Sport LEAD 1-L'accord M5S/Ligue prévoit de stopper la vente d'Alitalia - source

20:55  17 mai  2018
20:55  17 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

Allemagne: accord salarial dans le secteur du BTP

  Allemagne: accord salarial dans le secteur du BTP Les syndicats et les employeurs du BTP sont parvenus à un accord qui prévoit une augmentation de près de 6% de salaires. Après les accords intervenus au cours des derniers mois en Allemagne dans différents secteurs, la modération salariale est décidément bien finie outre-Rhin. Les 800 000 salariés du secteur allemand du BTP vont bénéficier d'une augmentation de salaire de près de 6% sur une période de 26 mois à compter du 1er mai dernier. Déjà début février le syndicat IG Metall avait donné le ton, comme c'est habituellement le cas, en concluant un accord d'augmentation de 4% des salaires en 2018 et en 2019, et cela pour près de 4 millions de salariés du secteur de la

"Le manque de visibilité sur le programme conjoint du M 5 S et de la Ligue engendre des sorties de capitaux en amont du vote des militants de ces deux formations ce week-end", ajoute-t-il. L ' accord M 5 S / Ligue prévoit de stopper la vente d ' Alitalia - source .

LEAD 1 - L ' accord M 5 S / Ligue prévoit de stopper la vente d ' Alitalia - source . Italie: L'émission de mini-bons du Trésor figure dans le programme M 5 S - Ligue . LEAD 1 -Italie-Le ministre français des Finances met en garde M 5 S et Ligue.

Le contrat gouvernemental négocié en Italie par le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue prévoit de stopper la procédure de vente de la compagnie aérienne Alitalia , a déclaré jeudi le responsable de la Ligue pour les questions économiques, Claudio Borghi.

Alitalia, détenue à 49% par Etihad Airways, a été placée en mai 2017 sous tutelle conformément au droit italien des faillites.

Ces douze derniers mois, le gouvernement sortant de centre gauche lui a recherché un repreneur. Trois offres ont été présentées mais le processus a été retardé en raison de l'incertitude politique et des élections du 4 mars qui n'ont dégagé aucune majorité au Parlement.

LEAD 1-L'accord de 2015 sur le nucléaire iranien peut rester viable-Le Drian

  LEAD 1-L'accord de 2015 sur le nucléaire iranien peut rester viable-Le Drian La France a l'intention de rester partie prenante de l'accord sur le programme nucléaire de l'Iran et continue de penser qu'il peut empêcher Téhéran de se doter de l'arme atomique, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian. Le ministre français, en visite à Dublin, a souligné l'importance de la lutte contre la prolifération nucléaire et estimé que l'accord de juillet 2015 signifiait que la non prolifération nucléaire était possible.

Transfert en bus. Parking. Alitalia corporate. Accords commerciaux. Décrocher des billets primes à l'aide de miles achetés ou transférés.

La coalition de droite et d'extrême droite a trouvé un terrain d'entente avec le mouvement de Luigi Di Maio. L'un obtient la présidence du Sénat, l’autre de

La compagnie italienne souffre notamment de l'essor du low cost et de la concurrence des compagnies du Golfe.

Le M5S et la Ligue estiment qu'Alitalia ne doit pas simplement être sauvée, mais également relancée pour que l'Italie dispose d'une compagnie aérienne compétitive.

Le mois dernier, EasyJet, Lufthansa et Wizz Air ont manifesté leur intérêt pour Alitalia.

La compagnie, qui compte environ 12.000 employés, a longtemps été l'un des symboles de la croissance économique italienne de l'après-guerre.

La Commission européenne a annoncé en avril l'ouverture d'une enquête afin de déterminer si un prêt-relais de 900 millions d'euros consenti par l'Italie à Alitalia constituait une aide d'État.

L'un des commissaires chargés par l'Etat de gérer la compagnie, Luigi Gubitosi, a exhorté jeudi le prochain gouvernement à agir. "Quelle que soit sa décision, il devra faire vite car sinon il n'y aura plus de carburant", a-t-il dit. (Gavin Jones avec Alberto Sisto; Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français)

LEAD 1-Trump - Pas d'accord avec la Chine concernant ZTE .
Le président américain Donald Trump a évoqué mardi l'idée d'imposer une amende de 1,3 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) à ZTE et déclaré qu'il n'y avait pas d'accord avec Pékin concernant l'équipementier des télécommunications chinois. S'adressant à la presse à la Maison blanche, il a également suggéré un changement de direction à la tête du groupe et la nomination d'un nouveau conseil d'administration.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!