Monde Allemagne : critiqué, Martin Schulz renonce à devenir ministre des Affaires étrangères

19:55  09 février  2018
19:55  09 février  2018 Source:   france24.com

Allemagne : Merkel prête à des concessions douloureuses pour obtenir un gouvernement

  Allemagne : Merkel prête à des concessions douloureuses pour obtenir un gouvernement Merkel prête à des concessions douloureuses pour obtenir un gouvernement Angela Merkel s'est dite prête mardi à des "compromis douloureux" pour arracher un accord de coalition en Allemagne avec les sociaux-démocrates, au dernier jour de négociations censées sortir la première économie européenne de l'impasse politique.Des désaccords subsistent "sur des thèmes essentiels" et "chacun d'entre nous va devoir accepter des compromis douloureux", a déclaré la chancelière conservatrice à son arrivée à Berlin.

C'est le dernier rebondissement politique en date en Allemagne : le chef du Parti social-démocrate (SPD) Martin Schulz a annoncé, vendredi 9 février, renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement de coalitoin d'Angela Merkel.

Martin Schulz , 62 ans, est très critiqué au sein même de son parti après la signature de l'accord avec Angela Merkel. Vendredi, il a fait savoir : "Je déclare par la présente renoncer à mon entrée au gouvernement".

Le chef du Parti social-démocrate (SPD) Martin Schulz était très critiqué, dans son camp, pour avoir revendiqué le poste de ministre des Affaires étrangères. © Tobias Schwarz, AFP Le chef du Parti social-démocrate (SPD) Martin Schulz était très critiqué, dans son camp, pour avoir revendiqué le poste de ministre des Affaires étrangères.
Le chef de file des sociaux-démocrates allemands (SPD), Martin Schulz, a annoncé vendredi qu'il renonçait à entrer au gouvernement de coalition dirigé par la chancelière Angela Merkel, dont il devrait être le ministre des Affaires étrangères.

C'est le dernier rebondissement politique en date en Allemagne : le chef du Parti social-démocrate (SPD) Martin Schulz a annoncé, vendredi 9 février, renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement de coalition d'Angela Merkel.

Coalition : un accord au forceps pour Merkel

  Coalition : un accord au forceps pour Merkel La chancelière devait tenir mercredi matin le contrat de coalition signé entre la CDU-CSU et le SPD. © ADAM BERRY/AFP La chancelière Angela Merkel s'est exprimée devant la presse, mardi à Berlin, avant de poursuivre les négociations sur la formation un gouvernement de coalition.

Allemagne : critiqué , Martin Schulz renonce à devenir ministre des Affaires étrangères .

C'est le dernier rebondissement politique en date en Allemagne : le chef du Parti social-démocrate (SPD) Martin Schulz a annoncé, vendredi 9 février, renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement de coalition d'Angela Merkel.

Martin Schulz est très critiqué dans son parti pour avoir revendiqué le poste dans le cadre de l'accord de coalition annoncé mercredi avec les conservateurs de la chancelière, car il avait juré ne jamais être ministre d'Angela Merkel. Or cette coalition doit encore obtenir le blanc-seing des militants sociaux-démocrates au cours d'un référendum interne dont le résultat est attendu pour le 4 mars. Un résultat positif étant loin d'être acquis, Martin Schulz a expliqué qu'il se retirait pour éviter de galvaniser les opposants.

Pologne : le président promulgue une loi controversée punissant ceux qui accusent le pays d'avoir participé à la Shoah

  Pologne : le président promulgue une loi controversée punissant ceux qui accusent le pays d'avoir participé à la Shoah Le gouvernement souhaite notamment voir disparaître l'expression "camps de la mort polonais". Le projet de loi avait provoqué la colère d'Israël et de nombreuses critiques. Utiliser l'expression "camps de la mort polonais" sera désormais passible de trois ans de prison en Pologne. Le président polonais, Andrzej Duda, a promulgué, mardi 6 février, une loi sur la Shoah destinée à défendre la Pologne contre ceux qui l'accusent de complicité avec les crimes nazis. Le texte a provoqué des tensions, notamment avec Israël, et il a été critiqué par la France.

Allemagne : critiqué , Martin Schulz renonce à être le ministre des Affaires étrangères . International. Martin Schulz avait annoncé déjà la semaine dernière son intention de renoncer à ce poste.

Le chef du Parti social-démocrate allemand était très critiqué par la base de son parti. Il avait en effet juré qu’il ne serait jamais ministre sous un gouvernement d’Angela Merkel.

"Les débats autour de ma personne menacent le succès du vote. Je déclare donc par la présente renoncer à mon entrée au gouvernement", a-t-il dit dans un communiqué.

