The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Le Canada prêt à accueillir des réfugiés rohingyas (ministre)

00:25  24 mai  2018
00:25  24 mai  2018 Source:   msn.com

Canada: méga-fusion dans le cannabis avant la légalisation

  Canada: méga-fusion dans le cannabis avant la légalisation Le producteur canadien de cannabis thérapeutique Aurora a annoncé lundi l'acquisition de son concurrent MedReleaf Corp. pour 3,2 milliards de dollars canadiens (2,1 milliards d'euros) en actions, quelques mois avant la légalisation de cette drogue à des fins récréatives au Canada. C'est la plus grande acquisition du secteur jusqu'ici au Canada et elle créera un géant, avec une capacité de production de 570 tonnes de cannabis par an dans neuf serres au Canada et deux au Danemark, ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun.

Le Canada devrait également indiquer qu’il est prêt à accueillir des réfugiés Rohingyas , estime M. Rae sans préciser combien. Ils ont trouvé refuge dans la région de Cox’s Bazar au Bangladesh et vivent dans des abris de fortune. La ministre des Affaires étrangères, Chystia Freeland, et sa

Le Canada doit ouvrir ses portes aux réfugiés rohingyas qui fuient les persécutions en Birmanie. Le premier ministre Justin Trudeau et Affaires mondiales Canada ont chacun fait savoir qu’ils étudieraient le rapport dans les prochaines semaines.

Le gouvernement canadien s'est dit prêt mercredi à accueillir des réfugiés rohingyas de Birmanie et a promis une aide supplémentaire importante pour leur venir en aide.

La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a refusé de dire combien de réfugiés le Canada pourrait accueillir et quand, soulignant qu'il reviendra au Haut commissariat des Nations unies de coordonner cet effort avec les pays intéressés.

Ces réfugiés pourraient aussi provenir des camps établis au Bangladesh, qui souhaitent pouvoir retourner en Birmanie, mais où "les conditions ne le permettent pas", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Gaza: le Canada juge "inexcusable" que des civils aient été tués

  Gaza: le Canada juge Le Canada s'est dit "très préoccupé" lundi après la mort de 52 Palestiniens tués par l'armée israélienne lors de manifestations contre le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël, jugeant "inexcusable" que des civils aient été tués. La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, s'est déclarée sur Twitter "très préoccupée par la violence dans la bande de Gaza"."Nous sommes attristés par les morts" et les blessés "d'aujourd'hui et des dernières semaines", a-t-elle indiqué au nom du gouvernement de Justin Trudeau.

« Le Canada devrait faire savoir qu’il est prêt à accueillir des réfugiés de la communauté des Rohingyas provenant du Bangladesh comme du Myanmar».

Le Canada devrait également indiquer qu'il est prêt à accueillir des réfugiés Rohingyas , estime M. Rae sans préciser combien, et inciter d'autres pays à lui emboîter le pas. La ministre des Affaires étrangères, Chystia Freeland, et sa collègue au Développement international, Marie-Claude Bibeau

"Les persécutions se poursuivent" contre cette minorité musulmane apatride en Birmanie, a-t-elle souligné.

Depuis août 2017, quelque 700.000 musulmans rohingyas, cibles d'opérations de l'armée birmane dans l'Ouest du pays, ont fui vers le Bangladesh où ils vivent dans des campements sommaires.

Mme Freeland a aussi indiqué que le Canada allait travailler avec la Cour pénale internationale pour s'assurer que les responsables, de ce qu'elle a qualifié de "nettoyage ethnique" et de "crimes contre l'humanité" en Birmanie, soient traduits en justice.

"C'est important que les gens responsables de ces atrocités comprennent qu'ils feront face à la justice, que la communauté internationale surveille (...) qu'il n'y aura ultimement nulle part où se cacher".

Ottawa a promis une aide supplémentaire de 300 millions de dollars canadiens (200 millions d'euros) sur trois ans pour améliorer les conditions de vie des Rohingyas dans les camps, venir en aide au Bangladesh et à d'autres minorités ethniques en Birmanie.

Cette nouvelle aide s'ajoute aux 45,9 millions de dollars que le Canada a versé depuis début 2017 à ses partenaires humanitaires pour venir en aide aux réfugiés.

Le Canada rejette un projet de taxes américaines sur les véhicules .
Le Canada a rejeté jeudi les taxes douanières que l'administration Trump envisage d'imposer sur les importations de véhicules, au nom de la sécurité nationale des Etats-Unis. L'idée que "le Canada puisse poser une quelconque menace à la sécurité des Etats-Unis est inconcevable", a dit à l'AFP Adam Austen, porte-parole de la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland."Le Canada et les Etats-Unis ont le plus grand partenariat économique et de sécurité entre deux pays dans le monde", a-t-il insisté.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!