Monde Syrie: la coalition abat un avion de l'armée syrienne

09:10  19 juin  2017
09:10  19 juin  2017 Source:   AFP

Lutte anti-EI: vers la jonction des armées syrienne et irakienne

  Lutte anti-EI: vers la jonction des armées syrienne et irakienne Pour la première fois depuis 2015, l'armée syrienne et ses alliés ont atteint ce vendredi la frontière avec l'Irak, dans l'est du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme et des sources proches du régime de Damas. Avec notre correspondant dans la région, Paul Khalifeh Des unités de l’armée syrienne et des forces alliées au régime ont atteint la frontière avec l’Irak, ce vendredi, un mois après le début d’une vaste offensive pour reprendre au groupe Etat islamique les vastes territoires désertiques du centre de la Syrie.

Cette page n'est pas visible actuellement.

Je crée mon compte. Retrouvez dans votre compte, un accès rapide à vos gares favorites ainsi que leurs actualités et bons plans, le service Objets Trouvés. Si vous avez déclaré un objet perdu en gare où par téléphone, pensez à utiliser le même e-mail afin de retrouver votre dossier dans la rubrique

Un avion de l'armée syrienne a été abattu dimanche par la coalition internationale dirigée par Washington dans la province de Raqa (nord), où des affrontements inédits ont opposé les troupes gouvernementales aux Forces démocratiques syriennes (FDS, antijihadistes), soutenues par les Etats-Unis. © Fournis par AFP Un avion de l'armée syrienne a été abattu dimanche par la coalition internationale dirigée par Washington dans la province de Raqa (nord), où des affrontements inédits ont opposé les troupes gouvernementales aux Forces démocratiques syriennes (FDS, antijihadistes), soutenues par les Etats-Unis.

Un avion de l'armée syrienne a été abattu dimanche par la coalition internationale dirigée par Washington dans la province de Raqa (nord), où des affrontements inédits ont opposé les troupes gouvernementales aux Forces démocratiques syriennes (FDS, antijihadistes), soutenues par les Etats-Unis.

Chantilly : il s’incruste à la soirée de Saint-Cyr avec une tenue d’officier

  Chantilly : il s’incruste à la soirée de Saint-Cyr avec une tenue d’officier L’oeil averti des militaires n’a pas failli. Samedi soir, alors que les élèves de première année de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr organisent leur gala dans les grandes écuries du château de Chantilly, ils observent un officier étonnant. Un jeune homme de 25 ans, habillé de la tenue de cérémonie des officiers de l’armée de terre, s’est incrusté à cette soirée privée avec des grades de capitaine. Démasqué, il a été exclu.Ce mercredi, son domicile dans le XIVe arrondissement de Paris a été perquisitionné et lui interpellé. La tenue a été retrouvée et il a été dans l’incapacité de prouver le port de celle-ci. Il présentait des cartes de l’armée périmées.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

L'incident, rapporté par l'armée syrienne et confirmé par Washington, constitue une escalade alors que les troupes syriennes se trouvent à la lisière de zones de contrôle de forces soutenues par les Américains dans le nord et le sud de la Syrie.

Après avoir largement avancé dans le nord, notamment avec la conquête d'Alep, le régime syrien progresse depuis mai dans le centre et le sud du pays, et se dirige dorénavant vers l'est.

Il a chassé le groupe Etat islamique (EI) de plusieurs zones dans la Badiya (désert) et atteint le 9 juin la frontière irakienne, encerclant quasiment des rebelles soutenus par Washington et basés au poste-frontière d'Al-Tanaf.

Inquiets, les Etats-Unis ont déployé dans la foulée des batteries de lance-roquettes multiples.

L'avionneur russe MiG tente d'émerger des nuages

  L'avionneur russe MiG tente d'émerger des nuages Le patron de MiG Ilia Tarasenko présente au salon du Bourget son dernier-né : l'avion de combat multi-rôle MiG-35. Principal atout, il serait "25% moins cher à l'exploitation que tous ses concurrents."25% moins cher à l'exploitation que ses concurrents"

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Site en maintenance

La tension est encore montée d'un cran avec l'annonce dimanche par l'Iran de tirs de missiles de moyenne portée contre "des bases terroristes" dans la région de Deir Ezzor, essentiellement contrôlée par l'EI dans l'est de la Syrie. Il s'agit selon les médias iraniens des premiers tirs en 30 ans --depuis la guerre Iran-Irak (1980-88)-- de missiles de l'Iran hors de son territoire.

- "Légitime défense" -

"L'aviation de la coalition internationale a visé cet après-midi un de nos avions de combat dans la région de Resafa, dans le sud de la province de Raqa, alors qu'il menait une mission contre le groupe terroriste Etat islamique", a indiqué l'armée syrienne, précisant que "l'avion a été abattu et le pilote porté disparu".

"Le commandement général de l'armée met en garde contre les graves conséquences de cette agression flagrante sur les efforts visant à lutter contre le terrorisme", a-t-elle ajouté.

