Monde En réponse à Pyongyang, Séoul procède à des exercices de tirs de missiles

09:05  04 septembre  2017
09:05  04 septembre  2017 Source:   France 24

Dieudonné annonce qu'il se rendra en Corée du Nord début septembre

  Dieudonné annonce qu'il se rendra en Corée du Nord début septembre Le polémiste Dieudonné, plusieurs fois condamné pour injure raciale et provocation à la haine, a annoncé sur sa chaîne YouTube qu'il allait se rendre en Corée du Nord le 9 septembre. Il s'agit "d'œuvrer pour la paix", a dit le polémiste, proche de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral qui doit l'accompagner en Corée du Nord après s'y être déjà rendu à l'invitation des autorités nord-coréennes."Au moment où les États-Unis organisent des exercices militaires dans la péninsule coréenne, il faut je crois se mobiliser", a dit Dieudonné sans faire référence aux tirs de missiles nord-coréens unanimement condamnés par l'ONU.

Cette page n'est pas visible actuellement.

Les tests de missiles par le régime de Pyongyang sont sa réponse traditionnelle aux manoeuvres Au moment où avaient lieu les nouveaux tirs de missiles nord-coréens, l’agence de presse officielle «Kim Jong-Un a exprimé sa grande satisfaction devant le succès» de cet exercice , a ajouté l’agence.

L'armée sud-coréenne a conduit un exercice à munition réelle simulant une attaque sur le polygone de tir nucléaire nord-coréen© Ministère sud-coréen de la Défense / AFP L'armée sud-coréenne a conduit un exercice à munition réelle simulant une attaque sur le polygone de tir nucléaire nord-coréen

L'armée sud-coréenne a mené, dimanche soir, des manœuvres impliquant des missiles balistiques, en réponse à l'essai nucléaire nord-coréen. Parallèlement, Séoul réclame à l'ONU un durcissement des sanctions contre Pyongyang.

La Corée du Sud a mené, dimanche 3 août, des manœuvres impliquant des missiles balistiques, en réponse à l'essai nucléaire effectué par la Corée du Nord, a rapporté l'agence officielle sud-coréenne Yonhap.

Les marchés financiers plient sous la menace nucléaire de Pyongyang

  Les marchés financiers plient sous la menace nucléaire de Pyongyang Selon des estimations du Japon et la Corée du Sud, ce sixième essai nucléaire réalisé par le régime communiste a atteint une puissance environ 10 fois supérieure aux précédents ...Les places de la zone Asie-Pacifique sont secouées par les nouvelles en provenance de la Corée du Nord qui a ravivé dimanche l'inquiétude internationale en procédant à un essai nucléaire, le plus puissant de son histoire... De quoi entraîner un concert de condamnations internationales, à commencer par celle du président américain Donald Trump.La Bourse de Tokyo chute ce matin de près de 1%, tandis que Séoul recule de 1,2% avec Singapour.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

L'armée sud-coréenne a conduit un exercice à munition réelle simulant une attaque sur le polygone de tir nucléaire nord-coréen, touchant "des cibles choisies dans la mer du Japon", a écrit Yonhap en citant l'état-major interarmes.

"L'exercice est intervenu en réponse au sixième tir nucléaire du Nord [...] et a impliqué le missile balistique sud-coréen Hyunmoo et des chasseurs F-15K", précise l'agence. L'armée sud-coréenne a expliqué que les cibles choisies étaient à une distance équivalente à celle du polygone de tir nucléaire nord-coréen de Punggye-ri, dans le nord-est du pays.

Sur le terrain diplomatique, le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont convenu de réclamer à l'ONU un durcissement des sanctions contre la Corée du Nord, lundi lors d'un entretien téléphonique d'une vingtaine de minutes, au lendemain du sixième essai nucléaire nord-coréen. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se réunir à 14 h GMT pour examiner la nouvelle situation créée par ce test, le plus puissant effectué à ce jour par la Corée du Nord.

La Corée du Nord a laissé un photographe étranger filmer Pyongyang depuis les airs

  La Corée du Nord a laissé un photographe étranger filmer Pyongyang depuis les airs <p>Un photographe singapourien a pu filmer et photographier Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, depuis les airs. Un événement assez exceptionnel pour un pays qui contrôle énormément l'image qu'il renvoie au monde.</p><div><strong><br></strong></div>La Corée du Nord a offert à un photographe étranger la chance de sa vie : monter dans un avion pour photographier et filmer le pays – habituellement très fermé sur lui-même – depuis les airs.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

"Les deux chefs d'État sont d'accord pour coopérer étroitement entre eux et avec les États-Unis et partagent le point de vue selon lequel les sanctions et les pressions les plus fortes doivent s'appliquer à la Corée du Nord", a déclaré le porte-parole de la présidence sud-coréenne Park Su-hyun. "Dans ce cadre, ils ont convenu de pousser en faveur de sanctions plus fortes des Nations unies", dans le but de contraindre la Corée du Nord au dialogue, a-t il ajouté.

Avec AFP

Corée du Nord : la bombe nucléaire de Pyongyang évaluée à 16 fois Hiroshima .
Au vu des conséquences sur le site de tir, des experts américains réévaluent nettement à la hausse la puissance du 6e essai nucléaire nord-coréen. © (AFP/STR) Image de propagande diffusée le 12 septembre 2017 par l'agence centrale de presse nord-coréenne KCNA montrant Kim Jong-Un avec des professeurs, à Pyongyang. Des experts américains ont réévalué 38 North de l’Université Johns Hopkins de Washington. «Little Boy», en 1945, aurait développé une puissance de 13 à 16 kilotonnes, selon estimations.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!