Sport USA-Macron salue la fermeté de l'UE sur l'Iran et le commerce

18:55  17 mai  2018
18:55  17 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

LEAD 1-L'Iran salue les efforts de l'UE pour sauver l'accord nucléaire

  LEAD 1-L'Iran salue les efforts de l'UE pour sauver l'accord nucléaire Le chef du nucléaire iranien, Ali Akbar Salehi, a salué samedi les efforts de l'Union européenne pour sauver l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien, malgré le retrait des Etats-Unis. "Nous espérons que leurs efforts seront récompensés", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse dans la capitale iranienne, avec le commissaire européen à l'Energie, Miguel Arias Canete.Ce dernier est à Téhéran pour deux jours afin de rassurer les principaux ministres iraniens sur la volonté de l'Union européenne de maintenir les échanges commerciaux avec l'Iran .

La chef de la diplomatie de l ' UE Federica Mogherini a jugé "très encourageantes" les discussions sur le "J'arrive directement du Bangladesh où j'ai visité des camps de réfugiés" dimanche, a fait valoir Federica Mogherini Service Commercial . Senegal : +221 33 860 09 50 | Usa , Canada, Europe : +1

Emmanuel Macron a lancé, mardi 17 avril, à Épinal, la première "consultation citoyenne sur l 'Europe", appelant Il s'est félicité que les 27 pays de l ' UE (hors Royaume-Uni) aient accepté d'organiser chez eux des "consultations Service Commercial . Senegal : +221 33 860 09 50 | Usa , Canada, Europe

Emmanuel Macron a salué jeudi l'unité et la fermeté des Européens sur les réponses à apporter aux menaces américaines concernant l'Iran et l'acier et l'aluminium européens.

"Ces sujets sont des tests de souveraineté pour l’Europe" et les décisions prises ont été "claires et fortes", a dit le président français, à l'issue d'un sommet européen à Sofia, la capitale de la Bulgarie.

Aucune discussion sur les questions commerciales ne pourra avoir lieu avec les Etats-Unis sans obtention préalable d'une exemption permanente pour l'acier et l'aluminium, a-t-il dit.

Sur l'Iran, les Européens ont confirmé leur volonté de préserver les bénéfices de l'accord de 2015, désormais dénoncé par Washington, et de protéger les intérêts de leurs entreprises.

DZ Bank suspendra ses transactions avec l'Iran en juillet

  DZ Bank suspendra ses transactions avec l'Iran en juillet La banque coopérative allemande DZ Bank a dit vendredi qu'elle suspendrait ses transactions financières avec l'Iran en juillet après la décision du président américain Donald Trump de se retirer de l'accord international sur le nucléaire iranien. "Nous suspendrons complètement nos opérations de paiement avec l'étranger en relation avec l'Iran à compter du 1er juillet", a dit un porte-parole de la banque.L'assureur-crédit à l'exportation allemand Euler Hermes AG a dit vendredi qu'il avait garanti l'équivalent de 200 millions d'euros d'exportations à destination de l'Iran depuis 2016.

Cela vaut sur la scène intérieure mais aussi dans nos relations avec nos grands partenaires. Emmanuel Macron : Le rôle de la Chine dans la lutte contre le changement climatique est essentiel. Nous avons apporté ensemble, la France et la Chine, une réponse très ferme : l’accord de Paris n’est

Six Français sur dix se disent "mécontents" de l 'action d'Emmanuel Macron , un an après son Bilan positif avec l ' UE Sur le bilan par domaine d'action, ils sont 67 % à estimer le bilan "positif" pour "les relations Service Commercial . Senegal : +221 33 860 09 50 | Usa , Canada, Europe : +1 703 348

En Iran, "notre intérêt premier n’est pas un intérêt commercial ou d’entreprises, il n'est pas de prendre parti pour tel ou tel camp, il est d’assurer la stabilité", a insisté le président français.

La volonté française d'élargir l'accord de 2015 pour traiter la question du nucléaire après 2025, le programme balistique et l'influence régionale de l'Iran est partagée par les Européens, a-t-il ajouté.

"Nous n'allons pas enclencher une guerre stratégico-commerciale avec les Etats-Unis sur le cas de l'Iran", a-t-il poursuivi. "On ne va pas sanctionner ou contre-sanctionner des entreprises américaines pour répondre sur ce sujet-là, ça n'aurait pas de sens (...) parce que l'objectif final est quand même d'avoir cet accord large."

Iran: Boeing dit que le retrait US n'affectera pas sa production de 737

  Iran: Boeing dit que le retrait US n'affectera pas sa production de 737 Le PDG de Boeing a annoncé mercredi que l'avionneur s'assurerait que la production de 737 ne souffrirait pas du retrait par Washington de l'autorisation de vente de ses avions à IranAir et qu'aucun des appareils 737 qu'il pensait vendre à l'Iran ne figurait dans son carnet de commandes. Dennis Muilenburg, qui s'exprimait lors d'un déjeuner de l'Economic Club de Washington, a également déclaré que Boeing continuait à progresser dans ses négociations en vue d'un rapprochement avec le brésilien Embraer, tout en ajoutant que cet accord ne lui était pas indispensable.

L'accord de 1.600 pages négocié pendant sept ans doit, selon Bruxelles, supprimer plus de 99% des droits de douane avec Ottawa, et faire progresser de 25% le commerce de l 'Union européenne ( UE ) avec le Canada, son 12e partenaire commercial .

Commentaire. Envoyer ma reponse. Avis de contributions - Message d'erreur. Fermer . Macron : l’Europe doit "garantir le nouvel ordre mondial après "l’erreur" américaine.

Emmanuel Macron a dans le même temps reconnu que les décisions américaines vis-à-vis de l'Iran et des entreprises européennes qui y opèrent "vont favoriser la position russe et chinoise dans la région".

La Commission européenne va entreprendre vendredi l'activation de la "loi de blocage" censée protéger les entreprises européennes des sanctions que les Etats-Unis s'apprêtent à réinstaurer contre l'Iran.

Ce mécanisme, datant de 1996 et jamais employé, permet aux entreprises et tribunaux européens de ne pas se soumettre à des réglementations relatives à des sanctions prises par des pays tiers.

Les gouvernements de l'Union la considèrent toutefois plus comme une arme politique que comme un instrument juridique pratique car elle est assez vague et difficile à mettre en oeuvre. (Gabriela Baczynska et Andreas Rinke, avec Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier à Paris, édité par Yves Clarisse)

Iran : Le Parlement brûle un drapeau américain et scande des chants anti-américains (Vidéo) .
Le 8 mai, après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, les représentants de l’Iran étaient en colère. Devant les caméras de la télévision nationale, le Parlement a commencé à brûler un drapeau américain et à chanter des slogans anti-américains. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Hier soir, Donald Trump annonçait le retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Une mauvaise nouvelle pour le pays, qui voyait en cet accord la fin de lourdes sanctions et une ouverture économique sur le monde occidental. Le Parlement iranien qui se réunissait hier a décidé de brûler un drapeau américain en guise de protestation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!