L'Allemagne obtient enfin son accord de grande coalition

  L'Allemagne obtient enfin son accord de grande coalition La CDU et le SPD se sont répartis les ministères, mais un vote négatif des militants SPD peut encore tout remettre à zéro. Après une impasse politique longue de plus de quatre mois, les négociations pour la formation d’une coalition ont enfin abouti mercredi à Berlin à un accord entre les sociaux-démocrates (SPD) et les conservateurs (CDU-CSU) menés par Angela Merkel. C’est cependant une victoire en demi-teinte pour la chancelière, qui a dû faire beaucoup de concessions pour arracher cet accord de principe aux sociaux-démocrates de Martin Schulz. Malmenés dans les sondages, les deux partis formant la «GroKo» (pour Grosse Koalition, ou grande coalition) semblent davantage avoir obtenu un sursis pour gouvern

La meute : une affaire de viol qui indigne l’Espagne. Allemagne : critiqué , Martin Schulz renonce à devenir ministre des Affaires étrangères .

Le chef du parti social-démocrate allemand Martin Schulz a annoncé ce vendredi renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement d’Angela Merkel, dernier épisode en date de l’imbroglio politique en Allemagne .

La question du remplacement de Merkel, plus un sujet tabou

Merkel promet d'aller au bout de son mandat malgré une fronde dans son parti

  Merkel promet d'aller au bout de son mandat malgré une fronde dans son parti La chancelière allemande doit affronter un début de rébellion à la CDU. © Copyright 2018, L'Obs Angela Merkel s'est lancée dans la campagne des législatives le 6 juillet 2017. Angela Merkel a promis dimanche d'aller au bout de son prochain mandat de chancelière en Allemagne, malgré une fronde sans précédent dans son parti conservateur où beaucoup l'accusent de faire trop de concessions pour rester au pouvoir.

L’ancien président du Parlement européen ne sera pas le ministre d’Angela Merkel.

Le social-démocrate était très critiqué par la base de son parti. Il avait en effet juré qu’il ne serait jamais ministre dans un gouvernement d’Angela Merkel. Une interview dans laquelle celui dont on avait appris la veille qu’il allait être remplacé par M. Schulz aux affaires étrangères déclarait

Le quatrième gouvernement d'Angela Merkel est critiqué de toute part, alors qu'il n'a même pas pris ses fonctions. Nombre de conservateurs reprochent à la chancelière d'avoir fait trop de concessions au SPD pour conserver son poste : si la base du SPD l'approuve, le prochain gouvernement de "grande coalition" ("GroKo"), le troisième depuis 2005, comptera, en effet,six ministres conservateurs et six ministres sociaux-démocrates.

JO d'hiver 2018 : Martin Fourcade décroche l'or sur le fil en mass start et devient le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques

  JO d'hiver 2018 : Martin Fourcade décroche l'or sur le fil en mass start et devient le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques La France totalise désormais 10 médailles au Jeux olympiques de Pyeongchang. © Fournis par Francetv info Martin Fourcade entre dans la légende. Dimanche 18 février, le biathlète a remporté l'or en mass start. Il gagne sur le fil, départagé à la photo finish face à l'Allemand Simon Schempp. Martin Fourcade avait déjà décroché la médaille d'or pendant ces Jeux olympiques de Pyeongchang, en poursuite de biathlon. Avec quatre titres, il devient le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques, à égalité avec Lucien Gaudin et Christian d'Oriola.

↑ « Allemagne : critiqué , Martin Schulz renonce à devenir ministre des Affaires étrangères », France 24,‎ 9 février 2018 (lire en ligne).

Le chef du parti social-démocrate allemand Martin Schulz a annoncé vendredi renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement d’Angela Merkel, dernier épisode en date de l’imbroglio politique en Allemagne .

L'organisation de jeunesse de la CDU-CSU a ainsi réclamé vendredi une "rénovation" du bloc conservateur. Le mécontentement au sein de la droite allemande est tel que la question du remplacement de Merkel, au pouvoir depuis plus de douze ans, n'est plus un sujet tabou.Certains commentateurs ont même suggéré que le gouvernement dresse dans deux ans un bilan de son action, afin d'offrir le cas échéant à Merkel une porte de sortie honorable.

Avec AFP et Reuters

Cap sur l'Allemagne pour Elis avec le rachat de BW Textilservice .
Cette société familiale allemande a réalisé un chiffre d'affaires de 24 ME l'année dernièreElis poursuit sa politique d'expansion en Europe en annonçant le rachat de BW Textilservice, une entreprise familiale allemande de la région de Stuttgart, dont les revenus 2017 ont atteint 24 millions d'euros avec 500 salariés. Elle officie uniquement dans le secteur de la santé. L'acquéreur, qui espère boucler la transaction d'ici la fin du mois de mars, conservera le dirigeant actuel comme directeur du site.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!