Monde Essais nucléaires nord-coréens : le risque de pollution radioactive suscite l'inquiétude à la frontière avec la Chine

20:40  11 septembre  2017
20:40  11 septembre  2017 Source:   Franceinfo

Le Japon dénonce un nouvel essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord

  Le Japon dénonce un nouvel essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord Le dernier essai nucléaire nord-coréen datait de septembre 2016. © Fournis par Francetv infoLa Corée du Nord a réalisé, dimanche 3 septembre, un sixième essai nucléaire, a indiqué le gouvernement japonais, après que des agences géologiques ont enregistré une "explosion" de magnitude 6,3 près de son principal site de tests atomiques. "C'est absolument inacceptable", a réagi le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, dont le pays avait été survolé, mardi, par un tir de missile nord-coréen.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se prononcer lundi sur de nouvelles sanctions sévères contre Pyongyang, qui multiplie les essais nucléaires. En Chine, l'inquiétude gagne les populations qui vivent près de la frontière avec la Corée du Nord.

  Essais nucléaires nord-coréens : le risque de pollution radioactive suscite l'inquiétude à la frontière avec la Chine © Fournis par Francetv info

Le Conseil de sécurité de l’ONU est appelé à voter, lundi 11 septembre, une huitième série de sanctions contre le régime de Pyongyang, qui continue de défier le monde avec ses essais nucléaires. La décision est notamment très attendue à Dandong, importante ville chinoise d’un million d’habitants située sur la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, dans la région du Liaoning, qu’on appelait autrefois la Mandchourie.

La Corée du Nord a laissé un photographe étranger filmer Pyongyang depuis les airs

  La Corée du Nord a laissé un photographe étranger filmer Pyongyang depuis les airs <p>Un photographe singapourien a pu filmer et photographier Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, depuis les airs. Un événement assez exceptionnel pour un pays qui contrôle énormément l'image qu'il renvoie au monde.</p><div><strong><br></strong></div>La Corée du Nord a offert à un photographe étranger la chance de sa vie : monter dans un avion pour photographier et filmer le pays – habituellement très fermé sur lui-même – depuis les airs.

Holding française, constituée d’un ensemble d’entreprises aux activités diverses. Notre groupe tient sa force dans sa volonté à investir dans des projets innovants, ayant un potentiel fort, mais aussi parfois un risque élevé.

Il n'existe pas de document avec cet identifiant.

Le spectre d'une pollution du fleuve Yalu

Un habitant s’interroge. Et si le fleuve Yalu, qui marque la frontière entre la République populaire de Chine et la Corée du Nord, pouvait être contaminé par les essais nucléaires nord-coréens ? "On s’inquiète surtout de la pollution nucléaire, il n'y a pas d’autres soucis que celui-là. Le fleuve Yalu représente la ressource d’eau principale pour les gens de Dandong. Si le fleuve est pollué, c’est fini, explique ce père de famille. On fait donc attention aux conséquences qui peuvent changer notre vie."

On s’inquiète depuis qu’on sait que la Corée du Nord a des installations nucléaires et qu’elle fait des essais de bombes ! Avant, on ne s’inquiétait pas comme ça.

Un habitant de Dandong à franceinfo

Il n’est pas le seul que le programme nucléaire de Kim Jong-un commence à sérieusement tourmenter. Mme Bian, enseignante à Dandong, surveille désormais le taux de radioactivité. "Je regarde sur internet, raconte-t-elle. J’espère que les reportages pourront être publiés dans notre pays. S’ils ne le font pas, ça risque au contraire de nous inquiéter."

La Corée du Nord essuie une nouvelle série de sanctions, votée à l'unanimité

  La Corée du Nord essuie une nouvelle série de sanctions, votée à l'unanimité Les propositions des USA ont été votées par la Chine et la Russie, plus proches soutiens de la Corée du Nord. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté lundi 11 septembre à l'unanimité et à l'initiative des Etats-Unis une nouvelle batterie de sanctions contre la Corée du Nord, interdisant ses exportations de textile et réduisant ses approvisionnements en pétrole et en gaz.Cette huitième série de mesures, soutenue par la Chine et la Russie, les plus proches soutiens de la Corée du Nord, vise à punir ce pays pour son essai nucléaire du 3 septembre.

Le premier agenda des loisirs en Belgique. Plus de 9000 activités pour tous: familles et enfants! Brocantes, Fêtes, Stages, Concerts, Spectacles.

Site Officiel du château de Fontainebleau : histoire, présentation des circuits, appartements, renseignements pratiques, réservation, tarifs, horaires, conditions d'accès et éléments de confort de visite.

Secousses sismiques et fuite radioactive

Les scientifiques chinois ont relevé officiellement une légère augmentation du taux de la radioactivité, qu’ils affirment suivre avec attention. Mais ils ne font pas le lien avec l’essai nucléaire de la Corée du Nord. Pourtant, ce sixième essai nucléaire"présente des risques pour les populations locales", affirme Cheng Xiaohe, expert de la Corée du Nord à l’université du Peuple de Chine. "Le premier risque est que le tir a provoqué un séisme dans la région. Certains bâtiments sont fissurés et des habitations en Chine ont également des fissures", souligne-t-il.

Le risque d'une "fuite de radioactivité sur le site de l’essai en Corée du Nord" génère aussi l'inquiétude. Pour l’instant, "la quantité est faible", souligne le chercheur, mais il s’interroge sur l’impact, en cas d'augmentation, sur la santé des populations chinoises qui vivent près de la frontière. "On se doit d’être vigilants", conclut-il.

Pollution : la Chine bloque la construction de grands projets industriels .
Pékin a ordonné mercredi la suspension de grands chantiers entre le 15 novembre et le 15 mars. Cette opération appartient à la politique de la "guerre à la pollution", mise en oeuvre par les autorités chinoises depuis quatre ans. © Fournis par La Tribune Pékin a connu l'un de ses plus important pic de pollution le 21 décembre 2016, recouvrant près d'un dixième de la surface de la Chine. Trêve hivernale pour les chantiers chinois. Les grands projets industriels s'apprêtent à être bloqués dans les régions les plus polluées du pays - comme à Pékin, a rapporté mercredi l'agence de presse Chine nouvelle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!