Sport "Je viens prier pour l'OM" : des fans en visite (intéressée) à la Bonne Mère, avant la finale de la Ligue Europa

17:55  16 mai  2018
17:55  16 mai  2018 Source:   francetvinfo.fr

Kuipers au sifflet en Europa, Turpin quatrième arbitre en C1

  Kuipers au sifflet en Europa, Turpin quatrième arbitre en C1 Ce lundi midi, l'UEFA a communiqué le nom des arbitres qui officieront lors des trois finales européennes à venir. Déjà au sifflet du quart de finale retour face à Leipzig, Björn Kuipers va retrouver l'Olympique de Marseille en finale de la Ligue Europa le 16 mai prochain, face à l'Atlético. Âgé de 45 ans, le Néerlandais arbitrait dernièrement la demi-finale aller de Ligue des Champions entre le Bayern Munich et le Real Madrid (1-2). En C1, c'est l'arbitre serbe Milorad Mažić qui aura la lourde tâche d'officier une rencontre du Real en Ligue des Champions, après les récentes polémiques nées des tours précédents.

C'est une histoire d'amour très intéressante à regarder. C'est une belle vidéo française avec sous titre en français, une bonne méthode pour apprendre le

La mère Michel - Comptines pour bébés - Titounis - Продолжительность: 41:46 Monde des Titounis 691 090 просмотров. Apprendre les animaux de la ferme - Pitibous - Продолжительность: 3:49 Les Pitibous 943 718 просмотров.

  © Fournis par Francetv info

Avant la finale européenne mercredi entre l'OM et l'Atlético Madrid, des supporters du club marseillais rendent visite à la Bonne Mère, la basilique de la ville, en espérant multiplier les chances de victoire.

"C'est un peu un pèlerinage. Ça nous aide", indique un supporter de l'Olympique de Marseille. À quelques heures de la finale de la Ligue Europa mercredi contre l'Atlético Madrid à Lyon, les fans de l'OM, restés dans les Bouches-du Rhône pour vivre le match, continuent de défiler à la basilique Notre-Dame-de-la Garde, appelée la Bonne Mère par les Marseillais.

>> DIRECT. Suivez les éditions spéciales sur franceinfo avant la finale de la Ligue Europa

Eric Cantona lance un défi à Emmanuel Macron avant la finale Marseille/Atlético de Madrid

  Eric Cantona lance un défi à Emmanuel Macron avant la finale Marseille/Atlético de Madrid Dans une vidéo diffusée sur Eurosport, le "King" interpelle le président de la République et lui demande d'organiser un défilé sur les Champs-Elysées en cas de victoire de Marseille en finale de la Ligue Europa. La plaisanterie devrait plaire aux supporters de l'Olympique de Marseille, un peu moins à ceux du PSG. Dans une vidéo publiée par la chaîne Eurosport, Eric Cantona lance un défi étonnant à Emmanuel Macron.

Houu que c'est bon On va se servir d'un arbre et un gros, ça me démange trop ! Oui, rafraîchis-toi, mets-toi à l 'aise, viens sur mon ventre et laisse moi te dire une chose petit frère Ne gâche pas ton temps pour l 'impossible et si tu peux le trouver alors tant mieux pour toi !

C’est une protestation contre la civilité et de bonnes manières. «Les verlans» sont utilisé pour la conversation des adolescents dans une langue incompréhensible pour les adultes. Dab, daron m — père m — отец. Dabesse, daronne, doche f — mère f — мать. D’acc — d’accord — согласен.

Dans la crypte de la basilique, les supporters de l'OM ne passent pas inaperçus. Tous en survêtement bleu et blanc, une écharpe dans une main, un cierge dans l'autre, défilent en souhaitant la victoire de leur club adoré.

"Pour rentrer, on prend le petit cierge, on bénit notre écharpe, on fait notre prière, raconte un supporter de l'OM. C'est Marseille, c'est la Bonne Mère, elle prie pour nous." Cet habitué du Vélodrome, le stade de Marseille, explique que l'OM, c'est sa vie. "Quand elle perd, je ne suis pas bien, quand elle gagne, je suis heureux", confie ce fan. Un autre ajoute : "D'habitude je viens pour ma famille, tant qu'à faire je viens prier pour l'OM."

Bouna Sarr sera « prêt pour jouer » la finale de la Ligue Europa

  Bouna Sarr sera « prêt pour jouer » la finale de la Ligue Europa Plus de peur que de mal. Sorti en larmes du Roudourou vendredi soir, et contraint de laisser son équipe à neuf (3-3, score final), Bouna Sarr a Plus de peur que de mal.

De nombreux touristes visitent la ville pendant toutes les saisons de l ’ année. C’ est la plus haute tour qui a été construite par l’ ingénieur Gustave Eiffel pour l ’Exposition Universelle en 1879, au XIX siècle.

bravo pour vos commentaires, je viens juste de prendre connaissance de ce site. j’étais à la recherche des formules de politesse sur mel. bonne continuation.

On se raccroche à tout et on a toujours besoin de la Bonne Mère.

Un supporter de l'OM

à franceinfo

Un autre fidèle de l'OM explique qu'il ne demande pas grand-chose en venant à la basilique, si ce n'est une victoire, peu importe la manière. "1 à 0, même à la dernière seconde, ça me va", confie-t-il, même si c'est un match pourri."

Du soutien dans la basilique

Le Père Denis Honnorat, chapelain de la basilique et vicaire, observe ce défilé incessant depuis plusieurs jours, un peu sceptique mais sensible à la ferveur, en bon fan de l’OM. "Les derniers matches qu'on a eus, c'était beau. On a eu une équipe qui a joué à fond", lance-t-il, ne doutant pas que l'OM l'emporte en finale.

On ne peut que se réjouir quand les gens sont heureux. Je participe, je communie à la joie des Marseillais.

Denis Honnorat, chapelain à Notre-Dame-de-la-Garde

à franceinfo

Les supporters l’ont promis. Si le miracle de la victoire s'accomplit, ils reviendront voir la Bonne Mère, avec, espèrent-ils, les joueurs de l’OM.

Ligue Europa : défaite de l'Olympique de Marseille en finale .
La cité Phocéenne est triste au lendemain de la défaite de l'Olympique de Marseille 0-3 en finale de la Ligue Europa, face au club espagnol de l'Atlético de Madrid. Ce jeudi 17 mai, dans les Bouches-du-Rhône, malgré les déconvenues de la veille, les Marseillais se veulent philosophes. La une des quotidiens régionaux n'est pas celle qu'ils espéraient. Pourtant, avant le match, les supporter y croyaient et avaient commencé la fête sur le Vieux-Port. La deuxième mi-temps, un long calvaire Pour les supporters marseillais, l'euphorie de début de match a laissé place à l'abattement, après le premier but Griezmann. La deuxième mi-temps est un long calvaire ; la défaite est sèche et sans appel. Reste les souvenirs d'une belle épopée en 2018. Défaite ou victoire, les supporters sont toujours fiers d'être marseillais.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!