Monde Syrie: le HCR s'inquiète d'une internationalisation du conflit

14:40  13 février  2018
14:40  13 février  2018 Source:   RFI

Russie: un média pointe les failles du site internet du ministère de la Défense

  Russie: un média pointe les failles du site internet du ministère de la Défense En Russie, une polémique oppose depuis plusieurs jours un site d’information en ligne au ministère russe de la Défense. De notre correspondant à Moscou, Le site d'information en ligne Fontanka.ru a découvert une anomalie assez inquiétante sur la page officielle du ministère russe de la Défense, une anomalie qui permet à tout un chacun de consulter des données personneslles sur les soldats russes, y compris ceux qui sont stationnés à l’étranger. D’après le site, il suffit d’utiliser le nom et le matricule du soldat pour accéder à des informations telles que le grade, le solde, et les fonctions du militaire.

La crainte de voir le conflit en Syrie se propager au Liban est maintenant ouvertement évoquée aux Nations unies. Le risque de déstabilisation du Liban est réel, a lancé devant le Conseil de sécurité le responsable des affaires politiques de l’ONU, Jeffrey Feltman, ce mercredi 22 août.

La sortie de crise en Syrie devra également passer par une résolution des Nations unies. Hassan Rohani a ajouté qu'il était «vital» à ses yeux que la résolution du conflit en Syrie respecte le peuple syrien.

La tension à la frontière entre la Syrie et Israël est toujours très forte, après qu'un avion militaire israélien a été abattu par les forces syriennes.

Le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, lors d'une conférence de presse au camp de réfugiés de Zaatari, dans la ville jordanienne de Mafraq, près de la frontière syrienne, le 12 février 2018. © REUTERS/Muhammad Hamed Le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, lors d'une conférence de presse au camp de réfugiés de Zaatari, dans la ville jordanienne de Mafraq, près de la frontière syrienne, le 12 février 2018.

Avec notre correspondant à Amman,Jérôme Boruszewski

Les grandes puissances mondiales, l'Iran, Israël... Les forces ouvertement impliquées dans le conflit syrien sont de plus en plus nombreuses.

« Nous constatons une internationalisation croissante du conflit syrien, regrette Filippo Grandi, le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés. Cela est extrêmement inquiétant, car plus le conflit est internationalisé, plus il sera difficile de trouver une solution. »

Syrie: l’ONU échoue à imposer une trêve humanitaire

  Syrie: l’ONU échoue à imposer une trêve humanitaire Le Conseil de sécurité de l’ONU a été incapable de s’entendre, jeudi 8 février, sur l’opportunité d’une trêve humanitaire d’un mois en Syrie. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Les diplomates ne se faisaient guère d’illusion en rentrant dans la salle du Conseil de sécurité. Depuis des mois, l’aide humanitaire est devenue une nouvelle arme de guerre, souffle l’un d’eux. « Dès qu’on touche à cette question, les Russes se posent en défense du régime syrien.

Exemple : l' internationalisation d ' un conflit . L' internationalisation désigne aussi le régime d'administration d ' un territoire par une autorité internationale. Ce fut le cas, par exemple, de Dantzig (Gdansk) placée sous le contrôle de la Société des Nations entre 1920 et 1939.

Observez les travaux de restauration de la Grande mosquée d'Alep grâce à un drone. Ce lieu emblématique est restauré avec l'aide de la République tchétchène. Alep a traversé des combats d ' une très grande violence lors du conflit en Syrie .

Il y a une semaine, les Nations unies avaient réclamé une cessation immédiate des hostilités en Syrie pour un mois, mais sur le terrain, la situation a empiré, avec un net regain de tensions à la frontière entre la Syrie et Israël.

« Cela signifie qu'il faudra lever des fonds pendant une durée plus importante pour aider les réfugiés, explique Filippo Grandi. Cela signifie qu'il y aura plus de situations difficiles à résoudre pour des pays comme la Jordanie qui accueillent déjà des millions de gens. Il y aura davantage de conséquences sur les Syriens et les pays frontaliers » de la Syrie.

Filippo Grandi parle d'échec de l'action politique des Etats pour régler le conflit syrien. Ces deux dernières années, seuls 15 000 Syriens, soit un peu plus d'1% des Syriens réfugiés en Jordanie, sont rentrés dans leur pays.

Syrie: au moins 100 civils tués dans les bombardements sur un fief rebelle .
Quelque 300 personnes ont également été blessées dans les bombardements du régime syrien. © Fournis par Francetv info Le bilan s'alourdit. Au moins 100 civils, dont 20 enfants, ont été tués lundi 19 février dans des bombardements intensifs du régime syrien sur l'enclave rebelle de la Ghouta orientale, près de Damas en Syrie, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)Quelque 300 personnes ont également été blessées dans les bombardements de l'artillerie et de l'aviation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!