The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Altercation entre Ramos et le président de la fédé espagnole !

17:50  14 juin  2018
17:50  14 juin  2018 Source:   sports.fr

L'Espagne sur les nerfs : une vive altercation entre Sergio Ramos et le président de la fédération ?

  L'Espagne sur les nerfs : une vive altercation entre Sergio Ramos et le président de la fédération ? Le capitaine de la Roja n'aurait pas apprécié le licenciement de Julen Lopetegui, au point qu'il se serait embrouillé avec le président Rubiales.Selon El Chiringuito TV, un média espagnol, Gerard Piqué a dû intervenir pour séparer Sergio Ramos face au président de la Fédération Luis Rubiales, suite à l'annonce du départ soudain de l'entraîneur de 51 ans, qui s'est engagé avec le Real Madrid pour trois saisons.

Un acte fort, surtout que c’était la première grande décision du mandat de Rubiales, tout nouveau président de la Fédé Espagnole . Là, sans sélectionneur, et avec Ramos et Piqué en leader, beaucoup plus clivant, on voit moins la sélection rester uni.

Luis Rubiales, président de la Fédé espagnole , n'a en effet guère goûté l'annonce ce mardi du départ de Lopetegui au Real Madrid après le Mondial en Russie. D'après la presse espagnole , les cadres de la sélection, Sergio Ramos , Andrés Iniesta, Gerard Piqué, ont fait le forcing pour sauver la tête de

La tension est à son comble au sein de la sélection espagnole, à la veille du match face au Portugal. Gerard Piqué aurait même dû intervenir pour séparer Sergio Ramos et le président de la Fédération espagnole, Luis Rubiales.

L'Espagne sera-t-elle en finale de la Coupe du monde le 15 juillet prochain ? Si l'on s'en tient à l'effectif de la Roja, la sélection ibérique a clairement les armes pour répondre présente, huit ans après son premier sacre mondial. Sauf que le football espagnol traverse une grave crise depuis 24 heures et l'annonce de l'arrivée du sélectionneur Julen Lopetegui sur le banc du Real Madrid pour les trois prochaines saisons. Une nomination qui n'a pas du tout plu au président de la fédération espagnole, Luis Rubiales, qui a décidé de renvoyer son sélectionneur sur le champ, à deux jours de l'entrée en lice face au Portugal (vendredi à 20h).

L'ambition de Ramos et de l'Espagne restent "intactes"

  L'ambition de Ramos et de l'Espagne restent Le capitaine de la Roja a assuré que malgré le limogeage de Julen Lopetegui lui et ses coéquipiers gardent la même motivation pour le Mondial.Le capitaine Sergio Ramos a été invité à réagir ce jeudi à propos de ce surprenant chamboulement. Remonté et quelque peu agacé, l'arrière merengue a d'entrée mis les points sur les i en lâchant : " ce ne sont pas des moments agréables. Mais plus tôt nous changerons de sujet, mieux ce sera pour nous tous. Nous avons de l’admiration pour Hierro, nous le connaissons bien".

Luis Rubiales, président de la Fédé espagnole , n'a en effet guère goûté l'annonce ce mardi du départ de Lopetegui au Real Madrid après le Mondial en Russie. D'après la presse espagnole , les cadres de la sélection, Sergio Ramos , Andrés Iniesta, Gerard Piqué, ont fait le forcing pour sauver la tête de

Connaissez-vous les conjonctions qui expriment la cause et la conséquence ? Vite à vos claviers ! Exprimer la cause signifie donner la raison d'un événement ou d'un comportement mais aussi justifier ses actes. Voilà les conjonctions et les tournures qui expriment la cause.

Un coup de tonnerre qui a forcément eu des répercussions sur les stars de la sélection espagnole, à l'image du capitaine Sergio Ramos, qui aurait eu, selon LaSexta, une explication très musclée avec son président. Le ton serait très vite monté entre le patron du football espagnol et le capitaine du Real Madrid, à tel point que Gerard Piqué serait intervenu pour séparer les deux hommes. "C'est n'importe quoi, le monde entier va se moquer de nous", aurait notamment déclaré Ramos, forcément partisan de son futur entraîneur à la Maison Blanche.

sergio_ramos_rubiales © Reuters sergio_ramos_rubiales

La pression serait finalement redescendue d'un cran, mais l'ambiance est forcément pesante. Désormais entraînés par Fernando Hierro, ancien adjoint de Lopetegui, les joueurs espagnols vont-ils parvenir à faire abstraction de ce contexte avant d'affronter les champions d'Europe en titre ? Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers espèrent bien les faire douter encore un peu plus.

Firmino se paie Ramos .
Incriminé la veille par Sergio Ramos, Firmino n’a pas manqué de répondre au défenseur espagnol. © Reuters Ramos Salah Firmino La finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool n’a pas fini de faire parler. La faute aux polémiques nées de la sortie prématurée de Mohamed Salah à la demi-heure de jeu après un contact pour le moins rugueux avec Sergio Ramos. Pointé du doigt, l’international espagnol s’est en effet défendu avec véhémence ce mardi de toute intentionnalité.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!