Sport Mondial-2018: le président du Pérou apporte son soutien à Guerrero pour contester sa suspension

11:05  17 mai  2018
11:05  17 mai  2018 Source:   msn.com

Mondial-2018: le Pérou avec Guerrero et Farfan dans la pré-liste de 25

  Mondial-2018: le Pérou avec Guerrero et Farfan dans la pré-liste de 25 La Fédération péruvienne de football (FPF) a envoyé à la Fifa une première liste de 25 joueurs dans laquelle figurent notamment les attaquants Paolo Guerrero, suspendu pour un contrôle anormal, et Jefferson Farfan, en vue du Mondial-2018 en Russie. Au premier tour, le Pérou évoluera dans le groupe C en compagnie de la France, de l'Australie et du Danemark.Le capitaine Paolo Guerrero (Flamengo), suspendu un an pour un contrôle antidopage anormal dans un premier temps, a vu sa suspension réduite à six mois pour se terminer le 3 mai. Le Mondial-2018 débutera le 14 juin.Cette liste doit être ramenée à 23 avant la Coupe du monde.

Le président du Pérou Martin Vizcarra a apporté son soutien à Paolo Guerrero pour contester sa suspension de 14 mois, qui fera manquer à l'attaquant la Coupe du monde en Russie. Le président du Pérou Martin Vizcarra a suspension pour le Mondial 2018 auprès du tribunal fédéral suisse.

Le président du Pérou Martin Vizcarra a apporté mercredi son soutien au capitaine de la sélection Paolo Guerrero , et mis à son service l'aide de l'Etat pour contester sa suspension pour le Mondial - 2018 auprès du tribunal fédéral suisse.

L'attaquant du Pérou Paolo Guerrero face à la Bolivie en quarts de la Copa America, le 26 juin 2015 à Temuco au Chili© Fournis par AFP L'attaquant du Pérou Paolo Guerrero face à la Bolivie en quarts de la Copa America, le 26 juin 2015 à Temuco au Chili

Le président du Pérou Martin Vizcarra a apporté mercredi son soutien au capitaine de la sélection Paolo Guerrero, et mis à son service l'aide de l'Etat pour contester sa suspension pour le Mondial-2018 auprès du tribunal fédéral suisse.

L'attaquant vedette de la sélection andine, adversaire de la France, a dû faire une croix sur la Russie après la décision lundi du Tribunal arbitral du sport (TAS) de porter sa suspension pour dopage de 6 à 14 mois.

Le joueur et ses avocats "vont faire appel au tribunal fédéral suisse, en indiquant que la décision (du TAS) n'a pas respecté les garanties d'une procédure réglementaire et en demandant son annulation", a déclaré mercredi le chef de l'Etat péruvien lors d'une conférence de presse.

Paolo Guerrero, star du Pérou adversaire des Bleus, suspendu et absent du Mondial

  Paolo Guerrero, star du Pérou adversaire des Bleus, suspendu et absent du Mondial La suspension pour dopage de Paolo Guerrero, capitaine du Pérou, adversaire de l'équipe de France au Mondial, a été alourdie en appel et le buteur ne pourra pas participer à la compétition, a annoncé lundi le Tribunal arbitral du sport (TAS) basé à Lausanne en Suisse. A la suite du recours interjeté par le joueur et l'Agence mondiale antidopage (AMA), le TAS a décidé de porter sa suspension de 6 à 14 mois.Le Tribunal a admis que Guerrero n'avait "pas essayé d'améliorer ses performances en ingérant la substance prohibée", mais a considéré que le joueur s'était tout de même rendu coupable de "faute ou négligence".

Le président du Pérou Martin Vizcarra a apporté son soutien à Paolo Guerrero pour contester sa suspension de 14 mois, qui fera manquer à l'attaquant la Coupe du monde en Russie. football CM - PER.

La sélection du Pérou , adversaire de la France au Mondial - 2018 , a peut-être perdu son capitaine Paolo Guerrero , suspendu pour dopage, mais elle Mercredi, le président du pays Martin Vizcarra a apporté son soutien au joueur et mis à son service l'aide de l'Etat pour contester sa suspension

L'ambassade du Pérou en Suisse "soutiendra les initiatives de la défense de Guerrero devant le tribunal fédéral suisse pour annuler la suspension du TAS", a-t-il expliqué.

Le joueur peut en effet faire appel auprès du tribunal fédéral suisse, la plus haute juridiction de la Confédération et basée à Lausanne comme le TAS, pour garder une chance de disputer la Coupe du monde.

Le cas du populaire joueur de Flamengo (Brésil) vire à l'affaire d'Etat, alors que le Pérou, qualifié pour son premier Mondial depuis 1982, crie à l'injustice.

"Nous croyons que cette sanction est totalement injuste", a répété mercredi le sélectionneur Ricardo Gareca, qui a appelé une liste de 24 joueurs pour la Russie, sans Guerrero.

Cette décision "doit être révisée urgemment", a-t-il poursuivi. Le cas du joueur "doit avoir un retentissement mondial parce que n'importe quel joueur peut être dans sa situation."

Pérou : Guerrero ne verra pas le Mondial ni les Bleus

  Pérou : Guerrero ne verra pas le Mondial ni les Bleus La star péruvienne a vu sa suspension pour dopage alourdie par le Tribunal arbitral du sport. Positif à la cocaïne

Le Pérou , adversaire de la France au Mondial 2018 , a peut-être perdu son capitaine Paolo Guerrero , suspendu pour dopage, mais elle «ne dépend pas Mercredi, le président du pays Martin Vizcarra a apporté son soutien au joueur et mis à son service l'aide de l'Etat pour contester sa suspension

Le capitaine du Pérou , Paolo Guerrero , pourra finalement disputer le Mondial en Russie, le Tribunal fédéral suisse devant lequel le joueur a fait appel de sa suspension pour dopage ayant accordé Le Pérou , versé dans le groupe C du Mondial - 2018 , affrontera la France, le Danemark et l'Australie.

Guerrero avait été testé positif à un métabolite de cocaïne, substance inscrite sur la liste des interdictions de l'Agence mondiale antidopage (AMA), à la suite d'un contrôle effectué après un match des qualifications pour le Mondial-2018 contre l'Argentine, le 5 octobre 2017.

La Fifa avait annoncé fin décembre que la suspension d'un an infligée à l'attaquant avait été réduite à six mois et se terminait le 3 mai.

Mais le joueur de 34 ans a fait appel fin janvier et demandé à ce que "la décision de suspension soit annulée et qu'aucune sanction ne lui soit imposée", avait indiqué à l'AFP un porte-parole du TAS.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) avait aussi de son côté fait appel le 19 février et demandé une suspension d'au moins un an.

Mondial-2018: ultime recours du Péruvien Guerrero devant la justice suisse .
L'attaquant vedette du Pérou, Paolo Guerrero, écarté du Mondial-2018 pour dopage, a fait appel vendredi devant le Tribunal fédéral suisse de la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), a annoncé la Fédération péruvienne (FPF). "On est toujours en Suisse (...) avec la conviction de voir Paolo participer au Mondial, ce qui reflète le sentiment de la FPF et de tout un pays", a déclaré le président de l'institution Edwin Oviedo dans un communiqué diffusé à Lima.Il s'agit de l'ultime recours pour la star des Incas, 34 ans, qui se débat depuis plusieurs semaines pour tenter de faire partie de l'aventure russe.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!