'a été fatal", a reconnu l'Auvergnat, meilleure chance française sur la Grande Boucle cette année.

Tour de France : la Bretagne au menu de la 4e étape

  Tour de France : la Bretagne au menu de la 4e étape Le deuxième chapitre du Tour de France 2018 s'ouvre mardi 10 juillet, après le grand départ en Vendée. Place à la Bretagne pour la 4e étape de cette Grande Boucle. 195 kilomètres au programme entre La Baule et Sarzeau. "Le peloton va traverser trois départements, la Loire-Atlantique d'abord, puis l'Ile-et-Villaine pour un très court passage puis le Morbihan", détaille le journaliste de France 2, Matthieu Boisseau. Fromme repasse devant Bardet Lundi, dans la spectaculaire épreuve du contre-la-montre par équipe, la formation BMC s'est imposée à 55km/h de moyenne dans les rues de Cholet. "Excellente opération pour l'un des favoris du Tour, Richie Porte, mais aussi pour Greg Van Avermaet, qui endosse le maillot jaune", rapporte le journaliste de France 2, en direct de La Baule. Parmi les autres candidats à la victoire finale, Chris Froome a terminé deuxième avec son équipe Sky et repasse ainsi devant Romain Bardet au classement général.

Jeudi, c’est le Mûr - de - Bretagne , à grimper à deux reprises, qui attend les coureurs mais Bardet ne s’attend pas à de gros écart, sauf pépins . Tour de France : coup double pour Sagan. Le choix de la rédaction.

Je considère que dix ou vingt secondes sur le Tour en première semaine, ce n'est pas grand chose", a estimé Bardet , citant le risque de cassure, et surtout l'étape des pavés dimanche arrivant à Roubaix, "qui va faire de gros écarts." 15H07 Tour de France : un double mur en Bretagne jeudi.

"Les sensations ont dû être compliquées pour lui qui a décroché du groupe maillot jaune. On a demandé à Alexis (Vuillermoz) d'atteindre Romain pour l'aider jusqu'à la ligne", a expliqué le directeur sportif d'AG2R La Mondiale, Julien Jurdie.

A la fin de la journée, Bardet a cédé une trentaine de secondes par rapport aux principaux leaders et prétendants à la victoire à Paris fin juillet, une vingtaine sur le Britannique Chris Froome. Au classement général, il accuse autour d'une minute de retard sur ses rivaux. Et plus d'une minute et demie sur le vainqueur du Dauphiné, le Gallois Geraint Thomas.

- Latour proche du succès -

"Ce n'est jamais bon de perdre du temps. J'ai limité, ça roulait déjà très vite quand mon problème est arrivé. On sait qu'il y a des rebondissements sur le Tour de France, aujourd'hui la chance n'était pas de notre côté", a-t-il ajouté.

Tour de France : Martin dompte Mûr-de-Bretagne

  Tour de France : Martin dompte Mûr-de-Bretagne Dans une 6e étape du Tour de France où tout s’est joué dans la dernière ascension, l’Irlandais Dan Martin s’est imposé à Mûr-de-Bretagne. Si l’étape n’a pas bouleversé le classement général, Tom Dumoulin et Romain Bardet y ont laissé des plumes. En plaçant la première étape de montagne au dixième jour de course, les organisateurs du Tour de France savaient qu’il leur faudrait innover durant la première semaine afin de rendre la course attractive pour les candidats au classement général.

"Je suis supporté sur le Tour et c'est une source de motivation mais je ne me laisse pas griser", explique Bardet . Ou Julian Alaphilippe, au bénéfice d'une des arrivées en côte de la première semaine. Il fait d'ores et déjà figure de favori, jeudi, à Mûr - de - Bretagne .

Les 171 coureurs du peloton du Tour de France se sont élancés mercredi de Lorient pour la 5e étape qui va les amener à Quimper sur 204,5 kilomètres, à travers les petites routes de Bretagne , propices aux offensives.

Jusqu'au contre-la-montre par équipes, où AG2R La Mondiale avait limité la casse par rapport aux grosses écuries, tout s'était idéalement passé pour Bardet.

Et puis un premier grain de sable est venu se mettre dans la mécanique. Mardi, Axel Domont, compagnon de chambre de l'Auvergnat, a été pris dans une chute. Victime d'une fracture à la clavicule droite, il a été contraint à l'abandon.

Jeudi, Pierre Latour, coéquipier de Bardet chez AG2R, a failli mettre un peu de baume au coeur de sa formation.

"Pierre avait décidé, c'était dans le timing, d'attaquer à 800 mètres de la ligne, après on a un peu hésité avec Romain qui a connu ce problème mécanique", a précisé Jurdie. Mais Latour a échoué à une seconde de l'Irlandais Dan Martin, vainqueur au sommet. "C'est une belle deuxième place, mais il y a de la frustration à l'arrivée", a reconnu le directeur sportif.

"J'ai réussi à être placé au pied. Dan Martin a roulé à un kilomètre. J'ai attaqué mais il m'a manqué un peu", a indiqué Latour, tout proche de signer sa première victoire d'étape sur le Tour de France jeudi. "On rattrapera le truc dans les prochains jours", a-t-il tenté de positiver.

L'étape des pavés de dimanche, avec une arrivée à Roubaix, constituera le prochain test pour AG2R La Mondiale, avant les premières étapes alpestres à partir de mardi.

Tour de France: Dan Martin vainqueur de la 6e étape en haut du mur .
L'Irlandais Dan Martin (Emirats) a remporté la 6e étape du Tour de France, jeudi, en haut de la côte de Mûr-de-Bretagne. Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a gardé le maillot jaune de leader après cette étape qui a vu le Français Romain Bardet et le Néerlandais Tom Dumoulin perdre du temps sur incident mécanique dans le final.Bardet a cédé une trentaine de secondes et Dumoulin a lâché une cinquantaine de secondes sur la tête de la course.Le Britannique Chris Froome a légèrement fléchi dans la montée d'arrivée, une côte de 2 kilomètres à 6,9 % de pente. Il a franchi la ligne 8 secondes après Dan Martin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!