Monde Brexit : Londres envisage déjà la fin de la libre circulation des Européens

09:10  07 septembre  2017
09:10  07 septembre  2017 Source:   Mashable FR

Brexit : le ton monte dans le dialogue de sourds

  Brexit : le ton monte dans le dialogue de sourds Seize mois après le référendum, tout le monde campe sur ses positions et les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne n'avancent pas. Lost in Translation. Impossible de le nier, le Royaume-Uni et les vingt-sept autres membres de l’Union européenne ne parlent décidément plus la même langue. Et, visiblement, l’interprète s’est fait la malle. L’absence de progrès concrets lors du troisième round de négociations sur le Brexit qui vient de s’achever à Bruxelles et la très visible frustration de Michel Barnier et de son équipe en témoignent. Le négociateur européen a jugé «n’avoir enregistré aucune avancée sur les sujets décisifs», si ce n’est quelques pas timides sur la questi

Message d'erreur. Pour accéder à cette page, vous devez être connecté : Vous êtes déjà inscrit ?

descargar EL TRABAJO TE HARÁ LIBRE - LA BODA book.

Des passants admirent une fresque de l'artiste Banksy, représentant un ouvrier en train d'ôter au burin une étoile du drapeau européen, le 8 mai 2017, à Londres.© Daniel Leal-Olivas, AFP Des passants admirent une fresque de l'artiste Banksy, représentant un ouvrier en train d'ôter au burin une étoile du drapeau européen, le 8 mai 2017, à Londres.

Dans un article publié mardi, The Guardian révèle que le ministère de l’Intérieur britannique envisage de restreindre l’immigration des travailleurs de l'UE peu qualifiés pour favoriser l'emploi des Britanniques.

Dans un article publié mardi 5 septembre, The Guardian révèle un plan du ministère britannique de l’Intérieur pour restreindre l’immigration au Royaume-Uni après le Brexit.

S'appuyant sur un document de travail de 82 pages, estampillé "sensitive" (sensible), le quotidien affirme que le ministère de l’Intérieur envisage de réduire le nombre de migrants peu qualifiés originaires de pays de l’Union européenne (UE).

Céline Dion : pourquoi la mort de René l’a rendue libre

  Céline Dion : pourquoi la mort de René l’a rendue libre Pendant plus de trente ans, René Angélil a été le manager, puis le mari de Céline Dion. Une relation fusionnelle dans la vie comme au travail. Depuis le décès de celui-ci, en janvier 2016, la chanteuse québécoise a changé. Comme elle le dit elle-même, elle est plus libre. Il y a quelques jours, lors du lancement de sa nouvelle collection de ......Pendant plus de trente ans, René Angélil a été le manager, puis le mari de Céline Dion. Une relation fusionnelle dans la vie comme au travail. Depuis le décès de celui-ci, en janvier 2016, la chanteuse québécoise a changé. Comme elle le dit elle-même, elle est plus libre.

Votre navigateur ne permet pas d'afficher la page. Pour continuer à consulter l'Equipe, vous pouvez : vérifier que JavaScript est bien activé. mettre à jour votre navigateur. ouvrir l'adresse https://m.lequipe.fr avec un autre navigateur.

Site en maintenance A la fin de la journée

Selon le document, ces personnes ne pourront résider au Royaume-Uni que deux ans alors que les travailleurs "hautement qualifiés" auront droit à des permis de travail de trois à cinq ans. Le plan du ministère de l’Intérieur prévoit, en outre, de limiter drastiquement le droit des citoyens européens au regroupement familial et de les obliger à montrer un passeport plutôt qu'une carte d'identité en arrivant dans le pays.

"Londres va devoir négocier ces mesures avec Bruxelles"

L’objectif principal de ces mesures est de privilégier l’embauche de travailleurs britanniques. "Pour être considérée comme un atout pour le pays dans son ensemble, l'immigration ne devrait pas seulement bénéficier aux migrants eux-mêmes, mais aussi profiter financièrement aux résidents actuels", résume le document.

