Sport France: GE ne peut tenir ses engagements de créations d'emploi

12:05  14 juin  2018
12:05  14 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Canada: taux de chômage stable à 5,8% en mai

  Canada: taux de chômage stable à 5,8% en mai Le taux de chômage est demeuré inchangé en mai au Canada à 5,8% de la population active, a annoncé vendredi l'institut de la statistique.L'économie canadienne a perdu 7.500 emplois le mois dernier, alors que près de 11.000 personnes ont quitté le marché du travail, a indiqué Statistique Canada.

Electric , John Flannery, sur la gestion d'Alstom, et réitéré que le conglomérat américain devrait tenir ses engagements en termes de créations d ' emplois . GE qui a racheté le pôle énergie d'Alstom en 2015, s'est engagé à créer 1.000 emplois nets en France d'ici fin 2018. Mais en raison des difficultés

Le géant américain de l'industrie General Electric ( GE ) ne respecte pas ses engagements sur l' emploi pris lors de son rachat en 2015 du pôle énergie d'Alstom, a dénoncé mercredi l'ancien ministre de l'Économie Arnaud Montebourg, lors d'une audition à l'Assemblée.

Bruno Le Maire a demandé à General Electric de "se conformer aux mieux" aux engagements pris après le rachat des activités énergie d'Alstom en 2015, après que le groupe américain a fait savoir qu'il ne pourrait tenir son objectif de création de 1.000 emplois nets à fin 2018.

Dans un communiqué, le ministre français de l'Economie et des Finances indique que le PDG de GE, John Flannery, lui avait annoncé que cet engagement était "désormais hors d'atteinte", invoquant un "environnement difficile du fait de l'évolution défavorable de ses marchés historiques dans le secteur de l’énergie".

A fin avril, seuls 323 emplois nets ont été créés et "si la France a été épargnée par les restructurations menées ailleurs dans le monde par le groupe GE, John Flannery a indiqué qu’il n’a pas été possible de réaliser autant d’embauches que prévu", poursuit le communiqué.

L'Insee confirme un ralentissement de l'emploi au 1er trimestre

  L'Insee confirme un ralentissement de l'emploi au 1er trimestre L'Insee confirme ce mardi un ralentissement de l'emploi au 1er trimestre alors que la France a malgré tout enregistré un douzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés.La France a enregistré un douzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés, avec 48.800 nouveaux postes (+0,2%) au 1er trimestre, a annoncé mardi l'Insee. Ce chiffre marque toutefois un ralentissement de la progression de l'indicateur, qui avait comptabilisé plus de 100.000 créations nettes d'emplois au précédent trimestre. Dans le détail, l'Insee a recensé 47.700 créations dans le privé (+0,2%) et 1.100 dans le public (+0,0%).

« J'ai poussé tout petit comme ces fleurs sauvages entre les pavés sans â ge ». « Tout changement implique le changement de soi car si l’être humain ne change pas lui - même, il ne pourra changer durablement le monde dont il est le responsable.». CHATILLON FRANCE .

Le compte n'y est pas à l'heure actuelle", a ajouté le secrétaire d'Etat. Il a rappelé qu'un comité de suivi de l'accord devait se tenir début décembre, auquel participera un cabinet indépendant chargé de contrôler la réalité des engagements de GE sur l' emploi .

GE NE PEUT TENIR SES ENGAGEMENTS DE CRÉATIONS D'EMPLOI © REUTERS/Daniel Becerril GE NE PEUT TENIR SES ENGAGEMENTS DE CRÉATIONS D'EMPLOI

Bruno Le Maire "a pris acte de ces éléments et regrette vivement cette situation", lit-on dans le texte, qui ajoute que le ministre a demandé au PDG de GE que son groupe "prenne désormais toutes les dispositions nécessaires pour s’y conformer au mieux."

Il a également demandé que des perspectives claires soient données pour les années à venir à chacun des sites industriels de GE en France, qui permettent d’assurer la pérennité de l’activité et des emplois associés".

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% fin 2018, selon l'Insee .
Après une légère remontée au premier trimestre, le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% de la population active fin 2018 en France entière (hors Mayotte), selon des prévisions publiées mardi par l'Insee.Le taux de chômage, qui avait chuté à 9,0% fin 2017, était remonté à 9,2% au 1er trimestre 2018. Il devrait redescendre à 9,0% au 2e trimestre, à 8,9% au 3e trimestre et à 8,8% au 4e trimestre, selon l'Institut national de la statistique. In fine, le taux de chômage serait en baisse de 0,2 point sur l'année.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!