Monde 10 choses à savoir sur Dewayne Johnson, l'homme qui a fait plier Monsanto

10:55  11 août  2018
10:55  11 août  2018 Source:   nouvelobs.com

Etats-Unis : début des délibérations dans le procès Monsanto

  Etats-Unis : début des délibérations dans le procès Monsanto Le géant agrochimique est confronté pour la première fois à la justice américaine. Un jardinier l’accuse d’avoir dissimulé les dangers de ses produits au glyphosate, et provoqué son cancer. require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_56580d6e-90ce-4eb9-be53-503cdb10760b").all(); }); Aux Etats-Unis, c’est un procès décisif pour la firme Monsanto qui touche à sa fin. Pour la première fois, le géant agrochimique est accusé devant un tribunal d’avoir caché la dangerosité de son désherbant au glyphosate, le Roundup.

Cet homme pourrait faire plier Monsanto . Dewayne Johson attaque la frime américaine qu’il considère responsable de son cancer. Le jardinier DeWayne Johnson , lors du procès face à Monsanto , à San Francisco (Californie, États-Unis), le 9 juillet 2018.

En savoir plus et gérer ces paramètres. Le jury d’un tribunal de San Francisco a condamné vendredi 10 août le géant de l’agrochimie américain Monsanto à payer près de 290 millions de dollars de dommages Lire aussi : Dewayne Johnson , l ’ homme qui a mis Monsanto sur le banc des accusés.

Le géant de l'agrochimie a été condamné à verser 289 millions de dollars à ce jardinier atteint d'un cancer qu'il attribue au Roundup.

DeWayne Johnson, le 9 juillet dernier à San Francisco. © Copyright 2018, L'Obs DeWayne Johnson, le 9 juillet dernier à San Francisco.

Il est le visage du combat judiciaire contre Monsanto. A 46 ans, cet ex-jardinier atteint d’un cancer en phase terminale, qu’il attribue à l’utilisation du désherbant Roundup, est le premier citoyen à affronter en justice le géant des pesticides. Condamné à lui verser 289 millions de dollars, une première historique, le géant de l'agrochimie annonce vouloir faire appel.

1- Jardinier

Jardinier, ce père de deux garçons utilisait au quotidien le Roundup et le Ranger Pro, sa version professionnelle, plus concentrée. Entre 2012 et 2015, il en répandait plusieurs dizaines de fois par an, par hectolitres entiers dans les écoles d’une petite ville au nord-ouest de San Francisco. En éliminant les mauvaises herbes, il s’aspergeait parfois par mégarde du Ranger Pro sur la peau, sur le visage. "Malgré les protections, c’était inévitable", raconte-t-il. De curieuses marques apparaissaient.

Reconnu coupable dans le procès Roundup, Monsanto conteste

  Reconnu coupable dans le procès Roundup, Monsanto conteste Le jury d'un tribunal de San Francisco a condamné vendredi le géant de l'agrochimie américain Monsanto, qui a immédiatement annoncé son intention de faire appel de cette décision, à payer près de 290 millions de dollars de dommages pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup, à l'origine du cancer d'un jardinier américain.Les jurés ont déterminé que Monsanto avait agi avec "malveillance" et que son herbicide Roundup, ainsi que sa version professionnelle RangerPro, avaient "considérablement" contribué à la maladie du plaignant, Dewayne Johnson.

RFI Savoirs . Dewayne Johnson , atteint d'un cancer provoqué par le Roundup, lors des pladoiries du procès intenté à Monsanto , le 9 juillet 2018, à San Francisco. Josh Edelson/Pool via Reuters/File Photo. Monsanto a été condamné vendredi 10 août par un tribunal de San Francisco à payer plus de

2018-08- 10 - Un homme accusé d’avoir allumé un feu. M. Johnson est l’un des rares particuliers dans le monde à parvenir à mettre Monsanto sur le banc des accusés dans un procès. « Je sais que je ne vais pas aller mieux », dit Dewayne Johnson , promettant néanmoins de « se battre jusqu’à

2- Lésions

Dewayne Johnson a toujours été en parfaite santé : c’est en voyant les lésions cutanées se multiplier qu’il a fait le rapprochement. En 2014, on lui diagnostique un lymphome non hodgkinien, un cancer incurable du système lymphatique. "Je suis allé voir mon supérieur pour lui parler de mon cancer et il m’a dit : ‘il faut généralement deux ans pour en attraper un avec ces produits’", déclare-t-il au tribunal. "C’était la première fois que j’entendais parler de ces risques." Aujourd’hui, sa peau est un champ de bataille, rongée à 90%.

3- Souffrance

S’il reste robuste malgré la chimiothérapie, les médecins ne lui donnent que deux ans à vivre. Pour payer les factures, sa femme Araceli doit cumuler deux emplois. "Quand il a été diagnostiqué, il souffrait beaucoup à cause de sa peau", raconte-t-elle au procès. "Il pleurait la nuit quand il pensait qu’on dormait."

Round up: Monsanto condamné pour le cancer de Dewayne Johnson

  Round up: Monsanto condamné pour le cancer de Dewayne Johnson Le jury d'un tribunal de San Francisco a condamné vendredi le géant de l'agrochimie américain Monsanto à payer près de 290 millions de dollars de dommages au jardinier Dewayne Johnson pour ne pas l'avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup. Et d'avoir «considérablement contribué» à son cancer. Le jury d’un tribunal de San Francisco a condamné vendredi le géant de l’agrochimie américain Monsanto à payer près de 290 millions de dollars de dommages pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup, à l’origine du cancer d’un jardinier américain. Les jurés ont déterminé que Monsanto avait agi avec «malveillance» et que son herbicide Roundup, ainsi que sa v

En savoir plus et gérer ces paramètres. Le jury d’un tribunal de San Francisco a condamné vendredi 10 août le géant de l’agrochimie américain Monsanto à payer près de 290 millions de dollars de sur le même sujet Dewayne Johnson , l ’ homme qui a mis Monsanto sur le banc des accusés.