Brexit : Goldman Sachs pourrait quadrupler ses équipes à Francfort

  Brexit : Goldman Sachs pourrait quadrupler ses équipes à Francfort La banque d'affaires américaine, qui emploie 200 personnes dans sa filiale allemande, envisage d'aller plus loin que le doublement des effectifs évoqué jusqu'ici, en fonction de l'issue des discussions sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union."Nous avons évoqué à plusieurs reprises un doublement de notre staff" à Francfort, de 200 personnes environ actuellement. "Nous envisageons même de tripler ou quadrupler" a-t-il déclaré lors d'une conférence à Francfort.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

Arrêt du site web et de la diffusion des données PREVIMER au 15 décembre 2016. Le projet PREVIMER, qui a permis le développement du démonstrateur d’océanographie côtière opérationnelle du même nom, s’est achevé fin 2013.

Il est cependant indiqué que les propositions doivent encore obtenir l'approbation de l'ensemble du gouvernement et qu'elles sont "sujettes à négociation avec l'UE ". "Londres va devoir négocier ces mesures avec Bruxelles qui aura son avis à donner", confirme à France 24 Florence Faucher, professeure au centre d’études européennes de Sciences-Po.

Pour la chercheuse, le document du ministère de l’Intérieur ne représente rien de définitif mais "montre que le gouvernement britannique examine un certain nombre de propositions, dont certaines relèvent de la ligne dure du Brexit".

L'inquiétude des entreprises

"Une méconnaissance de la contribution vitale des travailleurs européens"

Les révélations du Guardian ont néanmoins déjà suscité l’inquiétude de certaines entreprises. Pour Ian Wright, directeur de la Food and Drink Federation, les projets du gouvernement témoignent d'une "profonde méconnaissance de la contribution vitale des travailleurs européens, quel que soit leur degré de qualification", dans l'agroalimentaire, premier secteur industriel de Grande-Bretagne.

Brexit : Londres reste la place financière n°1 malgré les incertitudes

  Brexit : Londres reste la place financière n°1 malgré les incertitudes La City demeure devant Wall Street, Paris progresse de trois places mais n'est que 26ème quand Francfort est 11ème selon le dernier classement GFCI. Les banques n'ont pas délocalisé massivement et les effets de la sortie de l'UE se feront sentir plus tard."En dépit des négociations en cours sur le Brexit, il est intéressant de noter que Londres n'a cédé que deux points, le recul le plus faible au sein des dix premiers centres financiers", souligne le cabinet.

La Grande-Bretagne veut également limiter l’immigration des Européens peu qualifiés. Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile.

On dirait que vous êtes perdu(e)s Retour au site.

"Nous devons nous demander ce que va devenir l’économie britannique et quel est l’équilibre à trouver entre la volonté politique de réduire la liberté de circulation et la réalité économique du pays", plaide Ayesha Hazarika, ancienne conseillère spéciale du Parti travailliste, sur France 24.

Caroline Lucas, vice-présidente du Green Party, a, quant à elle, dénoncé des mesures "non seulement économiquement insensées, mais tout bonnement cruelles", tandis que Sadiq Khan, maire de Londres, parle d'un "plan pour étrangler notre économie".

Interrogé par l’AFP, un porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il ne commenterait pas "des documents de travail ayant fait l'objet d'une fuite" mais que de premières propositions permettant d’établir un nouveau système migratoire seraient présentées cet automne.

Avec AFP et Reuters. Article initialement publié sur le site de France 24.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Et si le Royaume-Uni renonçait au Brexit .
Il est peut-être encore temps pour nos voisins britanniques de faire volte-face au sujet du Brexit. Par Alain Lemasson, Président d’INFOFI2000.COM Le retrait britannique est souvent perçu comme favorable à l'Union Européenne à la France mais le bon sens et le sens de l'histoire conduisent cependant à souhaiter que le Royaume-Uni interrompe sa marche absurde et douloureuse.Il faut bien prendre la mesure des problèmes durables posés par le Brexit aux deux parties en présence.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!