Moscou suspend la communication militaire avec Washington en Syrie

  Moscou suspend la communication militaire avec Washington en Syrie La Russie a annoncé lundi son intention de pointer ses missiles vers des avions de la coalition internationale survolant la Syrie et suspendu son canal de communication militaire avec Washington au lendemain de la destruction d'un chasseur syrien par un avion américain .Quelques heures plus tard, les États-Unis, à la tête de la coalition antijihadiste, ont affirmé vouloir rétablir avec la Russie ce canal de communication militaire qui « a très bien fonctionné sur les huit derniers mois ».

ÉDITIONS LEGISLATIVES - L'essentiel du droit commenté et analysé mis à jour en permanence. L' actualité juridique complète sur internet

La connexion prend un peu de temps. Vérifie ta connexion Internet et essaie à nouveau.

Washington a confirmé avoir abattu un avion syrien, affirmant que ce dernier avait tiré sur des combattants soutenus par les Etats-Unis, au sud-ouest de Raqa.

"A 18H43 (17H43 GMT), un avion syrien de type SU-22 a largué des bombes près de combattants soutenus par la coalition au sud de Tabqa, et en vertu de nos règles d'engagement et de la légitime défense qui prévaut au sein de la coalition (anti-EI), il a été immédiatement abattu par un avion américain F/A-18E Super Hornet", a affirmé le commandement de la coalition dans un communiqué.

L'armée syrienne avait progressé ces dernières heures dans cette région et était arrivée aux portes de Resafa, à une quarantaine de km au sud-ouest de la ville de Raqa, principal fief de l'EI en Syrie.

Mais l'objectif du régime n'est pas Raqa, que tentent de capturer les FDS, alliance de combattants kurdes et arabes anti-EI.

"Le régime veut à travers la province de Raqa parvenir à la province pétrolière de Deir Ezzor", plus à l'est, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

"Le régime (...) ne veut pas que les forces soutenues par les Américains avancent plus au sud de Raqa", a-t-il ajouté, faisant état d'affrontements tard en soirée entre l'armée et les FDS dans deux villages, à une quarantaine de km au sud de la ville de Raqa. C'est la première fois que les deux forces rivales s'affrontent.

Suspecté d'avoir détruit la mosquée de Mossoul, Daech accuse l'aviation américaine

  Suspecté d'avoir détruit la mosquée de Mossoul, Daech accuse l'aviation américaine Les autorités irakiennes accusent les djihadistes d'avoir fait exploser le minaret penché de la mosquée al-Nouri, où le leader de l'État islamique avait fait sa seule apparition publique en 2014. Ces derniers rejettent la faute sur l'aviation américaine.«Nos forces étaient en train d'avancer (...) dans la vieille ville, lorsqu'arrivées à 50 mètres de la mosquée al-Nouri, Daesh (le groupe État islamique, NDLR) a commis un nouveau crime historique en faisant exploser la mosquée al-Nouri et la hadba», le minaret penché qui lui est adjacent, a déclaré le général Abdulamir Yarallah dans un communiqué.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

distributeur et vendeur de l ' arme impliquée.

- Tirs de missiles iraniens -

Les FDS sont entrées le 6 juin à Raqa, se sont depuis emparées d'une poignée de quartiers et s'apprêtent à y lancer la bataille cruciale du centre-ville.

La guerre en Syrie, qui a fait 320.000 morts en six ans, s'est transformée en un conflit très complexe avec la montée des jihadistes et l'implication de puissances régionales et internationales.

Engagé aux côtés du régime, l'Iran a pour sa part annoncé des tirs de missiles de moyenne portée contre des cibles "terroristes" en Syrie.

L'annonce a été faite par les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, selon qui les tirs ont été effectués dimanche depuis l'ouest de l'Iran contre "des bases de terroristes" dans la région de Deir Ezzor, en représailles au double attentat du 7 juin qui a fait 17 morts à Téhéran et a été revendiqué par l'EI.

Les médias iraniens ont fait état de six missiles.

Après le double attentat, les Gardiens avaient affirmé qu'ils "vengeraient le sang versé des innocents".

Dans leur communiqué, les Gardiens de la révolution ont lancé dimanche une mise en garde aux "terroristes et leurs protecteurs dans la région et hors de la région".

"En cas de répétition de ces attaques sataniques contre le peuple iranien, ils devront s'attendre à la colère révolutionnaire et les flammes de la vengeance", préviennent-ils.

Les autorités iraniennes ont accusé l'Arabie saoudite mais aussi les Etats-Unis de soutenir les groupes jihadistes qui agissent contre l'Iran.

Une femme jette des pièces de monnaie dans un réacteur d’avion pour se porter chance .
Une passagère superstitieuse a retardé un vol à Shanghai pendant plusieurs heures mardi après avoir jeté une pièce de monnaie dans un des réacteurs de l'avion en pensant que cela lui porterait chance, ont annoncé la police de l'aéroport et la compagnie aérienne. La passagère, une vieille dame de 80 ans, a été arrêtée par la police à l'aéroport international de Shanghai Pudong, après avoir provoqué l'évacuation des quelque 150 passagers de l'avion Une passagère superstitieuse a retardé un vol à Shanghai pendant plusieurs heures mardi après avoir jeté une pièce de monnaie dans un des réacteurs de l'avion en pensant que cela lui porterait chance, ont annoncé la police de l'aéroport et la compagnie aérienne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!