Monde Syrie: les offensives autour de Deir Ezzor font de nombreuses victimes civiles

17:40  13 septembre  2017
17:40  13 septembre  2017 Source:   RFI

Un téléthon pour les victimes de la tempête Harvey avec Beyoncé

  Un téléthon pour les victimes de la tempête Harvey avec Beyoncé Un téléthon d'une heure au bénéfice des victimes de la tempête Harvey et animé par de nombreuses célébrités notamment la chanteuse américaine Beyoncé, native de Houston, sera diffusé le 12 septembre, ont annoncé mardi ses organisateurs. "Hand in Hand" sera filmé en direct de 20H00 à 21H00, heure de New York, à Los Angeles, New York ainsi qu'à Nashville et diffusé simultanément sur les quatre grandes chaînes nationales, ABC, CBS, NBC et Fox, mais aussi sur Facebook, Twitter et YouTube.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

En Syrie, trente-cinq personnes, dont des femmes et des enfants, ont péri, mardi 12 septembre, dans des frappes près de Deir Ezzor dans l’est du pays.

Un véhicule des FDS à l'est de Deir Ezzor, le 12 septembre 2017.© REUTERS/Rodi Said Un véhicule des FDS à l'est de Deir Ezzor, le 12 septembre 2017.

Avec notre correspondant dans la région,Paul Khalifeh

Ces lourdes pertes civiles interviennent alors que le groupe Etat islamique fait face à deux offensives distinctes, contre son dernier bastion en Syrie. La première offensive est menée à l’ouest de la province, sur la rive droite de l’Euphrate, par l’armée gouvernementale syrienne, appuyée par ses alliés du Hezbollah libanais et l’aviation russe. En quelques jours seulement, ces forces ont progressé de 100 kilomètres dans le désert, ont repris 4 000 kilomètres carrés aux jihadistes et brisé le siège qu’ils imposaient depuis trois ans à deux enclaves gouvernementales.

En réponse aux sanctions, la Corée du Nord promet "la douleur" aux Etats-Unis

  En réponse aux sanctions, la Corée du Nord promet La Corée du Nord a dénoncé les nouvelles sanctions à son encontre adoptées par le Conseil de sécurité de l'ONU en réponse à son dernier essai nucléaire. © REUTERS/Damir Sagolj Pour la Corée du Nord, les sanctions votées lundi à l'ONU sont une provocation des Etats-Unis. La Corée du Nord a dénoncé ce mardi les nouvelles sanctions adoptées la veille à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'ONU à l'initiative de Washington. Par la voix de son ambassadeur, Tae Song Han, Pyongyang les a qualifiées de "scélérates".

Discussion autour du baccalauréat. Informations. Le forum que vous avez sélectionné n'existe pas.

Se faire des amis Recherche Trombino Voisins Ils sortent Nouveaux Membres d'Or Stat'Membres.

A l’est de la province, sur la rive gauche du fleuve, la coalition arabo-kurde a lancé sa propre offensive, sans coordination avec les troupes du régime. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par Washington, sont arrivées à six kilomètres de la rive du fleuve du côté de la partie de Deir Ezzor, occupée par les jihadistes.

Contrôle de l'est syrien

La course pour le contrôle de l’est syrien est donc sérieusement engagée. L’armée gouvernementale a acheminé d’importants renforts pour poursuivre son offensive. De longs convois de blindés et de matériel militaire ont été aperçus entrant à Deir Ezzor. L’intention de l’armée syrienne est de traverser le fleuve pour couper la route aux forces arabo-kurdes et encercler les jihadistes dans la ville.

Face à ces deux forces, la bataille est perdue d’avance pour le groupe Etat islamique, qui continue pourtant de résister. Mais l’organisation jihadiste, qui contrôlait plus de la moitié de la Syrie, un pays de 180 000 kilomètres carrés, a vu son territoire réduit à 27 000 kilomètres carrés, selon le ministère russe de la Défense.

Israël cible des positions du Hezbollah en Syrie .
Le dernier raid israélien en date a eu lieu le 7 septembre. L'armée de l'air israélienne a bombardé vendredi 22 septembre avant l'aube un dépôt d'armes du Hezbollah libanais en Syrie, a indiqué une l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Interrogée, l'armée israélienne s'est refusé à tout commentaire.Israël confirme rarement ses actions militaires en Syrie, pays voisin ravagé par la guerre, mais ne cesse d'affirmer sa détermination à empêcher que des armes ne tombent entre les mains du Hezbollah, mouvement qu'il a combattu en 2006 au Liban sans pouvoir le vaincre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!