The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Prison ferme requise contre d'ex-dirigeants du Nîmes Olympique

20:25  07 juin  2018
20:25  07 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Lybohy du Paris FC à Nîmes

  Lybohy du Paris FC à Nîmes Si le Paris FC n'est pas parvenu à monter en Ligue 1 cette saison, son capitaine Hervé Lybohy découvrira lui l'élite la saison prochaine. À 34 Si le Paris FC n'est pas parvenu à monter en Ligue 1 cette saison, son capitaine Hervé Lybohy découvrira lui l'élite la saison prochaine.

Le Musée de la Romanité ouvre ses portes en plein centre de Nîmes . Shopping. Les directeurs des structures ont été invités par la mairie à fermer leurs portes dès ce matin, pour une durée d'une semaine.

Véronique Compan, le procureur adjoint de la République de Nîmes , a donc requis deux ans de prison (un an ferme et un an assorti d'un sursis avec mise à l'épreuve) contre le frère prévenu d'avoir porté des coups de bouteille de verre qui a conduit à des blessures très sérieuses.

Le ministère public a requis jeudi des peines de prison ferme contre d'anciens dirigeants du club de football Nîmes Olympique dans le premier dossier de corruption dans le sport ouvert par le parquet national financier (PNF).

Il a ainsi requis trois ans de prison dont un avec sursis, 50.000 euros d'amende, et l'interdiction d'exercer une quelconque fonction au sein d'un club de football pendant cinq ans contre Jean-Marc Conrad et Serge Kasparian.

Le premier était le président du Nîmes Olympique et le second était l'actionnaire majoritaire du club, au moment des faits, une affaire de matches truqués lors de la saison 2013-2014 de Ligue 2.

France-Premier dossier de corruption dans le sport du PNF au tribunal

  France-Premier dossier de corruption dans le sport du PNF au tribunal Le premier dossier de corruption dans le sport ouvert par le parquet national financier (PNF), une affaire de matches de football truqués mettant en cause d'anciens dirigeants du Nîmes Olympique, est jugé à partir de lundi au Tribunal de Paris. C'est le premier procès important du genre depuis la condamnation en 1995 à deux ans de prison, dont un ferme, du président de l'Olympique de Marseille, l'homme d'affaires Bernard Tapie, pour un match truqué entre l'OM et Valenciennes.

Il est poursuivi pour avoir proposé des sommes d’argent afin d’obtenir la modification de notes – à la hausse – pour une soixantaine de l’IAE et tenté d’obtenir des autorisations d’inscription en master. Photo P.P. Affaire de l'université de Toulon: prison ferme requise contre l' ex -président.

La procureure nationale financière Eliane Houlette a requis une sanction de deux ans de prison ferme à l’encontre de son ex -femme, Patricia Ménard, qui a Pendant dix jours, le procès a mis à nu les secrets bancaires d’un couple, « conscient de l’illégalité » des montages toujours plus sophistiqués.

Deux ans de prison dont un avec sursis et l'interdiction d'exercer une fonction au sein d'un club de football pendant cinq ans ont également été requis contre un troisième homme, Franck Toutoundjian, ex-président de l'Issy Ararat.

Des peines de prison avec sursis ont été requises contre cinq autres prévenus, et la relaxe a été demandée pour l'ancien joueur professionnel Abdelnasser Ouadah.

L'affaire a commencé fortuitement en mars 2014, en marge d'une enquête sur des malversations impliquant le cercle de jeu parisien Cadet, alors présidé par Serge Kasparian.

Les enquêteurs avaient surpris à la faveur d'une interception téléphonique une conversation entre ce dernier et Jean-Michel Conrad évoquant l'intervention d'un employé du cercle de jeu pour arranger un match entre Bastia et Nîmes.

Ligue 2: soupçons de matches arrangés, coup d'envoi du procès

  Ligue 2: soupçons de matches arrangés, coup d'envoi du procès Le procès de l'affaire des soupçons de matches de football arrangés en Ligue 2 en 2014 a débuté lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris par des questions de procédure. Après l'appel des neuf prévenus, tous présents, les avocats de quatre d'entre eux, dont Jean-Marc Conrad, ancien patron du club de Nîmes, ont soutenu des requêtes en nullité de la procédure.

Vendredi 24 juin, le parquet a requis une peine d'un an de prison ferme contre l'ancien membre du groupe armé «Action Directe», qui avait qualifié les terroristes responsables des attentats du 13 novembre de «très courageux».

Prison : un nombre record de détenus en France. 02:38. Rêves d'Himalaya : de Tumlingtar à Salleri, de la jungle tropicale népalaise au cœur du Solokhumbu. Le procureur demande trois ans de prison ferme contre l'ancien ministre./>

Nîmes était alors avant-dernier de la Ligue 2 et luttait pour éviter la relégation.

Des écoutes ultérieures ont confirmé les contacts entre le club gardois et Bastia - 50.000 euros auraient ainsi été proposés au club corse et à 11 joueurs.

Ces écoutes ont révélé d'autres arrangements présumés ou tentatives d'arrangements avec d'autres clubs.

Un rapport du corps arbitral a ainsi constaté, lors d'un match du 13 mai 2014 entre Nîmes et le SM Caen, que les deux équipes avaient paru tout faire pour préserver le match nul et que les dirigeants nîmois avaient déposé des cartons de bouteilles de vin devant les vestiaires des joueurs caennais.

Les tentatives d'arrangement n'ont cependant pas toujours été couronnées de succès. Le Stade Brestois aurait ainsi rejeté les propositions du Nîmes Olympique.

Saisi dès avril 2014, le parquet de Paris avait passé le relais le 19 novembre de la même année au PNF.

Le volet disciplinaire de cette affaire ayant été réglé en 2016, ce procès ne remet pas en cause l'accession du Nîmes Olympique en Ligue 1 la saison prochaine. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Pourquoi Cristiano Ronaldo n'ira pas en prison malgré sa peine de deux ans .
Cristiano Ronaldo a écopé d'une peine de deux ans de prison ferme et de 18, 8 millions d'euros pour évasion fiscale. Pourtant le footballeur portugais n'ira jamais en prison.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!