Sport LEAD 1-Zuckerberg s'expliquera en personne au Parlement européen

20:30  16 mai  2018
20:30  16 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

LEAD 1-Macron recevra Zuckerberg et d'autres géants de la tech le 23 mai

  LEAD 1-Macron recevra Zuckerberg et d'autres géants de la tech le 23 mai Emmanuel Macron recevra Mark Zuckerberg (Facebook) et les chefs d'autres grandes entreprises technologiques comme Satya Nadella (Microsoft ), Brian Krzanich (Intel) et Virginia Rometty (IBM) le 23 mai à l'Elysée, a-t-on appris auprès de la présidence française. Il s'entretiendra avec eux des bénéfices liés à l'innovation technologique et des efforts croissants demandés aux entreprises sur la protection de la vie privée, les règles sociales, la lutte contre la haine et la désinformation et la fiscalité.Certaines entreprises annonceront à cette occasion des investissements et des embauches en France, précise l'Elysée.

Le président du Parlement européen , Antonio Tajani, a de nouveau exigé mercredi que le patron de Facebook, Mark Zuckerberg , vienne en personne s ' expliquer devant les députés européens sur l'utilisation des données personnelles de ses millions d'utilisateurs.

South Africa. United Kingdom. Le président du Parlement européen , Antonio Tajani, a exigé mercredi que le patron de Facebook, Mark Zuckerberg , vienne en personne s ’ expliquer devant les députés européens sur l’utilisation des données personnelles de ses millions d’utilisateurs.

Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, répondra en personne aux questions des députés européens sur la captation des données personnelles de 87 millions d'utilisateurs de la plate-forme, a annoncé mercredi le président du Parlement européen, Antonio Tajani.

Il a ajouté que Zuckerberg pourrait être entendu dès la semaine prochaine.

"Le fondateur et PDG de Facebook a accepté notre invitation et sera à Bruxelles aussi tôt que possible, peut-être dès la semaine prochaine, pour rencontrer les présidents des groupes politiques", indique Tajani dans un communiqué.

Facebook est très critiqué depuis les révélations, mi-mars, de l'utilisation des données de 87 millions de ses utilisateurs obtenues de manière inappropriée par la firme de marketing politique Cambridge Analytica, qui a notamment travaillé sur la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016.

LEAD 1-Facebook-Zuckerberg fait son mea culpa devant députés européens

  LEAD 1-Facebook-Zuckerberg fait son mea culpa devant députés européens Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a présenté mardi ses excuses devant les députés européens en admettant que le réseau social n'avait pas fait tout ce qu'il fallait pour empêcher les abus. Lors d'une audition au Parlement européen, il s'est dit disposé à réaliser d'importants investissements pour protéger les données des utilisateurs de Facebook, des améliorations qui devraient avoir un impact significatif sur sa rentabilité."Nous n'avons pas adopté une vision suffisamment large de notre responsabilité. C'était une erreur et je le déplore", a dit Mark Zuckerberg dans sa déclaration préliminaire.

ALERTE - Facebook: Mark Zuckerberg invité à venir s ' expliquer devant le Parlement européen (Tajani). (©AFP / 20 mars 2018 15h39).

« Nous avons invité Mark Zuckerberg au Parlement européen . En cours (3 min) : L’Europe insiste : Mark Zuckerberg doit venir s ’ expliquer en personne devant le Parlement .

Mark Zuckerberg sera par ailleurs reçu mercredi prochain, le 23 mai, en compagnie d'autres dirigeants d'entreprises du secteur high tech, par Emmanuel Macron, a-t-on appris auprès de la présidence française.

Quelques semaines après le scandale Cambridge Analytica, "les discussions vont être assez rudes", prédit-on à l'Elysée.

Le Parlement britannique souhaitait aussi auditionner Zuckerberg mais la plate-forme a envoyé fin avril à Londres son directeur des technologies, Mike Schroepfer.

"Je me félicite de la décision de Mark Zuckerberg de se présenter en personne devant les représentants de 500 millions d'Européens. C'est un pas dans la bonne direction pour rétablir la confiance", ajoute Tajani.

Un porte-parole de Facebook à Washington a précisé que la société avait accepté la proposition "de rencontre avec les dirigeants du Parlement européen" et "appréciait cette occasion de dialogue afin d'écouter leurs avis et de montrer les initiatives que nous prenons pour mieux protéger la vie privée des gens".

Zuckerberg a longuement déposé le mois dernier devant les deux chambres du Congrès des Etats-Unis. et (Julia Fioretti avec Jean-Baptiste Vey à Paris et David Shepardson à Washington Henri-Pierre André pour le service français)

LEAD 1-Iran: La Commission lance des mesures de protection pour les entreprises européennes .
La Commission européenne a entrepris vendredi d'activer la "loi de blocage", dispositif de protection des entreprises européennes contre les sanctions que les Etats-Unis s'apprêtent à réinstaurer contre l'Iran.Ce mécanisme, datant de 1996 et jamais employé, adopté à l'époque pour contourner l'embargo sur Cuba, permet aux entreprises et tribunaux européens de ne pas se soumettre à des réglementations relatives à des sanctions prises par des pays tiers.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!