Sport LEAD 1-Macron recevra Zuckerberg et d'autres géants de la tech le 23 mai

20:40  16 mai  2018
20:40  16 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

LEAD 1-Zuckerberg s'expliquera en personne au Parlement européen

  LEAD 1-Zuckerberg s'expliquera en personne au Parlement européen Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, répondra en personne aux questions des députés européens sur la captation des données personnelles de 87 millions d'utilisateurs de la plate-forme, a annoncé mercredi le président du Parlement européen, Antonio Tajani. Il a ajouté que Zuckerberg pourrait être entendu dès la semaine prochaine."Le fondateur et PDG de Facebook a accepté notre invitation et sera à Bruxelles aussi tôt que possible, peut-être dès la semaine prochaine, pour rencontrer les présidents des groupes politiques", indique Tajani dans un communiqué.

Au départ, tout semble opposer Emmanuel Macron et Donald Trump. Il n'était pas évident que le courant passe entre les deux hommes. "Si l'on compare les styles, l'un est imprévisible, provocateur, outrancier ; l' autre , notre président, a des allures de premier de la classe.

"Après des mois de préparation, POTUS et moi avons hâte de recevoir la France pour notre premier dîner d'Etat Mais dans l'éventualité où Washington se retirerait, les autres signataires occidentaux réfléchissent L’élection de Trump , de Macron et de Thérésa est une punition pour les USA , La

Emmanuel Macron recevra Mark Zuckerberg (Facebook) et les chefs d'autres grandes entreprises technologiques comme Satya Nadella (Microsoft ), Brian Krzanich (Intel) et Virginia Rometty (IBM) le 23 mai à l'Elysée, a-t-on appris auprès de la présidence française.

Il s'entretiendra avec eux des bénéfices liés à l'innovation technologique et des efforts croissants demandés aux entreprises sur la protection de la vie privée, les règles sociales, la lutte contre la haine et la désinformation et la fiscalité.

Certaines entreprises annonceront à cette occasion des investissements et des embauches en France, précise l'Elysée.

LEAD 1-Facebook-Zuckerberg fait son mea culpa devant députés européens

  LEAD 1-Facebook-Zuckerberg fait son mea culpa devant députés européens Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a présenté mardi ses excuses devant les députés européens en admettant que le réseau social n'avait pas fait tout ce qu'il fallait pour empêcher les abus. Lors d'une audition au Parlement européen, il s'est dit disposé à réaliser d'importants investissements pour protéger les données des utilisateurs de Facebook, des améliorations qui devraient avoir un impact significatif sur sa rentabilité."Nous n'avons pas adopté une vision suffisamment large de notre responsabilité. C'était une erreur et je le déplore", a dit Mark Zuckerberg dans sa déclaration préliminaire.

Mark Zuckerberg fait tout pour être un papa très présent, mais il souhaite aussi garder la forme ! Les Petites Habitudes Et Rituels Des Géants De La Tech . Macron : l’Europe doit "garantir le nouvel ordre mondial après "l’erreur" américaine.

Mark Zuckerberg a de nouveau admis des "erreurs" par le passé, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes mercredi. Mais la firme d'analyses de données et de communication stratégique, qui travailla pour la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016, a réfuté ce chiffre

Seront également notamment présents les dirigeants d’Uber, Samsung, SAP, Palantir, Wikimedia Foundation, Mozilla Foundation, des intellectuels et des dirigeants de La Poste, la SNCF, la RATP, Sanofi, BNP Paribas et Thales.

Les invités, au nombre desquels figurera également le président rwandais, Paul Kagame, participeront à un sommet nommé "Tech for good", avec un déjeuner avec Emmanuel Macron suivi de tables rondes sur les thèmes du travail, de l'éducation et de l'inclusion avec des ministres et le chef du gouvernement.

Les participants émettront des recommandations à l'adresse des Etats et prendront des engagements sur des sujets de responsabilité sociale et environnementale ou philanthropiques.

Emmanuel Macron prononcera le lendemain un discours au salon technologique VivaTech, Porte de Versailles.

LEAD 1-Pénicaud convoquée le 22 mai dans l'affaire Business France

  LEAD 1-Pénicaud convoquée le 22 mai dans l'affaire Business France La ministre française du Travail, Muriel Pénicaud, est convoquée par des juges le 22 mai prochain en tant que témoin assisté dans l'affaire Business France, a-t-on appris mardi dans son entourage, confirmant une information du Canard enchaîné. La justice enquête sur l'organisation d'une coûteuse soirée autour d'Emmanuel Macron en 2016 à Las Vegas.Le président, alors ministre de l'Economie, avait été l'invité vedette de cet événement de promotion de la "French Tech" sur laquelle le parquet de Paris a ouvert en juillet une information judiciaire pour favoritisme et recel de favoritisme.

Pour Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots, la convergence des luttes "braque les projecteurs sur des sujets communs, par exemple la question de l 'endettement des hôpitaux, du manque de financement de la santé". La Statue De Cire Ratée D'emmanuel Macron . 14 mai , 2018.

Pour "apaiser tout le monde" et "compte tenu de cette voix dissidente", comme il l'a expliqué à son arrivée, Emmanuel Macron est resté de l ' autre côté de la route, entouré d'enfants et d 'officiels, au moment où les familles des 19 militants ont déposé une gerbe sur le mémorial de Wadrilla.

VERS UNE DISCUSSION "TRÈS FRANCHE" AVEC ZUCKERBERG

Quelques semaines après le scandale Cambridge Analytica qui a éclaboussé Facebook, "les discussions vont être assez rudes" sur certains sujets, prédit-on à l'Elysée.

Emmanuel Macron aura un entretien bilatéral avec Mark Zuckerberg, lors duquel ils aborderont tous les sujets de manière "très franche", ajoute-t-on.

Facebook est très critiqué depuis les révélations, mi-mars, de l'utilisation des données de 87 millions de ses utilisateurs obtenues de manière inappropriée par la firme de marketing politique Cambridge Analytica, qui a notamment travaillé sur la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016.

Le président du Parlement européen a parallèlement annoncé mercredi que Mark Zuckerberg répondrait en personne aux questions des députés "peut-être dès la semaine prochaine".

"C'est un pas dans la bonne direction pour rétablir la confiance", a ajouté Antonio Tajani.

Un porte-parole de Facebook a précisé que la société avait accepté la proposition "de rencontre avec les dirigeants du Parlement européen" et "appréciait cette occasion de dialogue afin d'écouter leurs avis et de montrer les initiatives que nous prenons pour mieux protéger la vie privée des gens".

Mark Zuckerberg a longuement déposé le mois dernier devant les deux chambres du Congrès des Etats-Unis. (Jean-Baptiste Vey, avec Julia Fioretti à Bruxelles et David Shepardson à Washington, édité par Yves Clarisse)

LEAD 1-Paris optimiste sur un accord avec Berlin sur la zone euro .
La France est confiante dans la possibilité de s'accorder avec l'Allemagne sur une approche menant à la création d'une capacité budgétaire de la zone euro et figurant dans la feuille de route commune attendue en juin, a déclaré mardi une source à l’Elysée. Les contours de cette capacité budgétaire qu'Emmanuel Macron souhaite inscrire dans cette feuille de route de réformes restent à préciser, a ajouté la source, qui s'exprimait devant l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!