The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Faits divers - Attentat de l’Hyper Cacher : un homme en garde à vue dans l’enquête sur les armes

19:55  14 juin  2018
19:55  14 juin  2018 Source:   msn.com

Hyper Cacher: un homme en garde à vue

  Hyper Cacher: un homme en garde à vue Un homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les attentats de janvier 2015 à Paris. Il est soupçonné d'avoir aidé Amédy Coulybaly à se procurer des armes. © afp.com/LIONEL BONAVENTURE Le siège de la Sous Direction de la Lutte Anti-Terroriste (SDAT) le 15 novembre 2015 à Levallois-Perret Un homme de 37 ans a été interpellé et placé en garde à vue mardi par la SDAT, la Sous-direction anti-terroriste, dans le cadre de l'enquête sur la fourniture des armes utilisées par Amédy Coulybaly lors de l'attentat contre l'Hyper Cacher à Paris en janvier 2015, a révélé BFMTV jeudi.

Trois ans après l’ attentat de l ’ Hyper Cacher en janvier 2015, quinze hommes sont désormais poursuivis dans cette enquête. La semaine dernière, six personnes dont certaines avaient été en lien avec des suspects déjà mis en cause dans l ’ enquête avaient été placées en garde à vue .

A voir : Fait divers . L ' Hyper Cacher après l'assaut des forces spéciales. Deux nouvelles personnes ont été placées en garde à vue dans cette enquête . Attentats de janvier 2015: quatre suspects en garde à vue dans le volet " armes ".

Trois ans et demi après l’attentat contre l’Hyper Cacher de Paris, les enquêteurs cherchent toujours à savoir confirmant une information de BFMTV. Cette garde à vue peut durer jusqu’à...

Trois ans et demi après l’attentat contre l’Hyper Cacher de Paris, les enquêteurs cherchent toujours à savoir confirmant une information de BFMTV. Cette garde à vue peut durer jusqu’à 96 heures.

Quinze hommes poursuivis

Le 8 janvier 2015, Amédy Coulibaly avait tué une policière municipale à Montrouge, au lendemain de l’attentat de Charlie Hebdo perpétré par les frères Kouachi. Le 9 janvier, il avait abattu quatre personnes à l’épicerie juive Hyper Cacher de la porte de Vincennes.

Faits divers - Soupçonnés d’escroquerie, les frères Bogdanoff présentés à un juge

  Faits divers - Soupçonnés d’escroquerie, les frères Bogdanoff présentés à un juge Les frères Bogdanoff étaient en cours de défèrement ce jeudi matin. Placés en garde à vue mardi, Igor et Grichka sont soupçonnés d’avoir dérobé près de 800 000 euros à un producteur de cinéma qu’ils fréquentaient. Le juge qui les reçoit devra décider d’une éventuelle mise en examen.Selon nos informations, les deux hommes auraient fait miroiter à un proche de juteux placements, dans des projets artistiques, cinématographiques et scientifiques, mais aussi dans l’achat de véhicules de luxe, Maserati ou Ferrari. Selon leur avocat, ils nient les faits reprochés.Un troisième homme, également interpellé dans cette affaire, a également été déféré.

FAITS DIVERS - Il a été interpellé mardi à Grigny, dans l 'Essonne. La garde à vue d'un proche d'Amédy Coulibaly, l'assassin de Montrouge et de l ' Hyper Cacher de la porte de Vincennes, a été prolongée, jeudi matin.

A voir : Fait divers . Certains mystères entourant les frères Kouachi, auteurs de l ' attentat de Charlie Hebdo, et Amedy Coulibaly, le terroriste de l ' Hyper Cacher , pourraient rester irrésolus. Attentats de janvier 2015: quatre suspects en garde à vue dans le volet " armes ".

En mars dernier, six personnes avaient été placées en garde à vue dans ce volet de l’enquête consacré à la fourniture des armes utilisées par Coulibaly. Cinq d’entre elles avaient été remises en liberté sans poursuites. Un homme avait été écroué après sa mise en examen le 23 mars pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Au total, quinze hommes sont poursuivis dans cette enquête, soupçonnés à des degrés divers d’avoir apporté une aide logistique à Amédy Coulibaly.

Prise d’otages dans le Xe arrondissement: Le profil instable du forcené Youssef O. .
Le forcené, Youssef O., a été transféré dans la nuit à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris… © Lucas Barioulet / AFP Deux personnes ont été retenues en otage pendant près de 4 heures. Quatre heures d’angoisse et d’incertitude. Mardi après-midi, un homme de 26 ans a pris en otage deux personnes dans une entreprise nichée au fond d’une cour de la rue de la Petites écuries, dans le Xe arrondissement de Paris. L’alerte a été donnée vers 15h45 par un homme qui a été légèrement blessé au visage après avoir croisé la route de l’assaillant.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!