Monde La police chinoise utilise des lunettes de reconnaissance faciale pour repérer des suspects

15:20  08 février  2018
15:20  08 février  2018 Source:   Mashable FR

Indonésie: des crocodiles et des pythons vendus sur les réseaux sociaux

  Indonésie: des crocodiles et des pythons vendus sur les réseaux sociaux Sept trafiquants d'animaux présumés ont été interpellés en Indonésie pour avoir vendu des crocodiles, des pythons et d'autres espèces protégées sur Facebook et WhatsApp, a indiqué mercredi la police indonésienne. Appréhendés à Jakarta et ailleurs dans le pays, ils avaient acheté ces animaux pour seulement 300.000 roupies indonésiennes pièce (18 euros) avant de les revendre en ligne à des prix allant de deux millions à cinq millions de roupies (120 à 300 euros), selon la même source."Les suspects mettaient les animaux en vente sur un compte Facebook ou via WhatsApp.

Advertisements. La scène se passe dans les buraux d’une entreprise chinoise , un mec tape la sieste tranquille, son iPhone X posé devant lui sur son bureau. C’est là qu’un collègue facétieux entre en scène en lui subtilisant son smartphone et en l’activant grâce à la reconnaissance faciale

La délicatesse. Sur ce site vous pouvez regarder des films francais avec sous-titres francais en ligne gratuitement

La police de Zhengzhou (en Chine) a utilisé pour la première fois des lunettes de reconnaissance faciale pour passer au crible les voyageurs dans les gares. Trente-trois personnes ont ainsi été arrêtées.

Des passagers à la gare de Shanghai, le 1er février 2018. © REUTERS/Aly Song Des passagers à la gare de Shanghai, le 1er février 2018.

Si la démonstration de force des capacités de surveillance chinoises ne vous avait pas effrayé, au mois de décembre dernier, celle-ci devrait faire l'affaire. La police de Zhengzhou a utilisé pour la première fois des lunettes de reconnaissance faciale pour passer au crible les voyageurs pendant la période de la nouvelle année lunaire, comme le rapporte le site du journal du parti communiste, cité notamment par Quartz.

Indonésie: deux hommes arrêtés pour avoir décapité un orang-outan

  Indonésie: deux hommes arrêtés pour avoir décapité un orang-outan Deux Indonésiens arrêtés pour avoir jeté dans une rivière le corps d'un orang-outan qu'ils avaient décapité après lui avoir tiré dessus à plusieurs reprises ont affirmé aux enquêteurs avoir agi ainsi pour se défendre, a-t-on appris jeudi auprès de la police. Les suspects, âgés de 32 ans et 41 ans et tous deux employés dans une plantation de caoutchouc sur l'île de Bornéo partagée entre l'Indonésie, la Malaisie et Brunei, risquent jusqu'à cinq ans de prison.Ils ont reconnu avoir tué un mâle orang-outan dont le cadavre décapité avait été retrouvé le mois dernier.

Musée Victor Hugo Paris. Hugo de Sancto Victore. Almanach de Victor Hugo par Louis. Château Victor Hugo à Gentilly. Die Vorlaüfer des Hugo Grotius auf dem Gebiete. Victor Hugo après 1830. Victor Hugo intime. Hugo de Sancto Caro. Mémoires du général Hugo, gouverneur. Pape, Victor Hugo et l’Eglise.

Le Petit Nicolas.Les films français avec sous-titres français en ligne gratuit.

Les autorités ont annoncé que sept personnes liées à des affaires criminelles importantes comme du trafic d'être humain et des délits de fuite ont été arrêtées, et que 26 autres personnes qui voyageaient sous une fausse identité ont été interpellées.

"En Chine, il est obligatoire d'utiliser sa carte d'identité pour les voyages en train, explique Business Insider. Cette règle permet d'empêcher les personnes qui ont de trop grosses dettes de prendre des trains à grande vitesse, et de limiter les mouvements de minorités religieuses dont les documents d'identité ont été confisqués et qui peuvent parfois attendre des années pour obtenir un passeport."

Ces lunettes sont connectées à une base de données hors-ligne contenue dans un boîtier que transportent les agents de police. Ces données contiennent les informations de 10 000 personnes correspondant aux critères cités plus haut. Elles ont été capables d'identifier des individus en un dixième de seconde lors de tests, indique au Wall Street Journal le PDG de l'entreprise qui les a créées. Cependant, sur le terrain, il est probable que ces performances diminuent en raison du "bruit environnemental", concède-t-il.

Forcément, de telles capacités aux mains des autorités chinoises, cela inquiète pas mal de monde. Pour William Nee, chercheur à Amnesty International, "la possibilité de conférer aux agents de police une technologie de reconnaissance faciale avec des lunettes de soleil pourrait rendre l'état de la surveillance de la Chine d'autant plus omniprésent". Comme le rappelle justement Engadget, "la Chine travaille également à la construction d'une base de données de reconnaissance faciale qui contiendra des informations sur l'ensemble de ses 1,3 milliard de citoyens". Autant dire que les références à "1984" ne sont pas prêtes de s'arrêter.

New York : la police arrête deux frères jumeaux soupçonnés de fabriquer des bombes .
Quinze kilos de substances potentiellement explosives ont été découverts dans l'appartement partagé par les deux suspects. © Fournis par Francetv info Leur arrestation a "probablement sauvé de nombreuses vies", selon le maire de New York. La police new-yorkaise a interpellé deux frères jumeaux soupçonnés de préparer des bombes, jeudi 15 février. Dans l'appartement qu'ils partageaient dans le quartier du Bronx, les forces de l'ordre ont découvert environ quinze kilos de substances potentiellement explosives.Tyler et Christian Toro, 27 ans, étaient jusqu'ici inconnus des services de police.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!