Sport Tops/Flops Croatie-Danemark : Schmeichel en vain, Eriksen fantomatique

09:05  02 juillet  2018
09:05  02 juillet  2018 Source:   sport24.lefigaro.fr

Kasper Schmeichel en a marre des comparaisons avec son père

  Kasper Schmeichel en a marre des comparaisons avec son père Le syndrome « femme de », version fiston. « Je suis marié, j'ai deux enfants mais certaines personnes ne me voient toujours que comme le fils de Schmeichel », s'est agacé Kasper... Schmeichel, qui est effectivement bien le rejeton du portier vainqueur de l'Euro 92 avec le Danemark, mais aussi et surtout, un être humain à part entière.Mais les comparaisons ne manquent pas.

Tops / Flops Croatie - Danemark : Schmeichel en vain , Eriksen fantomatique . Pavard raconte son but stratosphérique «à la Thuram». Flash 23h41 Foot, Mondial 2018 : Schmeichel : «On a vraiment mieux joué que la Croatie».

Не сейчас. 3 мес бесплатно. Les tops et les flops de Danemark -France. Olivier Giroud obligeait Schmeichel à se détendre (15e) et Steve Mandanda, le portier marseillais, sortait étrangement devant Eriksen , mais repoussait l’offensive avec l’aide d’un Lucas Hernandez bien en jambes (29e).

sport24 © Panoramic sport24

TOPS

Schmeichel a tout repoussé, en vain Kasper Schmeichel, fils de, a été étonnant durant toute cette rencontre. Avec son père, Peter, en tribunes, le gardien danois a semblé comme transcendé. S’il n’a rien pu faire sur le but à bout portant signé Mandzukic, il a ensuite déconcerté tous les Croates durant le temps réglementaire et la prolongation. Avec, comme point d’orgue, ce penalty de Modric stoppé à la 116 minute. Repoussant encore deux tirs croates (Pivaric et Badelj) durant la séance finale, il n’a rien pu faire pour éviter l’élimination de son pays.

Rakitic, maître au milieu Le joueur du FC Barcelone a été rayonnant dans l’entrejeu. Dans les temps faibles traversés par la Croatie, il a su garder son niveau de jeu et a été présent pour animer le milieu de terrain. Récupérant pas moins de 9 ballons (meilleur chiffre du match), il a surtout été intéressant pour réguler le jeu croate. 

France: six changements, Mandanda et Lemar titulaires contre le Danemark

  France: six changements, Mandanda et Lemar titulaires contre le Danemark Didier Deschamps a fait tourner son effectif mardi contre le Danemark (16h00), dernier match de poule de la France au Mondial-2018, avec six changements dont la titularisation du gardien Steve Mandanda et du milieu offensif Thomas Lemar, selon la Fifa. Les Bleus sont déjà qualifiés pour les 8es de finale et ont besoin d'une victoire ou d'un nul au stade Loujniki de Moscou pour conserver la tête de leur groupe C, dans l'espoir d'éviter la Croatie au prochain tour.

Le match incroyable de Schmeichel et la solidité de Kjaer mais aussi la maladresse péruvienne et la grossière erreur de Trauco, retrouvez les tops et les flops de Pérou- Danemark . TOPS . Schmeichel , le mur. Quel match du potier de Leicester

A LIRE AUSSI: Coupe du monde 2018: Sérieuse, la Croatie domine sans forcer le Nigéria. FLOPS. Tops / Flops Pérou- Danemark : Schmeichel a fait le mur, Trauco une absence coupable.

Vida, partout en défense Défenseur central de la Croatie, Domagoj Vida a été un pilier. Et a signé des statistiques défensives impressionnantes. Plus que ses trois interceptions et ses huit ballons récupérés, il a dégagé pas moins de 12 ballons adverses.

>> A LIRE AUSSI :  Coupe du monde 2018 : poussive, la Croatie vient à bout du Danemark aux tirs aux but

FLOPS

Eriksen, aux abonnés absents A sa décharge, le Danemark propose un jeu très poussif et défensif. Mais Christian Eriksen a bien déçu dans ce 8 de finale. En plus de ses 23 ballons perdus, il a été inexistant pour mener le jeu danois et a fini par perdre pied au fil du match. En prime, il rate son tir au but. 

Modric a eu chaud Luka Modric a soufflé le chaud et le froid dans cette rencontre. S’il a multiplié les bons services, notamment celui qui amène le penalty sur Rebic, il a également connu un déchet inhabituel dans ses transmissions. A la 116 minute, il a pris ses responsabilités pour frapper un penalty mais Schmeichel a capté. Il a retenté sa chance dans la séance des tirs au but avec plus de succès.

Mondial: la Croatie passe par un trou de souris .
La Croatie peut dire ouf Les exploits de son gardien Danijel Subasic l'ont portée en quart de finale du Mondial-2018 aux dépens du Danemark (1-1, 3-2 t.a.b.). On attendait Luka Modric en général soulevant les Croates pour marcher dans les pas de la génération de 1998, demi-finaliste du Mondial en France. C'est finalement Subasic qui a sauvé la méconnaissable équipe des Balkans qui affrontera la Russie au prochain tour.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!