The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Mondial-2018: le Marocain El Kaabi, apprenti menuisier parmi les "stars"

14:45  14 juin  2018
14:45  14 juin  2018 Source:   msn.com

Le Maroc avale la Slovaquie, le Chili croque la Serbie

  Le Maroc avale la Slovaquie, le Chili croque la Serbie Les Lions de l'Atlas ont rugi. Face à une Slovaquie qui n'était pas venu les regarder jouer à Genève, les hommes d'Hervé Renard ont finalement Les Lions de l'Atlas ont rugi.

Ayoub El - Kaabi a brill� pour sa premi�re L'�quipe nationale marocaine de football est arriv�e dimanche matin � Voronej (446 km au sud 2018 Vingt ans après avoir mené le Maroc au Mondial 98, Henri Michel nous son prédécesseur comme le «meilleur entraîneur national que le Maroc ait eu».

AFP Videos - France11 juin 2018. Neymar et ses coéquipiers brésiliens arrivent à Sotchi en Russie, quelques heures après avoir battu l'Autriche 3-0 lors de leur dernier match de préparation avant le Mondial - 2018 .

Le Marocain Ayoub El-Kaabi, vient de marquer face à la Libye au cours de la demi-finale de la CHAN, au stade Mohammed V de Casablanca, le 31 janvier 2018 © Fournis par AFP Le Marocain Ayoub El-Kaabi, vient de marquer face à la Libye au cours de la demi-finale de la CHAN, au stade Mohammed V de Casablanca, le 31 janvier 2018

Révélation du CHAN, Ayoub El Kaabi poursuit son conte de fées: complètement inconnu en dehors du Maroc il y a encore un an, l'attaquant marocain qui fut apprenti menuisier dans ses jeunes années est du voyage en Russie et pourrait avoir sa chance lors du Mondial.

"Cela fait des années qu'on n'avait pas vu pareil attaquant au Maroc", résume Hicham Ramram, chroniqueur sportif marocain. Cette semaine à l'entraînement en Russie, le joueur a montré de bonnes choses.

Estonie-Maroc 1-3, le Maroc termine par une victoire

  Estonie-Maroc 1-3, le Maroc termine par une victoire Le Maroc a conclu de la meilleure des manières sa série des matches amicaux avant le Mondial. Les Lions de l'Atlas ont battu l'Estonie.Le verrou estonien a sauté dès la 11e minute lorsque Younes Belhanda a repris au point de pénalty un service d'Ayoub Al-Kaabi. Décisif pour la deuxième fois en deux matches, ce dernier marque encore des points aux yeux de son sélectionneur. Il n'est pas impossible qu'il double Khalid Boutaib et devienne l'attaquant numéro un des Lions de l'Atlas durant le tournoi planétaire.

El Kaabi a marqué des points. Hachée par les changements, la seconde période allait s’avérer moins convaincante pour les Lions de l’Atlas. Mondial 2018 : le Maroc déroule face à l'Estonie !

« J’ai ressenti de la tristesse au moment de l’annonce du vainqueur« , a dit à l’AFP l’ancien international marocain Abdelkrim El Hadrioui. Les principaux enseignements du vote du Congrès. Mondial 2026 Le 13 juin 2018 .

Dans le microcosme du foot marocain, El Kaabi, 25 ans, est un phénomène: après des années de galère, il est rapidement devenu une star du championnat marocain, la "botola".

Né dans un quartier populaire de la capitale économique Casablanca, El Kaabi joue en amateur dans sa jeunesse et travaille donc comme... apprenti menuisier.

Mais aujourd'hui "c'est un joueur confirmé, réceptif, qui veut progresser", dit à l'AFP son entraîneur Mounir Jaouani, à la tête de la Renaissance Sportive Berkane (RSB), un club de stature moyenne de la première division.

Le parcours fut sinueux: premier contrat professionnel avec le Racing Club de Casablanca (RAC), petit club alors en deuxième division marocaine en 2014 puis prêt dans des clubs moins clinquants avant retour à la maison en 2016-17. Et là, il marque 25 buts en 33 matchs et participe à la remontée de son club dans l'élite du foot marocain.

Mondial-2026: le comité marocain salue la victoire du trio USA/Canada/Mexique

  Mondial-2026: le comité marocain salue la victoire du trio USA/Canada/Mexique Le comité marocain a salué mercredi la victoire du trio USA/Canada/Mexique pour l'organisation du Mondial 2026, après le vote des délégués réunis en congrès à Moscou, à la veille de l'ouverture de la coupe du Monde 2018. "Au 68e congrès @FIFAcom, les pays membres ont voté en faveur de la candidature nord-américaine, qui organisera la @FIFAWorldCup 2026. #Maroc2026 félicite @united2026 pour leur victoire", a souligné le comité de candidature marocain sur twitter.

VIDEO FOOT - Si certains joueurs disputeront leur dernière Coupe du monde, d'autres, malgré leur âge ou leur statut, joueront leur première édition.

SÉNÉGAL- MONDIAL 2018 : MBAYE NIANG ET KEITA BALDÉ, KOULIBALY LE GÉNÉRAL, IDY GUEYE LEZMZO DIAMONO #4 - Продолжительность: 2:54 VIEDEFOOT SN 22 281 просмотр. Новинка!

Tout s'accélère alors et il intègre la RSB. Mais il marque vraiment les esprits lors du CHAN, tournoi réservé aux joueurs évoluant dans les championnats du continent africains: El Kaabi est sans conteste le grand artisan de la victoire du Maroc, élu meilleur joueur et aussi meilleur buteur (9 buts).

- "Du flair" -

"El Kaabi n'est pas un attaquant, c'est un buteur qui a du flair et un excellent sens du placement", souligne encore son entraîneur, qui voit en lui "un joueur d'avenir". "Il sait comment se positionner devant le but", abonde le journaliste Hicham Ramram.

La prestation de ce gaucher au CHAN finit par convaincre le sélectionneur du Maroc Hervé Renard de le convoquer pour la première fois pour un match amical contre l'Ouzbékistan, en mars dernier. Et pour sa première avec l'équipe A, El Kaabi brille et s'offre un but. De quoi assurer sa place dans les 23 pour la Russie.

En championnat marocain, "il est le joueur ayant disputé le plus de matchs cette année", avec à la clé "plus de 30 buts au total en une saison", rappelle Mounir Jaouani.

Sera-t-il titularisé face à l'Iran, l'Espagne ou le Portugal, les adversaires du Maroc dans le groupe B ? Hicham Ramram estime qu'"il a des chances de figurer dans le onze de départ", malgré la concurrence féroce des Khalid Boutaïb, Hakim Ziyech, ou Nordin Amrabat.

Mondial-2018: Rabat crie sa déception après l'élimination du Maroc .
Des clameurs de déception mêlant une certaine fierté contenue ont retenti mercredi à Rabat au coup de sifflet final du match du Mondial-2018 entre le Maroc et le Portugal (0-1), qui entérine l'élimination prématurée des Lions de l'Atlas après 20 ans de disette. "La chance nous a manqué, nous sommes tristes", enrage Wael, un jeune de 27 ans qui avait endossé le maillot rouge de l'équipe nationale pour assister au match à "l'Uzine", un espace culturel du vieux quartier de l'Océan, équipé d'un écran géant.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!