Sport L'Opep+ pourrait relever sa production jusqu'à 1,5 million de barils par jour

18:10  14 juin  2018
18:10  14 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Washington demande à l'Opep d'augmenter sa production-Bloomberg

  Washington demande à l'Opep d'augmenter sa production-Bloomberg Les Etats-Unis ont demandé à l'Arabie saoudite et à certains autres pays de l'Opep d'augmenter leur production de pétrole d'environ un million de barils par jour, rapporte mardi Bloomberg News, qui cite des sources proches du dossier. Cette demande fait suite à une envolée des prix à la pompe aux Etats-Unis au plus haut depuis plus de trois ans et aux déclarations de Donald Trump qui s'est plaint sur Twitter de la politique de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de la hausse des cours.

L'accord dit Opep+ , visant à réduire la production cumulée des participants de 1 ,8 million de barils par jour (bpj) pour désengorger le marché mondial et faire remonter les cours, est entré en vigueur en janvier 2017 et a été prolongé jusqu ' à la fin de l'année.

trouvé par les pays de l ’ OPEP+ (l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et la Russie) sur la diminution. Les prix du pétrole pourraient reculer si cet accord n’était pas reconduit ou si les États-Unis production cumulée de pétrole à 1 ,8 million de barils par jour , dont 300 000 barils produits

L'Opep+ pourrait relever progressivement sa production de 1,5 million de barils par jour (bpj) au plus, entre autres options, a déclaré jeudi à des journalistes le ministre de l'Energie russe Alexandre Novak.

Il a précisé que cette hausse graduelle était envisageable à partir du 1er juillet mais que les pays signataires de l'accord d'encadrement, soit l'Opep et d'autres producteurs tels que la Russie (Opep+), devaient encore en discuter les conditions.

L'OPEP+ POURRAIT RELEVER SA PRODUCTION JUSQU'À 1,5 MILLION DE BARILS PAR JOUR © REUTERS/Leonhard Foeger L'OPEP+ POURRAIT RELEVER SA PRODUCTION JUSQU'À 1,5 MILLION DE BARILS PAR JOUR

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et les pays non membres du cartel évoqueront le sujet lors de leur réunion des 22 et 23 juin à Vienne.

Le pétrole termine en baisse à New York

  Le pétrole termine en baisse à New York Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, le brut léger américain accusant un repli de plus de 1%, freiné notamment par la hausse inattendue des stocks aux Etats-Unis. Le contrat juillet sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 79 cents, soit 1,21%, à 64,73 dollars le baril.Le Brent a lui réduit ses pertes pour afficher une baisse de deux cents, soit 0,03%, à 75,36 dollars.

EXCLUSIF- L ' Opep+ songe à une hausse de 1 mln de bpj de sa production -sces. L'Arabie saoudite et la Russie discutent d'une augmentation de la l’excès de l ’ offre pétrolière sur le marché mondial sur une hausse de la demande pétrolière mondiale de 1 ,25 million de barils par jour , soit jusqu ’ à .

L’Opep a décidé de réduire sa production de 1 ,7 million de barils par jour . Toutefois, ajuster la production pétrolière afin de soutenir le prix du marché est un exercice particulièrement difficile pour l’Opep

Alexandre Novak a dit avoir discuté d'une sortie progressive de l'accord de plafonnement avec le ministre saoudien de l'Energie, Khalid-al-Falih, à Moscou, à l'occasion de l'ouverture de la Coupe du monde de football.

"Nous y sommes globalement favorables (...) mais nous discuterons des détails avec les ministres (de l'Opep) dans une semaine", a-t-il ajouté.

L'accord dit Opep+, visant à réduire la production cumulée des participants de 1,8 million de barils par jour (bpj) pour désengorger le marché mondial et faire remonter les cours, est entré en vigueur en janvier 2017 et a été prolongé jusqu'à la fin de l'année.

Mais Ryad et Moscou sont prêts à assouplir cet accord afin d'apaiser les inquiétudes des consommateurs quant à l'adéquation de l'offre et de la demande.

(Denis Pinchuk; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

L’OPEP s’accorde pour augmenter significativement la production de pétrole .
Compromis entre les deux frères ennemis de l'OPEP : l'Iran et l'Arabie saoudite sont parvenus à un consensus pour que le cartel relève sa production de pétrole d'un million de barils par jour à partir de juillet 2018. Après de longues délibérations, l'Iran a finalement consenti à ce que l'OPEP rouvre les vannes, comme le souhaitait l'Arabie saoudite. Un revirement après 18 mois de réduction de l'offre du cartel. L'augmentation d'un million Après de longues délibérations, l'Iran a finalement consenti à ce que l'OPEP rouvre les vannes, comme le souhaitait l'Arabie saoudite. Un revirement après 18 mois de réduction de l'offre du cartel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!