Monde États-Unis: l'ex-conseiller de Trump s'excuse pour ses propos dans un livre scandale

09:20  08 janvier  2018
09:20  08 janvier  2018 Source:   20minutes.fr

Melania Trump humiliée : elle n’arrive pas à faire oublier Michelle Obama

  Melania Trump humiliée : elle n’arrive pas à faire oublier Michelle Obama Un an après l'élection de son mari, Donald Trump, comme président des Etats-Unis, Melania Trump peine à asseoir sa popularité auprès du peuple américain. Au classement des femmes les plus admirées aux Etats Unis, elle prend la huitième place quand Michelle Obama, précédente first lady, garde la seconde. © Backgrid USA / Bestimage Melania Trump humiliée : elle n’arrive pas à faire oublier Michelle Obama La première année du mandat de son mari Donald Trump en tant que président des États-Unis, a été difficile pour Mélania Trump.

Steve Bannon, l ' ex - conseiller du président américain Donald Trump , a exprimé ce dimanche ses "regrets" pour ses déclarations dans un livre LIRE AUSSI >> Ivanka Trump se voit déjà présidente des États - Unis . La nouvelle directrice de la CIA Gina Haspel rattrapée par le scandale de la torture.

14:51 04 janvier 2018 Source: Allocine. États - Unis : l ' ex - conseiller de Trump s ' excuse pour ses propos dans un livre scandale .

JUSTICE - Stephen Bannon expliquait que Donald Trump Jr. avait commis une « trahison » et un acte « antipatriotique » en rencontrant une avocate russe durant la campagne…

Les gros titres des tabloïds new-yorkais le 4 janvier étaient consacrés aux propos de Stephen Bannon sur le fils de Donald Trump, l'accusant de trahison. © Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA Les gros titres des tabloïds new-yorkais le 4 janvier étaient consacrés aux propos de Stephen Bannon sur le fils de Donald Trump, l'accusant de trahison.

Mea-culpa. Stephen Bannon, l’ex-conseiller du président américain Donald Trump, a exprimé dimanche ses « regrets » pour ses déclarations dans un livre polémique dans lequel il critique le fils aîné du président, Donald Trump Jr., lors de la campagne électorale de 2016.

Donald Trump se définit comme «un génie»

  Donald Trump se définit comme «un génie» Le président américain dont les aptitudes mentales ont été remises en question dans un livre publié vendredi a vanté ses facultés intellectuelles samedi dans une salve de tweets. © KEVIN LAMARQUE/REUTERS Donald Trump, vendredi 5 janvier, quittant la Maison-Blanche pour Camp David. Donald Trump s'est décrit samedi comme un «génie très équilibré» au lendemain de la publication d'un livre très critique sur sa première année à la Maison-Blanche.

Steve Bannon, ancien conseiller de Trump , est revenu dimanche sur les propos au sujet du fils aîné du président qui lui sont attribués dans un livre controversé. Steve Bannon, l ' ex - conseiller du président américain Donald Trump , a exprimé dimanche ses "regrets" pour ses déclarations dans

États - Unis . Bannon s ' excuse pour ses propos sur Trump Jr. dans un livre scandale . Stephen Bannon, l ' ex - conseiller du président américain Donald Trump , a exprimé dimanche ses «regrets» pour ses déclarations dans un livre polémique »

Stephen Bannon, ancien confident du président et chantre du « trumpisme » malgré son éviction à l’été 2017, avait mis le feu aux poudres la semaine dernière lors de la diffusion d’extraits du livre polémique du journaliste Michael Wolff dans lesquels il expliquait que Donald Trump Jr. avait commis une « trahison » et un acte « antipatriotique » en rencontrant une avocate russe durant la campagne.

Cette rencontre est l’une des pièces maîtresses du procureur spécial Robert Mueller, qui enquête sur une éventuelle collusion entre l’équipe Trump et la Russie pour influencer le scrutin de novembre 2016.

« Je regrette que le retard de ma réponse aux informations inexactes concernant Don Jr ait détourné l’attention des réussites historiques du président lors de sa première année de mandat », a déclaré Stephen Bannon dans un communiqué transmis au site d’information Axios. « Donald Trump Jr. est un patriote et un homme bien », a-t-il assuré. « Il a soutenu sans relâche son père et le programme qui a aidé à transformer notre pays ».

Le patron du site d’information Breitbart, dont les articles sont très partagés à droite et à l’extrême droite, rappelle sa carrière militaire à une époque où l’Union soviétique était l’ennemie des États-Unis. « Notre objectif était de battre l'"Empire du Mal" », dit-il.

Il s’en prend également à Paul Manafort, un avocat d’affaires, éphémère chef de campagne de Donald Trump et depuis inculpé dans l’affaire russe. Avec son « expérience et sa connaissance de la façon d’opérer des Russes (…) il aurait dû savoir qu’ils sont hypocrites, rusés, et pas nos amis », écrit Stephen Bannon, qui répète que ses propos « ne visaient pas Don Jr ».

Tourisme : la France reste le pays le plus attractif du monde .
C'est la meilleure année depuis 2010. Ces très bons chiffres pour 2017 ont été annoncés à Madrid par l'Organisation mondiale du tourisme. Avec 89 millions de visiteurs en 2017, la France reste la première destination touristique mondiale. Ce chiffre est en hausse par rapport à 2016, année noire où le tourisme avait lourdement souffert des attentats. Trump fait chuter les États-Unis L'Espagne prend cette année la deuxième place avec 823 millions de visiteurs, malgré une baisse du tourisme en Catalogne touchée par les attentats et les manifestations indépendantistes. Les États-Unis ne communiqueront leurs chiffres qu'au printemps. L'OMT estime qu'ils seront en baisse par rapport aux 76 millions de visiteurs accueillis en 2016. En cause notamment les incertitudes liées au décret anti-immigration de Donald Trump .

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!