Insolite JO 2018 : Le show improbable des supportrices officielles nord-coréennes en tribune

12:50  14 février  2018
12:50  14 février  2018 Source:   Le Figaro

Les surprenantes supportrices nord-coréennes font le spectacle aux JO d'hiver de Pyeongchang

  Les surprenantes supportrices nord-coréennes font le spectacle aux JO d'hiver de Pyeongchang Les surprenantes supportrices nord-coréennes font le spectacle aux JO d'hiver de PyeongchangC'est la quatrième fois qu'une équipe de supportrices nord-coréennes sort des frontières de la dictature communiste pour assister à une compétition sportive d'ampleur internationale. La première fois, c'était en 2002. Et cette année, elles sont officiellement 229, tout sourire en Corée du Sud, pour les Jeux olympiques de Pyeongchang. Ce déplacement au Sud est le premier de ce type depuis treize ans.

Par AFP , publié le 13/02/ 2018 à 12:48 , mis à jour à 12:48. Les pom-pom girls nord - coréennes , assaillies par les médias sud-coréens, le 13 février 2018 sur la plage de Gyeongpo à Gangneung.

JO 2018 : "Donald Trump" et "Kim Jong-un" ont assisté à la cérémonie d'ouverture ensemble. International. Présentes à Pyeongchang, les pom-pom girls nord - coréennes intriguent. Leur chorégraphie en tribunes a, il est vrai, quelque chose d'un peu désarçonnant

LE SCAN SPORT - Depuis le début des Jeux d'hiver à Pyeongchang, les 229 supportrices officielles attirent l'attention.

figarofr: Pom pom girls Nord-Coréennes. © Kim Kyung Hoon, source : Reuters Pom pom girls Nord-Coréennes.

Elles chantent à tue-tête, applaudissent et sont très coordonnées. Habillées toutes en rouge, les 229 supportrices suscitent la curiosité des spectateurs et des médias, attirent les foules. Au point que lorsqu'elles ont voulu aller à la plage mardi, elles ont dû y renoncer parce qu'assaillies par une armée de journalistes.

Elles assurent l'ambiance dans les travées des stades et notamment avant les matchs de hockey sur glace mais aussi au moment où le couple nord-coréen, Ryom Ta Eok et Kim Ju Sik, s'apprêtait à concourir en patinage artistique (programme court) ce mercredi. Avec 69.40 points synonymes de onzième place, ils se sont d'ailleurs qualifiés pour le programme libre prévu jeudi.

France 3 : Le projet de talk-show de Michel Denisot finalement reporté

  France 3 : Le projet de talk-show de Michel Denisot finalement reporté Le projet de Michel Denisot, qui devait être à la tête d'un nouveau talk-show à compter de septembre prochain sur France 3, est finalement reporté, car le présentateur historique du Grand journal de Canal+ va réaliser son premier film. © Marcel Hartmann / Bandits Vision / Canal+ France 3 : Le projet de talk-show Michel Denisot finalement reporté L'arrivée de Michel Denisot ne se fera finalement pas dès septembre sur France 3.

JO 2018 Assaillies par les médias sud-coréens, les pom-pom girls nord - coréennes , qui assurent l'ambiance dans les tribunes des JO de Pyeongchang, ont dû renoncer à leur sortie à la plage mardi. Plus

Les pom pom girls nord - coréennes à la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang en Corée du Sud, 9 février, illustration. — Anna Fifield (@annafifield) 10 février 2018 . Un autre plan sur le même chant, avec une cadence insoutenable

Chant traditionnel coréen

Mais que chantent ces jeunes femmes? D'après le média RT France, le chant est tiré d'une chanson traditionnelle coréenne «le printemps dans mon village d'enfance». Il a été popularisé par les soldats coréens qui fuyaient l'occupation japonaise vers la Mandchourie et la Chine pendant la Seconde Guerre mondiale: «Mon village d'enfance, où je vivais, est fleuri et montagneux, avec ses fleurs de pêchers, ses fleurs d'abricotiers et ses azalées, dans notre voisinage, il y avait de nombreux palais de fleurs, comme je suis nostalgique du temps que j'ai passé à jouer là-bas.» Puis, les pom-pom girls exultent: «Pays de notre enfance, unis-toi!». D'après la traductrice du Washington Post, cela serait plutôt une injonction à l'équipe à jouer collectivement plutôt qu'une allusion au rapprochement des deux Corées.

JO de PyeongChang: Séoul annonce la venue de la sœur de Kim Jong-un .
C'est une information de taille : Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, pourrait se rendre cette semaine en Corée du Sud pour les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang. C'est du moins ce qu'a annoncé ce mercredi 7 février 2018 le ministère sud-coréen de l'Unification. Selon Séoul, Kim Yo-jong en personne fera partie de la délégation de haut rang attendue vendredi pour les JO 2018 en Corée du Sud. Une délégation emmenée par le chef d'Etat - un titre essentiellement honorifique - du pays.La sœur du maître de Pyongyang est elle-même une haute dirigeante du Parti des travailleurs de Corée.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!