Monde Gaza : la phrase controversée de Kushner que n'assume pas la Maison-Blanche

13:40  15 mai  2018
13:40  15 mai  2018 Source:   nouvelobs.com

Discussion Trudeau-Trump : "possibilité" de conclure "rapidement" un nouvel Alena (Canada)

  Discussion Trudeau-Trump : Le président américain Donald Trump et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont discuté lundi de "la possibilité de conclure rapidement les négociations" portant sur un nouvel Accord de libre-échange nord-américain (Alena), a indiqué Ottawa. Les deux dirigeants se sont entretenus de cet épineux dossier, qui bloquait jusqu'à présent notamment sur le dossier automobile, et "ont discuté des progrès réalisés" par les négociateurs américains, canadiens et mexicains, selon un communiqué du cabinet de Justin Trudeau.De son côté, la Maison Blanche a indiqué qu'au cours de son échange avec M. Trudeau, M.

Voir aussi: Plus belle la vie : nouveau couple gay dans la série, danger à venir. Gaza : la phrase controversée de Kushner que n ' assume Heureux de retrouver Julen Lopetegui au Real Madrid, Isco ne considère pas l 'Espagne favorite pour la Coupe du monde. Bleus: Matuidi fait valoir ses galons.

Gaza : la phrase controversée de Kushner que n ' assume pas la Maison - Blanche . "Ceux qui provoquent les violences font partie du problème, pas de la solution", a déclaré le gendre et conseiller de Donald Trump.

Jared Kushner lors de l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. © Copyright 2018, L'Obs Jared Kushner lors de l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem.

"Ceux qui provoquent les violences font partie du problème, pas de la solution", a déclaré le gendre et conseiller de Donald Trump.

Dans son discours lors de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, a évoqué, de manière implicite, les violences à la frontière entre Israël et la bande de Gaza qui ont fait plus de 50 morts lundi. "Ceux qui provoquent les violences font partie du problème, pas de la solution", a-t-il dit empruntant ainsi et sans précaution à la propagande de Benjamin Netanyahou et, ce, en dépit des condamnations de la communauté internationale et des ONG.

Manifestations à Gaza : Au moins 55 Palestiniens tués par l’armée israélienne (Vidéo)

  Manifestations à Gaza : Au moins 55 Palestiniens tués par l’armée israélienne (Vidéo) Ce lundi 14 mai, des centaines de Palestiniens se sont rassemblés à la frontière de Gaza afin de protester contre le transfert de l'ambassade américaine d'Israël à Jérusalem. Au total, 55 d'entre eux ont été tués par l’armée israélienne dans l’opération. Non Stop Zapping vous en dit plus.La décision de Donald Trump a créé de vives tensions. En décembre dernier, le président des Etats-Unis a annoncé que l’ambassade américaine allait être transférée à Jérusalem. Un véritable affront pour les Palestiniens, puisqu’il s’agit pour l’homme d’Etat de connaître la ville sainte comme capitale d’Israël.

"Le Hamas et ceux qui conduisent les manifestations à Gaza doivent faire en sorte qu'elles restent strictement non violentes et ne pas les La fille du président, Ivanka Trump, conseillère à la Maison Blanche , et son mari, Jared Kushner , chargé du dossier israélo-palestinien, sont également présents.

Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner , va être nommé conseiller à la Maison blanche , a indiqué lundi soir un communiqué. Le mari d'Ivanka Trump Kushner a su s'imposer dans l'organigramme de la campagne présidentielle de Trump.

Ces commentaires, n’ont, étrangement pas été retranscrits par la Maison-Blanche dans son compte-rendu officiel, ont remarqué quelques médias américains.

La comparaison entre les deux textes montre en effet que la phrase sur les manifestants a complètement disparu. La retranscription inclut pourtant bien les propos précédents dans lesquels Jared Kushner déclare que la "célébration" de l’ouverture d’une ambassade américaine à Jérusalem "ne reflète pas un désengagement en faveur d’une paix durable".

Bande de Gaza : Des journalistes visés par des tirs de snipers et de gaz lacrymogène (Vidéo)

  Bande de Gaza : Des journalistes visés par des tirs de snipers et de gaz lacrymogène (Vidéo) Lundi 14 mai, les États-Unis déplaçaient officiellement leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem. Une décision très contestée par les Palestiniens vivant au niveau de la Bande de Gaza. Des échauffourées ont éclaté avec l'armée israélienne, tuant 55 Palestiniens. Lors de l'intervention, des journalistes ont également été pris à partie. Une vidéo à retrouver sur Non Stop Zapping.Hier, des manifestations en marge du déplacement de l'ambassade américaine ont éclaté au niveau de la Bande de Gaza.  L'armée israélienne a dû intervenir dans cette région très sensible, abritant beaucoup de Palestiniens. L'intervention a fait des dégâts puisque 55 Palestiniens ont perdu la vie.

Les déclarations de Kushner supprimées dans la version officielle de la Maison - Blanche . Mais les déclarations insolentes de Kushner ne s’arrêtent pas là . Alors qu’environ 60 Palestiniens ont été tués lundi lors de manifestations réprimées par Israël à la frontière avec Gaza , simultanément aux

La Maison - Blanche dénonce la «responsabilité» du Hamas. Le secrétaire d'État américain réaffirme l'engagement des États-Unis pour la paix, mais n'évoque pas Gaza . Ivanka Trump et son époux, Jared Kushner , conseiller spécial de Donald Trump, sont installés aux côtés de Benyamin Nétanyahou.

Tout comme les propos qui suivent lorsqu’il affirme que "les Etats-Unis "sont prêts à tout faire pour soutenir un accord de paix". Ajoutant : "Nous pensons qu’il est possible que les deux parties gagnent plus qu’elles ne donneront, afin que tous puissent vivre en paix, à l’abri du danger, sans peur et avec la possibilité de poursuivre leurs rêves."

Le Hamas visé 

Aucune explication n’a été donnée, mais lors d’une conférence de presse de la Maison-Blanche, le porte-parole adjoint de l’exécutif a accusé le Hamas d’être responsable des dizaines de morts Palestiniens, le mouvement islamiste ayant "intentionnellement et de manière cynique provoqué la riposte" des Israéliens.

Jared Kushner, épaulé par Jason Greenblatt, représentant spécial de Donald Trump pour les négociations internationales, a été placé par son beau-père à la tête de l’équipe chargée de relancer le dialogue entre Israéliens et Palestiniens. L'annonce du 6 décembre sur Jérusalem a mis fin aux tractations. Ulcérés, les dirigeants palestiniens refusent désormais de parler aux négociateurs américains.

Jusqu'à maintenant ce fameux plan de paix n’a toujours pas été présenté, à tel point que plusieurs diplomates étrangers doutent même qu’il ait jamais existé.

Le président turc compare le sort des Palestiniens à Gaza à celui des juifs sous les nazis .
"Il n'y a pas de différence entre les atrocités subies par le peuple juif en Europe il y a 75 ans et la brutalité dont souffrent nos frères à Gaza", a déclaré M. Erdogan à l'ouverture d'un sommet panislamique à Istanbul. © Fournis par Francetv info Le président turc ne mâche pas ses mots. Recep Tayyip Erdogan a comparé, vendredi 18 mai, le traitement réservé par Israël aux Palestiniens de la bande de Gaza à la persécution des juifs en Europe sous les nazis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!