Monsanto a-t-il essayé de cacher ces risques aux consommateurs et aux agences de régulation En 2014, ce père de deux garçons de 10 et 13 ans, qui « écrit » et « fait de la musique », a été « Je sais que je ne vais pas aller mieux », dit Dewayne Johnson , promettant néanmoins de « se battre jusqu’à

4- Procès

C’est aussi parce qu’il est mourant que le procès a pu être accéléré, comme le veut la loi californienne. "Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle", dit-il. Dewayne Johnson a attaqué la firme agro-chimique Monsanto en 2016, aidé par le cabinet d’avocats The Miller Firm, spécialisé dans les dommages corporels liés à l’industrie. C’est la première fois qu’un individu traîne le mastodonte américain des pesticides, récemment racheté par l’Allemand Bayer, devant les tribunaux. Il réclamait plus de 400 millions de dollars.

5- Papers

La procédure judiciaire a permis de révéler les Monsanto Papers, des centaines de documents secrets de l’entreprise. Ils montrent notamment comment l’entreprise a fait paraître des articles coécrits par ses employés, et signés par des scientifiques, pour contrer les informations dénonçant la toxicité du glyphosate, principe actif du Roundup.

La condamnation de Monsanto est "une décision historique"

  La condamnation de Monsanto est François Veillerette, directeur et porte-parole de Générations Futures, se réjouit sur franceinfo de la condamnation du géant des pesticides à verser une lourde amende à un jardinier atteint d'un cancer."C'est une décision historique", a réagi sur franceinfo François Veillerette, directeur et porte-parole de Générations Futures, après la condamnation de Monsanto par un tribunal californien à payer 289 millions de dollars, l'équivalent de 253 millions d'euros, à un jardinier d'écoles primaires. Dewayne Johnson est atteint d'un cancer incurable. Le géant des pesticides et herbicides a été déclaré responsable de sa maladie par un jury populaire.

10 août 2018 à 17:26. Pour éviter un ultime bain de sang en Syrie, l'Europe doit faire pression sur la Russie. Plaintiff DeWayne Johnson looks on at the start of the Monsanto trial in San Francisco, California on July, 09, 2018.

Monsanto a-t-il essayé de cacher ces risques aux consommateurs et aux agences de régulation internationales ? En 2014, ce père de deux garçons de 10 et 13 ans, qui « écrit » et « fait de la musique », a été diagnostiqué « Je sais que je ne vais pas aller mieux », dit Dewayne Johnson

6- Jurisprudence

Après un mois de débats, les 12 jurés du procès Johnson ont commencé leurs délibérations le 8 août. Ils doivent répondre à trois questions : le glyphosate est-il cancérigène ? Monsanto a-t-il tenté de le cacher ? Combien doit-il payer ? Leur décision pourrait avoir des conséquences lourdes : plus de 4.000 victimes présumées du glyphosate ont porté plainte aux Etats-Unis...

7- GLyphosate

Le glyphosate a été classé "cancérigène probable" en 2015 par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Les agences européennes EFSA et ECHA, ainsi que l’agence américaine EPA, n’ont en revanche pas franchi le pas, ce qui permet à Monsanto de continuer à nier la dangerosité du produit. "Les conclusions de 40 ans de recherche scientifique sont claires", assure son avocat George Lombardi : "Ce cancer n’est pas causé par le glyphosate".

8- France

En France, Monsanto est poursuivi dans deux affaires : le céréalier Paul François, qui a porté plainte en 2007, a perdu en cassation à cause d’une erreur de forme et attend un nouveau procès en appel. Un couple a par ailleurs saisi la justice en mai dernier, en accusant le glyphosate d’avoir provoqué la malformation de leur fils.


9- Brésil

Une rude bataille judiciaire a lieu dans le même temps au Brésil, où le glyphosate est très utilisé dans les plantations de soja. Une juge de Brasilia a ordonné une suspension d’enregistrement d’un mois en vue d’une "réévaluation toxicologique". Le ministère de l’Agriculture tente, lui, désespérément de faire annuler cette décision, pointant le risque économique pour les cultivateurs brésiliens.

10- Comptes

Le "jour de rendre des comptes" est venu, prévient l’avocat de Dewayne Johnson, Brent Wisner. Toutes les découvertes sur les risques cancérigènes "ont connu ce moment : lorsque la science finalement fait ses preuves, quand on ne peut plus les dissimuler", dit-il. "Pour le tabac, nous connaissons la fin de l'histoire, et nous savons comment se finira l'histoire pour Monsanto." C’est Bayer pourrait bientôt regretter son acquisition…

Timothée Vilars

Condamnation de Monsanto: Bayer continue de chuter en Bourse .
Le géant allemand a vu sa capitalisation boursière fondre de 15 milliards d'euros depuis la condamnation de Monsanto vendredi. © afp.com/Patrik STOLLARZ Le titre de Bayer a fondu en Bourse depuis la condamnation vendredi de Monsanto. Depuis vendredi, l'acquisition de Monsanto a tout du cadeau empoisonné pour Bayer. Le groupe allemand subit de plein fouet les répercussions de la condamnation à 290 millions de dollars du géant américain des semences et herbicides pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!