Sport Le Canada prêt à accueillir des réfugiés rohingyas (ministre)

00:25  24 mai  2018
00:25  24 mai  2018 Source:   msn.com

Bangladesh: le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue

  Bangladesh: le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue Cela fait près de neuf mois qu'a commencé le plus grand exode des Rohingyas de Birmanie. De notre correspondant dans la région, Les organisations humanitaires estiment que 130 bébés naissent chaque jour dans les camps de réfugiés de la région de Cox Bazar, au sud du Bangladesh. Soit 50 000 naissances prévues sur toute cette année. Or la survie est précaire pour ces nouveau-nés : la nourriture est basique et rationnée, l'eau n'est De notre correspondant dans la région,

Le gouvernement canadien s’est dit prêt mercredi à accueillir des réfugiés rohingyas de Birmanie et a promis une aide supplémentaire importante pour leur venir en aide. La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a refusé de dire combien de réfugiés le Canada pourrait accueillir et

Le gouvernement canadien s’est dit prêt mercredi à accueillir des réfugiés rohingyas de Birmanie et a promis une aide supplémentaire importante pour leur venir en aide. La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a refusé de dire combien de réfugiés le Canada pourrait accueillir et

Le gouvernement canadien s'est dit prêt mercredi à accueillir des réfugiés rohingyas de Birmanie et a promis une aide supplémentaire importante pour leur venir en aide.

La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a refusé de dire combien de réfugiés le Canada pourrait accueillir et quand, soulignant qu'il reviendra au Haut commissariat des Nations unies de coordonner cet effort avec les pays intéressés.

Ces réfugiés pourraient aussi provenir des camps établis au Bangladesh, qui souhaitent pouvoir retourner en Birmanie, mais où "les conditions ne le permettent pas", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Gaza: Justin Trudeau réclame une "enquête indépendante"

  Gaza: Justin Trudeau réclame une Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a réclamé mercredi une "enquête indépendante" après la mort de 59 Palestiniens tués lors de heurts avec l'armée israélienne lundi."L'emploi présumé d'une force excessive et de munitions réelles est inexcusable. Il est impératif d'éclaircir les faits concernant la situation à Gaza", a déclaré M. Trudeau dans un communiqué.

Le Canada doit ouvrir ses portes aux réfugiés rohingyas qui fuient les persécutions en Birmanie. Le premier ministre Justin Trudeau et Affaires mondiales Canada ont chacun fait savoir qu’ils étudieraient le rapport dans les prochaines semaines.

Selon les ministres , Ottawa travaillera plutôt avec d'autres pays et avec l'ONU dans l'élaboration d'un vaste plan international de réinstallation, et le Canada sera prêt alors à accueillir les familles et les personnes les plus vulnérables.

"Les persécutions se poursuivent" contre cette minorité musulmane apatride en Birmanie, a-t-elle souligné.

Depuis août 2017, quelque 700.000 musulmans rohingyas, cibles d'opérations de l'armée birmane dans l'Ouest du pays, ont fui vers le Bangladesh où ils vivent dans des campements sommaires.

Mme Freeland a aussi indiqué que le Canada allait travailler avec la Cour pénale internationale pour s'assurer que les responsables, de ce qu'elle a qualifié de "nettoyage ethnique" et de "crimes contre l'humanité" en Birmanie, soient traduits en justice.

"C'est important que les gens responsables de ces atrocités comprennent qu'ils feront face à la justice, que la communauté internationale surveille (...) qu'il n'y aura ultimement nulle part où se cacher".

Ottawa a promis une aide supplémentaire de 300 millions de dollars canadiens (200 millions d'euros) sur trois ans pour améliorer les conditions de vie des Rohingyas dans les camps, venir en aide au Bangladesh et à d'autres minorités ethniques en Birmanie.

Cette nouvelle aide s'ajoute aux 45,9 millions de dollars que le Canada a versé depuis début 2017 à ses partenaires humanitaires pour venir en aide aux réfugiés.

Taxes américaines sur acier et aluminium: plainte du Canada à l'OMC .
Le Canada a porté plainte vendredi contre les Etats-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) après la décision américaine d'imposer des taxes aux importations d'acier et d'aluminium canadiens."Ces droits de douane, imposés unilatéralement sous le prétexte qu'ils garantissent la sécurité nationale des Etats-Unis, ne respectent ni les obligations commerciales internationales américaines ni les règles de l'OMC", a déclaré la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!