Sport Coupe du monde : quel adversaire pour la France ?

23:55  11 juillet  2018
23:55  11 juillet  2018 Source:   francetvinfo.fr

Coupe du monde : quel adversaire pour les Bleus en finale ?

  Coupe du monde : quel adversaire pour les Bleus en finale ? Mercredi 11 juillet, les Français se sont réveillés des rêves plein la tête après la victoire de la France en demi-finale de la Coupe du monde face à la Belgique (1-0). Et personne n'imagine perdre en finale. "Ca dépend contre qui on joue. Si c'est contre l'Angleterre, je pense qu'on gagnera 2-1, ce sera assez compliqué. Si c'est contre la Croatie, ce sera plus facile", analyse un supporter au micro de France 2. D'autres voient déjà certains joueurs briller en finale. "Ce sera 2-1, buts de Giroud et de Griezmann, et un super match de Mbappé", lance un deuxième. L'Angleterre pour les Bleus ? Pour l'instant, le futur adversaire de la France n'est pas encore connu, mais là aussi, les supporters ont leurs préférences. Beaucoup souhaitent voir les Bleus affronter l 'Angleterre en finale. Les Anglais qui ne s'étaient plus retrouvés dans le dernier carré depuis 28 ans. Alors qui de l'Angleterre ou la Croatie affrontera la France en finale ? Réponse ce soir.

L'équipe de France connaîtra ce soir, mercredi 11 juillet, le nom de son prochain adversaire en finale de la Coupe du monde : l'Angleterre ou la Croatie. En attendant, certains essaient de décrocher un billet pour la finale à Moscou (Russie).

Depuis le début de la Coupe du monde , les Bleus se sont confrontés à des adversaires assez modestes (Australie, Pérou, Danemark) et n'ont pas fait ►Téléchargez et imprimez le calendrier de la Coupe du monde 2018 en PDF. Qui affrontera la France si elle se qualifie en quarts de finale ?

Qui de la Croatie ou de l'Angleterre affrontera l'équipe de France en finale de la Coupe du monde, dimanche 15 juillet ? Tout se jouera ce soir à Moscou (Russie) mercredi 11 juillet, en demi-finale. Alors, quel est le meilleur scénario pour les Bleus ? "Didier Deschamps et le staff de l'équipe de France ne cessent de le répéter : pour être champion du monde, il faut évidemment battre toutes les équipes. Il est vrai que cette équipe de Croatie fait partie des favorites de la compétition, même si, en cas de confrontation avec l'équipe de France, les Bleus auraient un léger avantage psychologique. Pour cause, en 1998, en demi-finale, l'équipe de France s'était imposée 2 buts à 1 face à cette équipe de Croatie", explique le journaliste Josselin Debraux, envoyé spécial en Russie. "Du côté de l'Angleterre, le danger numéro 1 s'appelle Harry Kane. C'est le meilleur buteur de ce mondial avec six buts pour l'attaquant de Tottenham. Cette finale fait rêver tout le monde. Des centaines de personnes tentent d'obtenir des billets pour ce fameux match", ajoute-t-il. L'heure de la chasse aux tickets En effet, le plus dur reste à faire : trouver cinq places pour dimanche à Moscou. Ce couple avec trois enfants a vécu France-Belgique au stade de Saint-Pétersbourg hier soir. L'enthousiasme ne faiblit pas. L'heure est à la chasse aux tickets. La quête se poursuivra à Moscou jusqu'au coup d'envoi. Pour les supporters restés en France qui décideraient seulement ce soir d'assister à la finale, le parcours va se montrer très difficile, mais peut-être pas impossible. Côté avion, les tarifs ne se sont pas envolés et il reste quelques places. En revanche, sur le site officiel de la FIFA, il n'y a plus un billet pour dimanche. Et pas de billet, pas de visa, le fameux "fan ID". Pour les plus déterminés et fortunés, un site américain propose les billets de la dernière chance. Ici, une bonne place se vend plus de 1 900 €, sans oublier 663 € de frais et de taxe. Mais attention : la FIFA, qui a porté plainte contre ce site, menace de refuser l'entrée du stade à ces porteurs de billets à tarifs spéculatifs.

Football-Des blessés dans un mouvement de foule à Nice lors du match de la France .
Vingt-sept personnes ont été blessées mardi soir à Nice (Alpes-Maritimes) lors d'un mouvement de panique consécutif à des jets de pétards en marge de la demi-finale de la France en Coupe du monde de football, a annoncé un représentant de la préfecture. Cet incident souligne à quel point la ville azuréenne reste marquée par l'attentat qui a fait 86 morts le 14 juillet 2016."Il y a eu un mouvement de foule après que des pétards ont retenti", a déclaré Jean-Gabriel Delacroix.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!